Élections communales de 2018 en Région de Bruxelles-capitale

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
La participation politique des Bruxellois d'origine non-européenne
Élections régionales
1989 - 1995 - 1999 - 2004 - 2009 - 2014 - 2019
Élections communales
1976 - 1982 - 1988 - 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - 2018
Parlementaires régionaux - Échevin(e)s et bourgmestre
Belgique
modifier

Inscription des électeur.trices.s étranger.ère.s

voir Élections communales belges de 2018

Têtes de liste d'origine non-européenne

  • CDH-CD&V Bruxelles-Ville: la section locale du CDH s'est opposée en novembre 2017 à ce que le député et ancien échevin Hamza Fassi-Fihri mène la liste de parti, contrairement à ce qui avait été annoncé deux mois plus tôt[1] [2]
  • CDH-CD&V Molenbeek: Ahmed El Khannouss[3]
  • PS-SP.A Etterbeek: Rachid Madrane[4]
  • PS-SP.A ("Liste du Bourgmestre") Saint-Josse: Emir Kir[5]

Listes bi- et unicommunautaires

  • écologistes:
  • libéraux: listes distinctes ou candidat.e.s sur des listes différentes à Evere (Open VLD sur Liste du Bourgmestre à dominante PS), Schaerbeek (Open VLD sur Liste du Bourgmestre à dominante DéFi)
  • socialistes: listes distinctes à Bruxelles-Ville (le SP.A a quitté la majorité socialiste-libérale à la suite de l'Affaire Mayeur), à Koekelberg (SP.A sur Liste du Bourgmestre à dominante MR comme en 2012, 2006 etc.)
  • sociaux-chrétiens
  • cartel flamand: Samen à Auderghem

Listes islamiques, d'allochtones etc.

  • Islam avait annoncé présenter plus de listes qu'en 2012
  • Be.one avait annoncé présenter plusieurs listes en région bruxelloise, mais n'en présentera apparemment en fin de compte aucune, se réservant pour les régionales et les législatives de 2019 et parce qu'il faudra encore du temps pour convaincre des électeurs francophones[6].
  • Michel Dardenne, ex-cadre du parti Islam, qui a fait scission avec notamment Brahim Datoussaïd, transfuge du PS, avait annoncé la création d'un nouveau parti, Salaam/Salem

Législation électorale

Interdiction des listes à un seul candidat

Pour la première fois, en 2018 les listes à un-e seul-e candidat-e seront interdites en Région de Bruxelles-Capitale. La mesure, adoptée par une ordonnance du parlement régional le 3 avril 2014, vise clairement le parti Islam, qui avait présenté de telles listes en 2012 à Anderlecht et à Molenbeek (mais avec 2 candidats à Bruxelles-Ville), remportant un siège dans chacune de ces communes:

"Même si ce n'était pas le but visé explicitement par la proposition, lors des débats, notre collègue M. Vandenbossche a clairement fait allusion aux effets collatéraux que ce nouveau dispositif pourrait avoir sur certaines listes qui ont remporté des sièges, notamment dans sa commune d'Anderlecht [7]."

Sources

  1. "Bruxelles-Ville: Hamza Fassi-Fihri tête de liste cdH en 2018", La Capitale, 17 septembre 2017
  2. Sarah Nuyens, "Fassi-Fihri désavoué par sa section locale", La Libre Belgique, 22 novembre 2017
  3. Belga, "L’échevin Ahmed El Khannouss tête de liste CDH à Molenbeek pour les communales", Le Soir, 28 juin 2017
  4. Karim Fadoul, "Rachid Madrane reste à Etterbeek et sera tête de liste PS pour les communales 2018", RTBF Info, 13 juin 2018
  5. Belga, "Emir Kir tête de liste pour les communales de 2018 à Saint-Josse", La Libre Belgique, 12 juin 2017
  6. "Als je een zetel wil in de gemeenteraad, moet je ook Franstaligen overtuigen. We hebben nog tijd nodig om dat te doen.", in: Paul Cobbaert, "Dyab Abou Jahjah wil met zijn nieuwe partij Be.One naar het parlement: “N-VA verziekt debat over identiteit”", De Zondag, 22 avril 2018
  7. Michel Colson, député FDF, coproposant, Compte rendu intégral [pp.43-45] de la séance du vendredi 28 mars 2014 au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils