Conseillers généraux d'origine non-européenne

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier

Précurseurs

  1. 1919-1937 Alexandre Abd-El-Nour (radical), conseiller général du canton de Sedan-Sud de 1919 à 1937, maire de Bazeilles (Ardennes), d'origine syrienne
  2. 1934-1951 Élie Bloncourt (SFIO puis Parti socialiste unitaire), conseiller général du canton de La Fère (Aisne) de 1934 à 1940 et de 1945 à 1951, député de l'Aisne en 1936-1940 et en 1945-1947, d'origine guadeloupéenne
  3. 1949-1973 Gaston Monnerville (radical), conseiller général du (nouveau) canton de Sousceyrac (Lot) de 1949 à 1973, maire de Saint-Céré (Lot) de 1964 à 1971, d'origine guyanaise
  4. 1951-1964 Arthur Richards (RPF puis RS puis UNR), conseiller municipal de Bordeaux de 1947 à 1959, conseiller général du canton de Bordeaux-I de 1951 à 1964, député de Gironde de 1958 à 1967, d'origine guadeloupéenne

Conseillers généraux élus en mars 2001

Fin 2000, Le Monde rapportait qu'il n'y aurait qu'une seule candidate PS "issue de l'immigration" dans l'ensemble des cantons à renouveler en mars 2001. Par contre, le PCF a présenté en 2001 des candidats d'origine non-européenne dans des cantons qu'il détenait dans la banlieue parisienne, mais dont les titulaires actuels ne se représentaient plus. Deux ont été élus, Abdel-Madjid Sadi à Bobigny et Azzedine Taïbi à Stains.

En Alsace, Michel Habib (PS), d'origine libanaise, a été élu dans le canton de Thann.

Cantonale partielle de juin 2001

Ahmed Guenad, indépendant soutenu par la droite, a été élu fin juin 2001 à Garges-lès-Gonesse-Est (Val d'Oise) à l'occasion d'une partielle dans un canton détenu jusque-là par le Parti communiste. La partielle a été provoquée par la loi sur le cumul des mandats touchant l'élu sortant.

Conseillers généraux élus en mars 2004

Garges-lès-Gonesse-Est (Val-d'Oise): Hussein Mokhtari l'a emporté contre une candidate UMP, Françoise SÖNNIGSEN. Il reprend donc à la droite ce canton emporté par Ahmed Guenad (divers droite soutenu par l'UVO, droite RPR-UDF-DL de l'époque) à l'occasion d'une élection partielle en juin 2001.

D'autres candidats PS d'origine non-européenne ont réalisé d'excellents résultats aux cantonales en Ile-de-France et pouvaient se maintenir au second tour mais se sont désistés devant des candidats PCF arrivés en tête: Nadia Brahimi (maire-adjoint de Choisy-le-Roi, élue conseillère régionale) à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne, 18,4%), Akli Mellouli (cons. mun. Bonneuil-sur-Marne) à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne, 21,4%) et Fatima Ogbi à Grigny (Essonne, 20,9%).

Dans l'Aisne (Picardie), Fawaz Karimet (PS), d'origine libanaise, a pour sa part été élu au premier tour dans le canton de Laon-Nord, il était déjà conseiller municipal à Laon.

Dans le Rhône, Hélène Geoffroy (PS), (d'origine guadeloupéenne) déjà adjointe au maire à Vaulx-en-Velin, a été élue dans le canton homonyme

Dans le Bas-Rhin (Alsace), Driss Ajbali, candidat PS dans le canton de Strasbourg 7, a obtenu 23,15% au 1er tour et 41,62% au second tour.

Conseillers généraux élus en mars 2008

élus sortants réélus

  1. Michel Habib (PS, canton de Thann]] a été réélu dès le premier tour (66,63 %).
  2. Abdel-Madjid Sadi (PCF, canton de Bobigny), avec 51,32 % des voix (mais 22,54 % des inscrits) au premier tour était confronté au second tour à Leila Bouzidi (app. Nouveau centre, soutenue par l'UMP), il l'a emporté avec 72,03 % au second tour
  3. Azzedine Taïbi (PCF, canton de Stains), avec 38,94 % des voix (15,57 % des inscrits) au premier tour, est resté seul en lice pour le second, aucun autre candidat n'ayant dépassé le seuil de 10 % des inscrits.

nouveaux élus

  1. Bally Bagayoko (PCF, Canton de Saint-Denis-Nord-Est) a recueilli 40,09 % au premier tour, il a été élu sans opposition au second suite au retrait de la candidate PS (23,89 % au premier tour).
  2. Rebia Benarioua (PS), dans le canton de Marseille-Notre-Dame-Limite, arrivé en tête au premier tour (32,40 %) ; il s'est retrouvé seul au second tour, suite au désistement du sortant communiste, arrivé deuxième (23,49 %) et seul à pouvoir se maintenir.
  3. Sabrina Ghallal (PS) l'emporte quant à elle dans le canton de Reims-4 (Marne).
  4. Cécile Ha-Minh-Tu (PS) en Haute-Garonne, dans le canton d'Auterive détenu par la droite, la socialiste (37,34 % au premier tour) partait en ballottage favorable (64,14 % cumulés pour les candidates PS et PCF au premier tour), elle a été élue au second tour avec 57,69 % des suffrages (l'élu sortant divers droite l'avait emporté avec 55,41 % au second tour en 2001).
  5. Samia Jaber (MRC, Canton de Belfort-Sud) a recueilli 28,34 % au premier tour, elle l'a emporté avec 60,30 % au second, face à une candidate UMP (en 2001, Gilberte Marin-Moskovitz, également MRC, avait recueilli 62,4 % au second tour face au candidat RPR Olivier Bouraoui[1]).
  6. Henri Jibrayel (PS, canton de Marseille-Verduron) a recueilli 47,91 % des voix au premier tour, il est resté seul en lice pour le second, aucun autre candidat n'ayant dépassé le seuil de 10 % des inscrits.
  7. Arnaud Montebourg (PS, Canton de Montret), déjà député depuis 1997, devient conseiller général et est élu à la présidence du conseil général de Saône-et-Loire
  8. Dans le canton de Brest-Centre Reza Salami (PS, d'origine iranienne[2]) l'a emporté avec 54,49 % au second tour contre Fortuné Pellicano (divers droite), dans un canton où le candidat UDF avait obtenu 59,92 % au second tour en 2001.
  9. Najat Vallaud-Belkacem (PS, canton de Lyon-XIII) était en ballottage favorable à l'issue du premier tour (42,97 % ; 52,21 % cumulés pour les candidats PS, PCF et Verts) face à l'UMP sortant Jean Flacher, qu'elle a battu au second tour (58,52 %).
  10. Ismaïla Wane (PS, d'origine malienne) dans le Canton de Maurepas (Yvelines).


Cantonale partielle d'octobre 2008

Youri Mazou-Sacko, socialiste d'origine centrafricaine, a été élu le 20 octobre 2008 dans le canton de Sarcelles-Nord-Est (Val d'Oise) pour remplacer François Pupponi (PS), confronté au cumul de mandats[3].

Conseillers généraux élus en mars 2011

voir aussi Élections cantonales françaises de 2011

élus sortants réélus

  1. Garges-lès-Gonesse-Est (Val-d'Oise): Hussein Mokhtari (PS)
  2. Laon-Nord (Aisne): Fawaz Karimet (PS), d'origine libanaise
  3. Vaulx-en-Velin (Rhône): Hélène Geoffroy (PS), d'origine guadeloupéenne
  4. Sarcelles-Nord-Est (Val d'Oise): Youri Mazou-Sacko (PS), d'origine centrafricaine

nouveaux élus

  1. Valence 4 (Drôme): Zabida Nakib-Colomb (PS)
  2. Brest-Recouvrance (Finistère): Marie Gueye (PS), d'origine sénégalaise
  3. Toulouse 12 (Haute-Garonne): Zohra El Kouacheri (PS)
  4. Angers-Ouest (Maine-et-Loire): Fatimata Amy (PS), d'origine sénégalaise
  5. Roubaix-Est (Nord): Mehdi Massrour (PS)
  6. Rouen 6 (Seine-Maritime): Mamadou Diallo (PS), d'origine sénégalaise
  7. Limoges-Puy-las-Rodas (Haute-Vienne): Gülsen Yildirim (PS), d'origine turque
  8. Montreuil-Ouest (Seine-Saint-Denis): Belaid Bedreddine (PCF)
  9. Créteil-Ouest (Val-de-Marne): Abraham Johnson (PS)

Conseillers généraux siégeant en 2011 (récapitulatif)

26 conseillers généraux dont:

  • 21 PS, 4 PCF, 1 MRC
  • 12 d'origine maghrébine (la plupart d'origine algérienne), 4 d'origine sénégalaise, 3 d'origine libanaise, 1 d'origine malienne, 1 d'origine centrafricaine, 1 d'origine vietnamienne, 1 d'origine turque, 1 d'origine iranienne, 1 d'origine guadeloupéenne
  • 10 femmes, 16 hommes

Liste complète par ordre alphabétique:

  1. Fatimata Amy (PS, canton d'Angers-Ouest, Maine-et-Loire)
  2. Bally Bagayoko (PCF, Canton de Saint-Denis-Nord-Est, Seine-Saint-Denis)
  3. Belaid Bedreddine (PCF, canton de Montreuil-Ouest, Seine-Saint-Denis)
  4. Rebia Benarioua (PS, canton de Marseille-Notre-Dame-Limite, Bouches-du-Rhône)
  5. Mamadou Diallo (PS, canton de Rouen 6, Seine-Maritime)
  6. Hélène Geoffroy (PS, canton de Vaulx-en-Velin, Rhône)
  7. Sabrina Ghallal (PS, canton de Reims-4, Marne)
  8. Marie Gueye (PS, canton de Brest-Recouvrance, Finistère)
  9. Michel Habib (PS, canton de Thann)
  10. Cécile Ha-Minh-Tu (PS, canton d'Auterive, Haute-Garonne).
  11. Samia Jaber (MRC, Canton de Belfort-Sud)
  12. Henri Jibrayel (PS, canton de Marseille-Verduron, Bouches-du-Rhône)
  13. Abraham Johnson (PS, canton de Créteil-Ouest, Val-de-Marne)
  14. Fawaz Karimet (PS, canton de Laon-Nord, Aisne)
  15. Mehdi Massrour (PS, canton de Roubaix-Est, Nord)
  16. Youri Mazou-Sacko (PS, canton de Sarcelles-Nord-Est, Val d'Oise)
  17. Hussein Mokhtari (PS, canton de Garges-lès-Gonesse-Est, Val-d'Oise)
  18. Arnaud Montebourg (PS, Canton de Montret, Saône et Loire)
  19. Zabida Nakib-Colomb (PS, canton de Valence 4, Drôme)
  20. Abdel-Madjid Sadi (PCF, canton de Bobigny, Seine-Saint-Denis)
  21. Reza Salami (PS, canton de Brest-Centre)
  22. Azzedine Taïbi (PCF, canton de Stains, Seine-Saint-Denis)
  23. Najat Vallaud-Belkacem (PS, canton de Lyon-XIII, Rhône)
  24. Ismaïla Wane (PS, Canton de Maurepas, Yvelines)
  25. Zohra El Kouacheri (PS, canton de Toulouse 12, Haute-Garonne)
  26. Gülsen Yildirim (PS, canton de Limoges-Puy-las-Rodas, Haute-Vienne)

Sources

  1. Lors des élections législatives de 2007, Olivier Bouraoui était à nouveau candidat, mais entretemps il avait changé son patronyme, devenant Olivier Verrier, cf. Que se passe-t-il dans la 2ème circonscription du Haut-Rhin ?, 7 juin 2007
  2. Cantonales à Brest. Réza Salami veut un centre socialiste, Le Télégramme, 18 octobre 2007
  3. O.Z., Youri Mazou-Sacko (PS) : d’animateur de quartier à conseiller général du Val-d’Oise, VOnews, 19 octobre 2008
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils