Élections municipales françaises - modes de scrutins

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier

Avant 1965

1965-1981

"Le principal objectif de l'abandon de la représentation proportionnelle aux élections municipales dans les villes de plus de 30 000 habitants était d'éliminer les minorités opposantes dans les conseils municipaux. Cette mesure visait avant tout le parti communiste qui avait déjà perdu, avec l'introduction du scrutin d'arrondissement, une grande partie de sa représentation parlementaire. Mais le nouveau mode de scrutin avait d'autres conséquences : il impliquait la formation d'ententes avant même les élections[1]."

1981-

Sources

  1. Jean-Yves Nevers, "Toulouse : 1947-1971. Le conseil municipal et la scène politique locale", Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, Année 1977, Volume 48, Numéro 1, pp. 33-48
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils