Livres abandonnés en cours

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Mes lectures, les films que j'ai vus

2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017 - 2018 - 2019 - 2020
Année en cours
Romans et nouvelles du Japon
Romans et nouvelles de Science-Fiction

Il est rare que j'abandonne la lecture en cours de route, les derniers cas dont je me souviens sont Migrations de l'écrivain serbe Miloš Crnjanski, qui devenait répétitif, mais dont je ne regrette pas du tout d'avoir lu plus ou moins la moitié, même remarque pour Gomorra de Roberto Saviano, et Crime au marché de forgerons de Yaşar Kemal, dont j'avais pourtant dévoré la quadrilogie des "Memed" et la trilogie "Au-delà de la montagne".

Il y a aussi eu Hôtel Iris de Yōko Ogawa, commencé à lire le 22 décembre 2016 après minuit, abandonné le 1er janvier: je hais profondément lire des histoires de soumission, que ce soit au travail ou sur le plan sexuel, j'avais également arrêté de visionner le film Mémoires d'une geisha pour la même raison.

En 2019, il y a eu Le Passé simple de Driss Chraïbi, (1954), je n'ai pas accroché, j'ai été jusqu'à la page 37).

En 2020:

  1. Anthony Burgess, Clockwork orange: j'ai vu le film il y a très longtemps, plutôt un souvenir effrayant, j'ai vu le livre chez Pêle-Mêle et je me suis dit que c'était un classique incontournable, mais en fin de compte c'est trop dur à lire parce que l'auteur invente un langage futuriste, probablement dérivé de l'argot, et j'ai trouvé ça assez pénible à lire en anglais.
  2. Manuel Vázquez Montalbán, Sabotage olympique (je n'ai pas accroché, c'est le premier bouquin de cet auteur dont j'abandonne la lecture)
  3. Haruki Murakami, La Ballade de l'impossible (1987), trop déprimant, j'ai quand même lu la moitié, jusqu'à la page 186