Partis musulmans aux Pays-Bas

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Électeurs, candidats et élus d'origine non-européenne aux Pays-Bas
Parlementaires
Élections municipales
1998 (à Bijlmer) - 2002 - 2006 - 2010 (à Venlo) - 2014
Partis musulmans - Listes allochtones
modifier

Des partis musulmans comme les autres partis confessionnels

Les Pays-Bas comptent environ 5% d'habitants musulmans d'origines variées (Turquie, Maroc, Pakistan, Surinam, ex-Yougoslavie), ainsi que des Néerlandais convertis et des personnes issues de couples mixtes[1].

Divers observateurs, politiciens ou journalistes, ont établi un parallèle entre l'existence au sein du système politique néerlandais de plusieurs partis confessionnels (CDA, CU et SGP) et la naissance légitime de partis musulmans qui ne constitueraient que des homologues des partis chrétiens. Certains, comme l'ancien député Groenlinks Mohamed Rabbae, se sont même exprimés en faveur de la présence sur la scène politique nationale d'un parti musulman néerlandais, sans pour autant envisager d'y adhérer, tout en déplorant que les querelles de personnes aient systématiquement abouti à l'échec[2] [3] [4].

En février 2010, le numéro 2 de la liste ChristenUnie à Almere a déclaré au Nederlands Dagblad que "le parti musulman pourrait être un bon partenaire au conseil (municipal)". Parmi les points communs des programmes figurent le refus de laisser ouvrir des maisons de jeu, l'opposition à la prostitution et aux subsides pour le sport de compétition, mais plus d'attention pour les faibles[5].

Scores électoraux

Mis à part une tentative aux élections provinciales de 2007 (3.179 voix, 0,28%) et une aux législatives de 2006 (4.339 voix, 0,04%) par Islam Democraten, ces partis n'ont présenté des listes qu'aux élections municipales et dans un nombre limité de communes, parfois même dans une seule, parfois avec un seul candidat.

commune année d'élection parti voix[6] pourcentage élu(s)
Amsterdam 2014[7] Partij van de Eenheid 4.231 1,3% 0
La Haye 2002 Islamitische Partij-Nederland 1.006 0,65% 0
La Haye 2006 Islam Democraten 5.277 3,07% 1
La Haye 2010 Nederlandse Moslim Partij 313 0,16% 0
La Haye 2010 Islam Democraten 4.630 2,35% 1
La Haye 2010 Partij van de Eenheid 4.755 2,41% 1
La Haye 2010 NMP+ID+PvdE 9.698 4,92% 2
La Haye 2014[8] Islam Democraten 7.664 3,8% 2
La Haye 2014[8] Partij van de Eenheid 6.305 3,2% 1
La Haye 2014 ID+PvdE 13.969 7% 3
Roermond 2014[9] Partij van de Eenheid 243 1% 0
Rotterdam 1998 Islamitische Partij-Nederland 1.033 0,47% 0
Rotterdam 2002 Islamitische Partij-Nederland 825 0,33% 0
Rotterdam 2006 Islamitische Partij-Nederland 626 0,24% 0
Rotterdam 2010 Nederlandse Moslim Partij 1.068 0,48% 0
Rotterdam 2014[10] NIDA Rotterdam 10.322 4,8% 2
Rotterdam - Charlois 2014[11] NIDA Rotterdam 1.121 7,14% 2
Rotterdam - Delfshaven 2014[12] NIDA Rotterdam 2.265 10,34% 2
Rotterdam - Feijenoord 2014[13] NIDA Rotterdam 2.370 11,09% 2
Rotterdam - Noord 2014[14] NIDA Rotterdam 1.567 8,53% 1

Résultats du Nederlandse Moslim Partij en 2010 dans d'autres communes où de telles listes n'avaient jamais été présentées précédemment. Le NMP n'a obtenu aucun élu.

commune voix pourcentages
Alkmaar 435 1,16%
Almere 953 1,18%
Noordoostpolder 49 0,25 %
Tilburg 349 0,5%
Woerden 49 0,44%

Islamitische Partij-Nederland

article détaillé: Islamitische Partij-Nederland

Des listes intitulées Islamitische Partij-Nederland (Parti islamique - Pays-Bas) ont été présentées aux élections municipales et/ou inframunicipales (districts) à Rotterdam en 1998, 2002 et 2006 et à La Haye en 2002, sans jamais obtenir un seul siège (au niveau municipal) ni même atteindre 1% des voix. Bien que leurs initiateurs aient à plusieurs reprises enregistré le sigle pour des élections supralocales, aucune liste n'a concrètement été présentée.

Islam Democraten et Partij van de Eenheid

articles détaillés: Islam Democraten et Partij van de Eenheid

Seuls deux partis musulmans locaux ont obtenu chacun un élu municipal, tous deux à La Haye, Islam Democraten (ID, en 2006 et 2010) et Partij van de Eenheid (PvdE, Parti de l'unité, ou Lijst Khoulani, en 2010), le second ayant été créé par l'élu du premier, qui n'avait pas été sélectionné pour être à nouveau tête de liste en 2010. Les deux partis concourent à nouveau en 2014, le PvdE compte entretemps deux élus avec le ralliement d'Arnoud van Doorn, un conseiller municipal élu sur la liste populiste islamophobe du PVV mais entretemps converti à l'islam[15]. L'unique tentative électorale d'ID aux législatives, en 2008, a abouti à un échec, le nombre de voix obtenues était moindre qu'aux municipales de 2006 dans la seule commune de La Haye, avec un pourcentage de 0,04%.

Aux municipales de 2014 le PvdE présente des listes à La Haye, Amsterdam et Roermond.

Nederlandse Moslim Partij

article détaillé: Nederlandse Moslim Partij

Quant au Nederlandse Moslim Partij, fondé par des convertis en 2007, il a échoué aux municipales de 2010 avec des résultats oscillant entre 0,2% et 1,18%, et n'a pas été capable de présenter une liste aux législatives de 2012, il s'est alors autodissout. Il comptait deux élus sortants en 2010, mais il s'agissait de personnes élues sur d'autres listes en 2006, un sur une liste locale et une pour le Parti travailliste (PvdA).

Islamitisch Democratische Partij

article détaillé: Islamitisch Democratische Partij

En janvier 2008, la mise sur pied d'un Islamitisch Democratische Partij avait été annoncée, information reprise par de nombreux médias. Il s'agissait en fait d'un canular, le programme du parti étant calqué sur celui d'un parti fondamentaliste calviniste représenté au Parlement et au Parlement européen, le Staatkundig Gereformeerde Partij.

NIDA Rotterdam

article détaillé: NIDA Rotterdam

Pour les élections municipales de 2014 à Rotterdam, un nouveau parti a été créé, NIDA Rotterdam, notamment par d'anciens militants de partis traditionnels dont un élu qui venait de quitter la Gauche verte (Groenlinks) et un ancien élu du Parti travailliste (PvdA).

Sources

  1. Religie aan het begin van de 21ste eeuw, Centraal Bureau voor de Statistiek, 2009
  2. B. Lenssen, "Stem niet op de PVV!", Spitsnieuws, 6 avril 2008
  3. Cyntha van Gorp, "’Tijd rijp voor islamitische partij’", Trouw, 8 avril 2008
  4. Brian van der Bol et Mark Hoogstad, "Turken stemmen niet op een Marokkaan. Merendeel van moslims negeert moslimpartijen en kiest voor gevestigde partij", NRC Handelsblad, 8 février 2010
  5. "'NMP en CU eensgezind'", De Pers, 15 février 2010
  6. source des résultats avant 2014: Nlverkiezingen; 2014: résultats officiels
  7. résultats officiels
  8. 8,0 et 8,1 Résultats officiels, Ville de La Haye
  9. en 2010, la liste Partij voor de Eenheid avait obtenu 1 siège avec la même tête de liste
  10. Résultats officiels, Ville de Rotterdam
  11. Résultats officiels pour le conseil territorial de Charlois, Ville de Rotterdam
  12. Résultats officiels pour le conseil territorial de Delfshaven, Ville de Rotterdam
  13. Résultats officiels pour le conseil territorial de Feijenoord, Ville de Rotterdam
  14. Résultats officiels pour le conseil territorial de Noord, Ville de Rotterdam
  15. Nourdeen Wildeman, "Overzicht: Islamitische partijen op 19 maart", The Post online (blog), 23 janvier 2014
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils