Mohand Hamoumou

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier
Mohand Hamoumou, né le 20 janvier 1956 en Kabylie, fils de harki, est un enseignant et un homme politique français[1].

D'abord instituteur en Auvergne pendant 4 ans, il poursuit des études universitaires, passe une thèse de doctorat à l'EHESS sur les Harkis[2], et devient ensuite professeur à l'École de management de Grenoble et au MIP-Edhec (Management Institute of Paris)[3].

Cofondateur en 1998 de l'association harkie Agir pour une juste intégration dans la République, issue de la fusion de trois associations harkies qui existaient depuis vingt ans[4], il a par ailleurs été membre du Haut Conseil à l'intégration de 2009 à 2012.

Lors de sa première candidature à une élection, il devient maire de Volvic (Puy-de-Dôme, 4.563 habitants en 2011) dès le premier tour en 2008, sa liste obtient 65,74 % contre celle du maire sortant, Jean Laurency (PS), qui était en place depuis trois mandats[3]. Il est réélu dès le premier tour en 2014, sa liste "Continuons Ensemble Volvic" obtient 55,53 % contre celle d'Union de la gauche[5].

Extrait du blog de campagne de "Continuons Ensemble Volvic" pour les municipales de 2014

A l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron est arrivé en tête à Volvic au premier tour (29,8 %, 74,85 % au second), suivi de Jean-Luc Mélenchon (26,55 %), Marine Le Pen n'y est arrivée qu'en troisième position (15,79 %, 25,15 % au second)[6].

Aux élections législatives de 2017, il est le candidat de la "République en marche"[7] pour la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme[8]. La députée sortante est Christine Pires Beaune (PS), qui avait obtenu 38,77 % au premier tour en 2012 et 59,52 % contre un candidat UMP au second (elle était en ballottage favorable, le candidat du Front de gauche ayant obtenu 14,14 % et celle d'EELV 2,64 %[9]).

Citations

"En m'élisant, les Volvicois ont voté pour des compétences et une équipe, pas pour des origines[3]."

"Le racisme n'explique pas l'échec. Dans notre République, quand on part avec des handicaps, il faut se surpasser pour s'imposer[3]."

Sources

  1. curriculum vitae, ? 15 novembre 2007, archivé 3 mars 2014
  2. ultérieurement publiée sous le titre Et ils sont devenus harkis, éditions Fayard, 1993, rééditée en 2001
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 "Mohand Hamoumou, maire de la diversité", La Croix, 24 septembre 2010
  4. "Le 7 avril 2007 se tenait à Avignon l'assemblée générale de l'association AJIR", Bab El Oued Story, n.d. [2007]
  5. "Élections municipales de 2014 - Commune de Volvic", Ministère de l'Intérieur
  6. Élection présidentielle 2017, Résultats par commune, Commune de Volvic, Ministère de l'Intérieur
  7. nouveau parti du Président élu Emmanuel Macron, ex-mouvement "En Marche"
  8. Liste des 428 premiers investis "La République En Marche !" aux élections législatives (Communiqué de presse), 11 mai 2017
  9. "Élections législatives de 2012, Deuxième circonscription du Puy-de-Dôme", Ministère de l'Intérieur
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils