Les premiers parlementaires d'origine non-européenne en France métropolitaine

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Les précurseurs
Les premiers parlementaires - maires d'origine non-européenne en Europe
En France métropolitaine: parlementaires - maires
Participation politique des Algériens musulmans en métropole avant l'indépendance
Modifier
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier
Des députés et des sénateurs d'origine originaires de l'outremer et non issus de familles de colons ont siégé à l'Assemblée nationale et au Sénat déjà sous les troisième et quatrième républiques, représentant des départements plutôt ruraux:
  1. Severiano de Heredia, d'origine cubaine, député de Paris de 1881 à 1887, ministre en 1887, membre (1873-1879), puis président (1879) du Conseil de Paris
  2. Élie Bloncourt, d'origine guadeloupéenne, député socialiste de l'Aisne en 1936-1940 et en 1945-1947
  3. Gaston Monnerville, d'origine guyanaise, sénateur radical du Lot de 1948 à 1974.

Sous la cinquième république,

  1. Michel Habib-Deloncle, d'origine libanaise, fut député gaulliste de Paris de 1958 à 63 et de 1967 à 1973, et fit même partie de deux gouvernements entre 1963 et 1966,
  2. Arthur Richards, d'origine guadeloupéenne, fut député gaulliste de Bordeaux de 1958 à 1967,
  3. Claude Roux, d'origine guadeloupéenne, fut député gaulliste de Paris de 1958 à 1981
  4. Ernest Chénière, d'origine martiniquaise, fut député gaulliste de l’Oise de 1993 à 1997
  5. Kofi Yamgnane, d'origine togolaise, fut député socialiste du Finistère de 1997 à 2002, après avoir été membre de deux gouvernements de 1991 à 1993.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils