Xavier Cadoret

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier
Xavier Cadoret (né Karim Kadouri), né en 1958 à Taza (Maroc), est un professeur d'économie et un homme politique français.

Fils de militaire marocain ayant combattu dans les rangs de l'armée française en Indochine, mutilé de guerre, il a été scolarisé au Maroc dans des écoles françaises, est ensuite venu étudier en France à l'Université de Lyon-II et a été naturalisé, avec changement de nom et de prénom, en 1978. Interviewé en 1997, il déclare à ce sujet "Pour mieux m'intégrer, j'ai changé mon nom, sans vraiment y penser. J'étais jeune. (...) Aujourd'hui, à 39 ans, si c'était à refaire, je garderais mon nom marocain"[1] [2].

Affiche pour les cantonales de 2008 (source: blog du candidat)
Après avoir été élu (sans étiquette) au conseil municipal de Saint-Gérand-le-Puy (Allier, région Auvergne, 1.005 habitants en 2011) en 1989, il est devenu maire-adjoint puis maire, lors du décès du maire en 1991.

Il a été réélu en 1995 (77%), en 2001 (84%) et en 2008 (86,83% des suffrages exprimés, onzième score sur 15 candidats[3]).

Aux élections municipales de 2014, il n'y avait qu'une liste ("divers gauche") en lice, avec Xavier Cadoret à sa tête, il n'y a donc pas eu de second tour[4].

Il a également été, de 2001 à 2014, président de la Communauté de communes Varennes Forterre qui regroupe 14 communes comptant au total 9.697 habitants en 2010, vice-président de l'Association des maires de l'Allier et membre du Congrès des pouvoirs locaux au Conseil de l'Europe[2].

En 2008, il a été candidat PS aux cantonales dans le canton de Varennes-sur-Allier, il a obtenu 2.057 voix (26,73%) au premier tour, 3.145 voix(46,08%) au second (non élu[5]).

En 2012-2017, il a été le suppléant du député PS Guy Chambefort (né en 1944).

Sources

  1. Ghislaine Buffard, "Ils voient en moi un maire, pas un étranger", Aujourd'hui en France (Le Parisien), 26 février 1997
  2. 2,0 et 2,1 Présentation pour les élections législatives de 2012, Site de campagne de Guy Chambefort
  3. Résultats officiels des municipales de 2008 à Saint-Gérand-le-Puy, Site du Ministère de l'Intérieur
  4. Résultats officiels des municipales de 2014 à Saint-Gérand-le-Puy, Site du Ministère de l'Intérieur
  5. Résultats officiels de l'élection cantonale de 2008 dans le canton de Varennes-sur-Allier, Site du Ministère de l'Intérieur
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils