Élections régionales bruxelloises de 1999

De Suffrage Universel
Révision datée du 6 avril 2020 à 20:39 par Admin (discussion | contributions) (→‎Voir aussi)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
La participation politique des Bruxellois.es d'origine non-européenne
Élections régionales
1989 - 1995 - 1999 - 2004 - 2009 - 2014 - 2019
Élections communales
1976 - 1982 - 1988 - 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - 2018
Conseils consultatifs communaux des immigrés
Membres du Parlement bruxellois - Échevin.e.s, président.e.s de CPAS et bourgmestres
Résultats officiels des élections
Belgique
modifier

extrait du Chapitre V. 6. "Elections fédérales, européennes et régionales de juin 1999" de: Pierre-Yves Lambert, La participation politique des allochtones en Belgique - Historique et situation bruxelloise, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant (coll. Sybidi Papers), juin 1999, 122p., ISBN 2-87209-555-1[1]

Compte tenu du nombre de sièges espérés par les différentes listes, pas moins de six candidats d'origine marocaine figurent en ordre utile aux élections régionales bruxelloises de juin 1999, soit deux sur la liste PS, deux sur celle d'Ecolo et deux sur celle du PRL-FDF (un PRL, ex-Ecolo, et une FDF). Il s'agit à chaque fois d'une femme et d'un homme (ou vice versa). Par ailleurs, d'autres candidats d'origine maghrébine, turque ou africaine figurent tant sur ces listes que sur d'autres, certains (surtout au PS et à Ecolo) espérant bénéficier d'un nombre suffisant de voix de préférences pour être élus au détriment de colistiers initialement mieux placés.

Ces élections régionales sont marquantes à plusieurs égards:

  1. la présence de candidats PRL d'origine maghrébine (dont le conseiller régional Ouezekhti, élu sur la liste Ecolo en 1995) et africaine, alors que ce parti avait ostensiblement refusé d'en insérer un seul sur ses listes aux communales de 1994 et aux régionales de 1995 (Khalil Zeguendi figurait sur cette dernière au titre du quota FDF)
  2. la présence de quinze candidats originaires du Monde arabe (dont onze d'origine marocaine) et de deux originaires de Turquie sur la liste du PS, soit plus d'un candidat sur cinq sur cette liste qui avait obtenu dix-sept sièges en 1995 et qui n'en conservera probablement entre douze et quinze maximum en 1999
  3. la présence d'au moins une liste ("Mouvement d'action pour une région solidaire") à prédominance marocaine, animée par Khalil Zeguendi; une autre, "Génération Plurielle", animée par Mohamed Chater (initiateur de Merci en 1993-94) et Abdeslam Kaouass, pourrait également être présente
  4. la présence de candidats d'origine marocaine ou turque sur des listes flamandes à des places de combat: Yamila Idrissi, 4ème sur la liste SP-Agalev-indépendants, et Fouad Ahidar, 4ème sur la liste VLD-Volksunie, Nebahat Acar (CD&V).

Notes et sources

  1. avertissement: cette version en ligne ne correspond pas exactement à l'ouvrage publié en 1999, qui reste disponible chez l'éditeur Academia-Bruylant

Voir aussi

Iconographie

voir catégorie:Bruxelles 1999 (Région)