Pierre-Yves Lambert/lectures/2013

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

2014 - 2015 - 2016

Livres

  1. Kim Stanley Robinson, Green Mars (1994)(un peu ardu, de la SF écologique de haut niveau, avec beaucoup de personnages, je l'ai lu à petites doses de début décembre 2012 au 2 mars 2013, j'avais lu le premier tome de la trilogie il y a un an ou deux, acheté par hasard chez Pêle-Mêle, ma librairie favorite)
  2. Kevin J. Anderson, The Map of All Things (2010)(2ème d'une trilogie de fantasy, commencé le 3 mars, terminé le 17 mai)
  3. Yasmina Khadra, L'Attentat (2005) (commencé le 18 mai, terminé le 22 mai; j'avais déjà lu, et beaucoup aimé, Morituri)
  4. Peter F. Hamilton, Great North Road (2012)(commencé le 23 mai, terminé le 2 août, excellent comme tous les autres romans de ce grand écrivain britannique de science fiction - que je soupçonne toutefois fortement de proximité idéologique avec l'aile droite des conservateurs, voire avec l'UKIP - que j'avais déjà dévorés)
  5. Kevin J. Anderson, The Key to Creation (2011)(commencé le 3 août, terminé le 16 août, 3ème de la trilogie Terra incognita)
  6. Kim Stanley Robinson, Blue Mars (1996, troisième et dernier tome, commencé le 16 août; j'avoue que j'ai du mal à poursuivre cette lecture, ce sera peut-être un des rares bouquins que je n'aurai pas lu jusqu'au bout - j'ai craqué, abandonné fin octobre à la page 388)
  7. Franck Herbert, Brian Herbert & Kevin J. Anderson, The Road to Dune (2005, excellent, e.a. une nouvelle alternative à partir d'une version ancienne du premier roman de la saga)
  8. Poul Anderson, Time Patrolman (1983, recueil de nouvelles)
  9. Isaac Babel, Récits d'Odessa et autres récits (recueil de nouvelles publié en 1931 mais la plus ancienne qui figure dans ce recueil a été publiée en 1913)
  10. Brian Herbert & Kevin J. Anderson, Sisterhood of Dune (2012; commencé le 27/12 mais avec difficulté, les caractères du paperback sont anormalement petits, je me demande si je ne vais pas lire un maximum via googlebooks)

Films

Janvier 2013

  1. Vincente Minnelli, Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse (1962)
  2. Peter Flinth, Arn – The Knight Templar (2007)(uniquement vu parce qu'y joue l'actrice de The Bridge/Bron/Broen, je voulais la voir dans un autre rôle plus "traditionnel")
  3. Ridley Scott, Prometheus (2012)
  4. Pedro Almodovar, La Piel que habito (2011)
  5. Stuart Rosenberg, The Laughing Policeman (1973)
  6. Agustin Diaz Yanes, Capitaine Alatriste (2006)

Février 2013

  1. Agustin Diaz Yanes, Sans Nouvelles De Dieu (2001)
  2. André Cayatte, Les Chemins de Katmandou (1969)
  3. Mikhaïl Kalatozov, Quand passent les cigognes (1957)
  4. André Cayatte, Le Passage du Rhin (1960)
  5. Orson Welles, Mr. Arkadine (1955)
  6. André Cayatte, Au Bonheur des dames (1943)
  7. André Cayatte, Le Dessous des cartes (1947)
  8. Jean-Paul Rappeneau, Bon Voyage (2003)
  9. Julien Duvivier, Sous le Ciel de Paris (1950)
  10. Orson Welles, La Soif du mal (1958)

Mars 2013

  1. Julien Duvivier, Les Cinq Gentlemen maudits (1931) (excellent, à voir ne serait-ce que pour de précieuses images du Maroc de l'époque, surtout de Fès)
  2. André Cayatte, Verdict (1974)
  3. Sacha Guitry, Le Diable boiteux (1948)
  4. Woody Allen, Whatever works (2009)
  5. Maurice Cammage, Les Cinq Sous de Lavarède (1939)
  6. Yamina Benguigui, Mémoires d'immigrés, l'héritage maghrébin (1997) (J'avais vu le premier volet il y a très longtemps en salle de cinéma, il y en a trois, les pères, les mères et les enfants)

Avril 2013

  1. Woody Allen, September (1987)
  2. Woody Allen, Midnight in Paris (2011)(avec une superbe musique de générique de Sidney Bechet)
  3. Woody Allen, Radio days (1987)(vraiment un très beau film, la musique, les décors, le scénario)
  4. Shohei Imamura, The Insect Woman (1963)
  5. Abel Gance, Le Capitaine Fracasse (1943)

Mai 2013

  1. Marjane Satrapi, Persépolis (2007)
  2. Maurice Tourneur, Les Gaietés de l'escadron (1932, avec Raimu, Jean Gabin, Fernandel)
  3. Woody Allen, You Will Meet a Tall Dark Stranger (2010)
  4. Peter Greenaway, Drowning by Numbers (1988)
  5. Gérard Jugnot, Monsieur Batignole (2002)
  6. Abel Gance, La Tour de Nesle (1955)
  7. Henri Decoin, La Chatte sort ses griffes (1960)
  8. Marwan Hamed, L'immeuble Yacoubian (2006, 1ère partie)
  9. Jules Dassin, Reunion in France (1942)
  10. Henri Decoin, Le Masque de fer (1962)
  11. Henri Decoin, La Fille du diable (1946)
  12. Alexandre Arkady, Ce que le jour doit à la nuit (2012)

Juin 2013

  1. Henri Decoin, Entre onze heures et minuit (1948)
  2. Jean Negulesco, The Mask of Dimitrios (1944)(avec Peter Lorre pas dans un rôle de méchant !)
  3. Leonard Nimoy, Star Trek IV: The Voyage Home (1986)
  4. Georg Wilhelm Pabst, Salonique, nid d'espions (1937)(avec Louis Jouvet en espion allemand déguisé en boutiquier salonicien!)
  5. Jean-Paul Rappeneau, Les Mariés de l'an II (1971)
  6. Julien Duvivier, La Famille Untel (tourné en France en 1940, sorti aux Etats-Unis en 1943 et en France après 1945)
  7. Amos Gitai, Free Zone (2005)(avec la très belle actrice palestinienne Hiam Abbas, qui me rappelle Irène Pappas)
  8. Ari Folman, Valse avec Bachir (2008)
  9. Abel Gance, Austerlitz (1960)
  10. Georg Wilhelm Pabst, Le Drame de Shanghaï (1938)
  11. Marcel L'Herbier, Forfaiture (1937)
  12. Amos Gitaï, Kippour (2000)

Juillet 2013

  1. Otto Preminger, Laura (1944)
  2. Robert Wise, The Day the Earth Stood Still (1951)

Août 2013

  1. Claude Autant-Lara, L'Affaire du courrier de Lyon (1937)(à lire aussi l'article de wikipédia sur le fait divers, qui en donne plusieurs versions)
  2. Guy Lefranc, Le Dr. Knock (1951, avec un excellent Louis Jouvet et Jean Carmet... jeune !)
  3. Robert Aldrich, Kiss me deadly (1955)
  4. Jerry Warren, The Incredible Petrified World (1958, en VF)
  5. Richard Fleischer, Le Voyage fantastique (1966)(où l'intrigue bascule quand on comprend qui est le Méchant, bien sûr puisque c'est un agent soviétique, il est donc... athée)
  6. Battle beyond the sun (1962, version "américanisée" d'un film soviétique par Francis Ford Coppola)
  7. Edward Ludwig, The Black Scorpion (1957)
  8. James Cameron, Avatar (2009)
  9. Xavier Beauvois, Des Hommes et des dieux (2010)
  10. Robert Aldrich, The Killing of Sister George (1968)(un film formidable quand on se rend compte de la date à laquelle il est sorti, quelle audace, quelle finesse !)
  11. Robert Aldrich, Hustle (1975)
  12. David L. Hewitt, Journey to the Center of Time (1967)(j'hésite entre nanar et navet)
  13. Sherman A. Rose, Target Earth (1954)(même catégorie que le précédent)

Septembre 2013

  1. Georges Lautner, Quelques Messieurs trop tranquilles (1973)
  2. Georges Lautner, La Grande Sauterelle (1967)
  3. Ewald André Dupont, The Neanderthal Man (1953)
  4. Lou Antonio, Thirteen at Dinner (1985; Peter Ustinov dans le rôle d'Hercule Poirot et... David Suchet dans celui de l'Inspecteur Japp !)
  5. Howard Ziehm et Michael Benveniste, Flesh Gordon (1974, sur le mode érotico-comique, m'a fait penser au film Star Wars turc)
  6. Georges Lautner, La Route de Salina (1970)
  7. Robert Aldrich, Attack (1956)
  8. Hayao Miyazaki, Le Château dans le ciel (1986)(j'ai vu Le Voyage de Chihiro, du même réalisateur, à sa sortie à Bruxelles, les films d'animation de Hayao Miyazaki, comme ceux de René Laloux dont j'ai vu La Planète Sauvage à sa sortie, je n'avais que 8 ans, sont des oeuvres d'une grande beauté, pleines de finesse et d'émotion, je crois malheureusement que le grand public n'a aucune idée que de tels "dessins animés" peuvent exister)
  9. Hayao Miyazaki, Le Royaume des chats (2002)
  10. Taiji Yabushita et Kazuhiko Okabe, Le Serpent blanc (1958)(film d'animation qui a inspiré Hayao Miyazaki)
  11. Georges Lautner, Les Seins de glace (1974)
  12. John Gilling, The Gamma People (1957)(science-fiction de qualité, loin des nanars de l'époque, l'action se passe en Gudavie, que les protagonistes ne trouvent pas sur la carte, un "état-tampon" entre Est et Ouest)
  13. John Hillcoat, La Route (2009)(SF post-apocalypse)
  14. Richard Schenkman, The Man from Earth (2007)(ça m'a évidemment rappelé des nouvelles lues il y a longtemps dans Histoires d'immortels)
  15. Robert Aldrich, Le Vol du Phoenix (1965, "Though the film was a failure at the box office, it has since gained a cult following.", en effet il est vraiment excellent, imagination, suspense...)

Octobre 2013

  1. Don Shaffey, The Viking Queen (1967, où on apprend que le dieu des druides s'appelait "Zeus" et qu'il y avait une "reine Viking" à l'époque romaine en Grande-Bretagne...)
  2. Robert Aldrich, Ten Seconds to Hell (1959; excellent film, mais c'est assez étrange d'entendre Martine Carol dans un rôle de Française veuve d'un Allemand parlant à un Allemand en anglais avec un accent français)
  3. Lee Sholem, Tobor the Great (1955, un robot sympa, plutôt rare pour l'époque)
  4. Nizo Yamamoto, La Forêt de Miyori (2007)
  5. Paul Grimault, Le Roi et l'Oiseau (1980, un film d'animation d'une grande beauté)
  6. Abel Gance, J'accuse (1938, un film poignant)
  7. Claude Lelouch, Les Uns et les Autres (1981, regardé d'un trait, pourtant ça dure près de 3 heures mais j'étais vraiment pris par les récits, les musiques et chansons, les émotions)
  8. Edouard Molinaro, La Mandarine (1972)
  9. Jon Favreau, Cowboys et Aliens (2011; j'aime bien le commentaire dans l'article de wikipédia, "Le thème rappelle celui du livre de Poul Anderson, Les Croisés du cosmos: l'affrontement d'une civilisation intuitive et roublarde face à une autre, structurée et hyper technologique.")
  10. Michael Crichton, Mondwest (1973)
  11. Richard T. Heffron, Les Rescapés du futur (1976, suite du précédent)
  12. Abdellatif Kechiche, La Vie d'Adèle (2013, la première fois depuis des années que je vais au cinéma, j'ai beaucoup aimé sauf les trop longues scènes de sexe dont je ne perçois pas la pertinence)
  13. Matthieu Kassowitz, Babylon A.D. (2008)
  14. Richard Donner, Prisonniers du temps (2003)
  15. Georges Lautner, Présumé dangereux (1990, film français mais avec deux grands acteurs américains, Robert Mitchum et Michael Brandon, vu en version anglaise, Sophie Duez et Marie Laforêt se doublent elles-mêmes avec accent, mais François Perrin est doublé sans accent, ça fait un peu drôle, ceci dit c'est un excellent film, avec suspense jusqu'au bout)

Novembre 2013

  1. Robert Aldrich, Twilight's Last Gleaming (1977)
  2. Joss Whedon, Serenity (2005; la conclusion de la série Firefly)
  3. Darryl Lucio, Brain Code (Glitch) (2011, téléfilm d'anticipation, l'idée est bonne mais on reste sur sa faim)
  4. Hayia Miyasaki, Le Château ambulant (2004; merveilleux anime)
  5. Robert Aldrich, Fureur apache (1972)
  6. George Nolfi, The Adjustment Bureau (2011)
  7. Antonio Margheriti, L'Ombre d'un tueur (1976, avec l'excellent Yul Brinner dans un rôle inattendu d'Italo-Américain !)
  8. Robert Aldrich, The Grissom Gang (1971, excellent, j'ai beaucoup aimé la décoration de l'appartement-prison de Miss Blandish)
  9. Morten Lindberg, Gayniggers from Outer Space (1992, "satire of the blaxploitation and science fiction genre", la description avait l'air rigolote mais c'est franchement nul, heureusement c'est court ! L'annonce de fin par contre est rigolote, en référence à Star Trek)
  10. Marwan Hamed, L'immeuble Yacoubian (2006, 2ème partie)
  11. Alfonso Cuarón, Les Fils de l'Homme (2006, de l'excellente anticipation, fin émouvante)
  12. Michael McCarthy, Operation Amsterdam (1959, excellent, et en plus basé sur une histoire vraie)

Décembre 2013

  1. Neill Blomkamp, District 9 (2009, VOST, excellent film de SF)
  2. Fred Schepisi, Iceman (1984, VO, une variation sérieuse et sensible sur un thème similaire à Hibernatus, mais avec un "homme des cavernes")
  3. László Benedek, Port of New York (1949, VO, avec un Yul Brinner chevelu !)
  4. Tony Scott, Déjà vu (2006, VF, autre excellent film de SF)
  5. Robert Shaye, The Last Mimzy (2007, VF, de la jolie SF pour tous les âges un peu dans l'esprit d'ET)
  6. Edouard Molinaro, Peau d'espion (1967, ceux qui ne l'ont pas vu n'ont rien perdu)
  7. Robin Davis, La Guerre des polices (1979, idem)
  8. James McTeigue, V pour Vendetta, (2006, VF, bon film d'anticipation politique, quelque part entre Batman et Brazil de Terry Gilliam)
  9. Federico Fellini (et dialogues de Pier Paolo Pasolini, musique de Nino Rota), Les Nuits de Cabiria (1957, VOST, un beau film qui n'a pas vieilli)
  10. Richard Brooks, Les Frères Karamazov (1958, VOST, avec un couple beau et sensuel, Yul Brinner et Maria Schell, par contre je n'avais pas reconnu William Shatner dans le rôle du frère moine)
  11. Terry Gilliam, L'Imaginarium du Docteur Parnassus (2011)
  12. John Kent Harrison, The Courageous Heart of Irena Sendler (2009)
  13. Zübeyr Şaşmaz, La Vallée des loups - Palestine (2011, VOST, ça fait penser à ces films pornos où il y a un "scénario" invraisemblable pour enrober les scènes de cul, ici c'est la même chose pour enrober les scènes de mitraillages et d'explosions)
  14. Terence Young, The Red Beret (1953, VO)
  15. Kari Skogland, Riverworld (2003; j'ai lu en VO toute la saga de Philip Jose Farmer, aucun film ne pourrait restituer la qualité de cette oeuvre)
  16. Francis Ford Coppola, The Godfather I (1972)
  17. Francis Ford Coppola, The Godfather II (1974)
  18. Terry Gilliam, Brazil (1985, VOST)
  19. Denys de La Patellière, Du Rififi à Paname (1966)
  20. Stuart Gillard, Riverworld (2010, VF; déjà beaucoup plus conforme à l'oeuvre de P.J. Farmer que le film de 2003, qui était au départ censé n'être que le pilote d'une série)
  21. Alex Rivera, Sleep Dealer (2008, VF; un excellent film d'anticipation)
  22. Joel and Ethan Coen, The Big Lebowski (1998, VOST; ça fait longtemps que je n'avais pas autant ri)
  23. Stanley Donen, Saturn 3 (1980, VF; étrange impression d'un film de SF des années 50-60 avec des faux départs vers un film érotique)
  24. Eric Bress et J. Mackye Gruber, L'Effet papillon (2004, VF; excellent film relevant plus du fantastique que de la SF mais avec des scènes très inhabituelles - en positif - pour un film américain de ce type)
  25. John R. Leonetti, L'Effet papillon 2 (2006, VF)

Séries

  1. The Bridge/Bron/Broen (2011)(une excellente série policière dano-suédoise, j'adore le personnage - et l'actrice - de Saga Norén !)
  2. Star Trek: The Next Generation (1987-1994)(je regarde méthodiquement chaque épisode dans l'ordre depuis des mois, j'en étais à la quatrième saison en janvier; à l'époque où ça passait à la télé je loupais toujours des épisodes)
  3. Real Humans (2012)(une excellente série d'anticipation suédoise, mais je n'ai pas aimé la fin)
  4. Secret Army (1977-1979)(série britannico-flamande - étrangement jamais diffusée en français, au contraire de sa parodie Allô allô - sur un réseau d'exfiltration de pilotes britanniques en Belgique occupée en 40-45; je passais un mois dans une famille anglaise vers 1978 quand il a été diffusé pour la première fois à la BBC, ils étaient fort surpris que je n'en aie jamais entendu parler, de toute façon l'histoire de la Belgique sous l'Occupation n'était pas abordée dans les cours d'histoire scolaire, il fallait regarder à l'époque - et encore maintenant - les documentaires de Maurice De Wilde)
  5. Arsène Lupin (1971-1974)
  6. The Borgias (Showtime, 2012, 2ème saison, 3ème saison)
  7. Borgia (Canal +, 2011, 1ère saison, 2ème saison)
  8. La Dame de Monsoreau (1971)
  9. Game of thrones (2011-)
  10. Schulmeister, l'espion de l'empereur (probablement la première série télévisée que j'ai vue pendant mon enfance)(1971-1974)
  11. Vikings (2013, VOSTFR)(deux premiers épisodes vus le 29 août, deux derniers le 13 septembre, du coup j'ai également regardé Le drakkar et la croix. La conversion des vikings)
  12. Forbrydelsen (The Killing), saisons 2 (2009, en version doublée) et 3 (2012, en VO danoise sous-titrée en français)
  13. Borgen (Saison 3)(2013, en version doublée en français)
  14. Firefly (2002, genre SF + western !)
  15. Stargate Universe (2009-2011, plus intimiste, moins guerrière et moins physiquement violente que les autres séries Stargate)
  16. The Pillars of the Earth (2010, ça se passe à la même époque de "l'Anarchie" (1135-1153) que l'excellente série Cadfael)
  17. World without end (2012, même auteur, même lieux mais 150 ans plus tard; franchement les intrigues sont trop tirées par les cheveux, c'est exagéré, en ce compris le nombre d'empoisonnements et autres assassinats par épisode. Je conseillerais à ceux qui ont aimé The Pillars of the Earth de s'abstenir de regarder World without end pour ne pas être déçus.)
  18. Boardwalk Empire (3ème et 4ème saisons, VOST)
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils