Mourad Kaouah

De Suffrage Universel
Révision datée du 8 février 2014 à 12:11 par Admin (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier

Mourad Kaouah, né le 11 avril 1919 à Aumale (Algérie, actuellement Sour El-Ghozlane), décédé le 7 octobre 1989, était un homme politique français.

Il a été adjoint au maire de Saint-Eugène[1], puis député d'Alger du 30 novembre 1958 au 3 juillet 1962 (fin de mandat des députés des départements algériens), pour le parti Unité de la République[2].

Réfugié en France après l'indépendance de l'Algérie, il travaille à l'EDF et s'investit dans des associations d'anciens combattants et de harkis. Il était notamment en 1975 président d'honneur de la Confédération des Français musulmans rapatriés d'Algérie[3]. Dans les années 1970, il crée avec Ahmed Djebbour, autre ancien député d'Alger, le Front national des Français de confession islamique[4]

En 1984, il figure en quatorzième position sur la liste du Front national pour les élections européennes, et encore en 1986 sur la liste FN pour les législatives à la proportionnelle, dans les Pyrénées-orientales.

Toutefois, le 9 novembre 1987, alors qu'il est appelé à siéger au Parlement européen après le décès de son colistier Olivier d'Ormesson, il déclare qu'il refuse d'exercer ce mandat, "ayant démissionné le 29 octobre 1986 de mes fonctions de secrétaire départemental des Pyrénées-Orientales du FN et, le 5 décembre, de son bureau politique, je n'appartiens plus à ce mouvement"[5].

Sources

  1. dans la banlieue d’Alger, actuellement Bologhine, où se trouve Notre-Dame d'Afrique, la basilique d'Alger
  2. Fiche de parlementaire, Site de l'Assemblée nationale
  3. Abderahmen Moumen, "Les Français musulmans en Vaucluse 1962-1991: Installation et difficultés d'intégration d'une communauté de rapatriés d'Algérie, Editions L'Harmattan (Histoire et perspectives méditerranéennes), 2003, ISBN 9782296317314 p.144
  4. Abderahmen Moumen, "Les lieux de mémoire du groupe social "harkis": Inventaire, enjeux et évolution", in Fatima Besnaci-Lancou, Benoît Falaize, Gilles Manceron (dir.), Les harkis, histoire, mémoire et transmission, Editions de l'Atelier, 2010 ISBN 9782708241176 p.138
  5. "Les lézardes du Front National. M. Mourad Kaoua refuse de succéder à M. d'Ormesson à Strasbourg", Le Monde, 13 novembre 1987
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils