Severiano de Heredia

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier
Severiano de Heredia, né à La Havane (Cuba) le 8 novembre 1836, baptisé en tant que « mulâtre, né libre », et mort à Paris le 9 février 1901, est un homme politique français.

En 1870, il demanda la nationalité française. Il devint membre du conseil municipal de Paris en avril 1873, président du conseil municipal de Paris en 1879, puis fut élu en août 1881 à la Chambre des députés (premier mandat sous l'étiquette de l'Union républicaine, second mandat sous celle de la Gauche radicale). Il devint ministre des Travaux publics du 30 mai 1887 au 11 décembre 1887. Il ne fut pas élu aux élections législatives de 1889 ni à celles de 1893 et se retira de la scène politique pour se consacrer à l'histoire de la littérature[1].

Source

  1. "Severiano de Heredia", Wikipédia en français
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils