Chronologie de la participation politique des Turcs de Belgique

De Suffrage Universel
Révision datée du 24 février 2020 à 20:18 par Admin (discussion | contributions) (Élections régionales bruxelloises de 1999)
Aller à : navigation, rechercher
Électrices et électeurs, candidat.e.s et élu.e.s d'origine étrangère ou binationales.aux en Belgique
en Région de Bruxelles-Capitale - en Flandre - en Wallonie
Tractothèque (photos d'affiches, tracts scannés etc.) - Bibliographie - Résultats officiels des élections
modifier

Avant 1999

  1. Conseils communaux consultatifs des immigrés (ex. Saint-Josse 1979)
  2. Élections communales de 1982 en Région de Bruxelles-capitale (premier candidat turc en Belgique: Mateo Alaluf[1], PS, à Woluwe-Saint-Pierre, non élu)
  3. Élections communales de 1988 en Région de Bruxelles-capitale (premier candidat turc à Schaerbeek: Muammer Derinöz[2], Ecolo, non élu; aucun candidat turc à Saint-Josse)
  4. Élections communales belges de 1994 (aucun candidat turc à Saint-Josse ni à Schaerbeek, une à Bruxelles-Ville, Müserref Camoglu, Volksunie, non élue; un élu en Wallonie, Nevfel Morçimen, PS, à Fléron)
  5. Élections législatives fédérales belges de 1995 (version html)
  6. Élections régionales bruxelloises de 1995 (version html)
  7. Élections régionales flamandes de 1995 (version html)
  8. Élections musulmanes belges de 1998 (version html)

A partir de 1999

1999

Législatives

Circonscription de Bruxelles-Halle-Vilvorde (Chambre)

prénom, nom

liste

position initiale

voix

Sabih Akay

PRL-FDF

19ème

1.277

Mithat Serhadlioglu

PSC

12ème

791

Yagniz Akinci

PTB-UA

10ème

74

Selcuk Perin

UDDU

6ème

24

Circonscription flamande (Sénat) (pas résultats finaux -> à revérifier)

nom parti place initiale voix place en voix
Meryem Kaçar Agalev 1ère sup. 14.475 2ème (eff. + sup.)
Kazim Ozcan Agalev 4 14.073 2ème eff.
Fatma Pehlivan SP 7 13.192 5ème eff.
Ergün Top CVP 20 7.917 15ème eff.
Aydin Kaya PVDA-AE 15 712 5ème

Régionales

Élections régionales bruxelloises de 1999
nom parti place initiale voix
Ramazan Koyuncu PS 64ème 1.812
Leyla Teker ECOLO 69ème 1.010
Belkis Sever-Gümüs PRL-FDF 46ème 739
Cevdet Köse PS 56ème 488
Nebahat Acar CVP 6ème 303
Müserref Camoglu VLD-VU-O 37ème 108
Selvi Turkoz VIVANT 24ème 99
Haydar Aldemir PC 29ème 59
Gülay Kimyongür PTB-UA 12ème 43
Bahar Kimyongür PTB-UA 69ème 34
Yagniz Akinci PTB-UA 9ème 33
Selçuk Perin UDDU 2ème 23
Mamut Kocyigit UDDU 10ème 23
Nuhnaci Yilmazberber PSD[3] 9ème 18
Gürsel Budak GP 16ème 15

Il y avait 16 candidats turco-belges à ces élections régionales. Ils ont obtenu entre 5.634 et 7.701 voix[4].

Le résultat de l'ingénieur Ramazan Koyuncu (PS, Jette), le candidat d'origine turque le plus à même d'être élu, est important pour une première candidature sans toutefois être élu. Il était soutenu par l'association saint-josse-ten-noodoise EYAD, qui avait négocié son insertion sur la liste en février 1999.

Par contre, la voyagiste Belkis Sever-Gümüs (PRL, Ixelles), qui a mené une campagne particulièrement coûteuse, notamment en insérant un trois-quarts de page de publicité dans un des principaux quotidiens turcs, Hürriyet, a recueilli un score dérisoire.

L'association d'extrême-gauche Info-Türk avait dénoncé via communiqués de presse les propos nationalistes de cette candidate, ainsi que ceux de Monsieur Koyuncu, propos reproduits - d'après Info-Türk - à l'occasion d'interviews parus dans la presse turque pendant la campagne.

Tant la presse écrite que télévisée turque ont interviewé à plusieurs reprises divers candidats originaires de Turquie à ces élections, et des débats entre candidats (y compris aux législatives) ont été organisés en turc, notamment dans une émission en turc de Radio Panik (radio libre multiculturelle), Turquoise, animée par Leyla Ertorun, et dans les locaux de la Diyanet à Saint-Josse.

Un des candidats PS, Cevdet Köse, avait déclaré sur Radio Panik que le parti turc dont il se sentait le plus proche était le MHP (Loups gris). L'année suivante, sa candidature fut refusée aux communales par le PS à Bruxelles-Ville et le PRL n'accepta pas son offre de service.

Certains candidats d'origine turque, mais aussi des délégations des partis politiques, ont par ailleurs été invités dans diverses associations turques. Ce fut notamment le cas de Millî Görüş, branche européenne officieuse du parti islamiste Refah/Fazilet, qui a invité séparément des délégations de chaque parti (Ecolo, PSC, PRL, PS, FDF), plusieurs samedis soirs (de 21h à 23h30, voire plus tard !) d'affilée.

Élections régionales flamandes de 1999

(version html)

2000

Élections communales belges de 2000 (premiers élus communaux dans des communes bruxelloises et en Flandre + des échevins à Saint-Josse, Schaerbeek, Beringen: Emir Kir, PS, Saint-Josse, Sait Köse, FDF, Schaerbeek, Selahettin Koçak, SP, Beringen; Nevfel Morçimen réélu; premières interrogations dans la presse généraliste quant à ces candidats[5]) (version html)

2003

  1. 10 novembre 2003: Rupture du jeûne et du cordon sanitaire
  2. Élections législatives fédérales belges de 2003 (version html)

2004

  1. 29 mai 2004: des candidats et des élus du PS, du MR, du CDH et d'Ecolo dans une manifestation négationniste à Bruxelles
  2. Élections régionales bruxelloises de 2004 (version html)
  3. Élections régionales flamandes de 2004 (version html)

2005

  1. Élections musulmanes belges de 2005

2006

2007

  1. 15 février 2007: Une conférence négationniste avec la participation de mandataires PS, CDH, MR et CD&V
  2. Élections législatives fédérales belges de 2007

2009

  1. Élections régionales bruxelloises de 2009
  2. Élections régionales flamandes de 2009

2010

  1. Élections législatives fédérales belges de 2010

2012

  1. Élections communales belges de 2012

2014

  1. Élections législatives fédérales belges de 2014
  2. Élections régionales bruxelloises de 2014
  3. Élections régionales flamandes de 2014

2015-2018

  1. Élections législatives turques de juin 2015 en Belgique
  2. Élections législatives turques de novembre 2015 en Belgique
  3. Référendum turc de 2017 en Belgique
  4. Élections présidentielle et législatives turques de 2018 en Belgique

2018

  1. Élections communales belges de 2018

2019

  1. Élections législatives fédérales belges de 2019
  2. Élections régionales bruxelloises de 2019
  3. Élections régionales flamandes de 2019

Notes et sources

  1. sociologue belge d'origine turque; à nouveau candidat en 2018, toujours pour le PS dans la même commune
  2. traducteur, ancien militant de la BTİB et ancien employé du Service des travailleurs étrangers de la FGTB, cf. Mazyar Khoojinian, "L’associatif progressiste turc à Bruxelles: du mouvement ouvrier aux dispositifs d’éducation permanente et d’insertion socioprofessionnelle (1972-1989)", CFS-EP, sans date
  3. liste menée par un député ex-Front national
  4. maximum: addition de toutes les voix de préférence de tou.tes les candidat.es; minimum: addition des voix de préférence des candidat.es ayant obtenu le plus de voix sur chaque liste
  5. Bénédicte Vaes, "Les candidats d'origine étrangère sont-ils des attrape-voix ou des militants du renouveau démocratique? Le jeu de la citoyenneté, version turque", Le Soir, 5 octobre 2000
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils