Soutien au Hirak du Rif en Belgique

De Suffrage Universel
Révision datée du 29 juillet 2017 à 10:20 par Admin (discussion | contributions) (Organisations)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Dès les jours qui ont suivi la mort de Mohsen Fikri à Al-Hoceima, le 28 octobre 2016, la révolte sociale populaire (Hirak) dans le Rif a eu des échos dans la diaspora rifaine, notamment en Belgique, où des manifestations de soutien ont eu lieu à Anvers, à Bruxelles et à Liège.

Organisations

Plusieurs organisations ont été mis sur pied depuis le début du mouvement:

  • le Comité Mohcine Fikri Belgique ("Comité pour le suivi de l’affaire Mouhcin Fikri en Belgique", dont l'animateur est Mohamed Aadel)
  • le Comité bruxellois de soutien au Hirak du Rif
  • le Comité Mohsin Fikri Antwerpen (Comité ter Ondersteuning van Mouhcine Fikri, cofondé aussitôt après la mort de Mohsin Fikri par Mohamed El Majjoudi)(Page Facebook), organise une des premières manifestations en Belgique dès le 1er novembre 2016
  • la Plateforme des expressions rifaines de Belgique
  • le Hirak cha3bi de Bruxelles: selon son porte-parole, cette organisation aurait été créée après l'arrestation de Nasser Zefzafi (29 mai 2017) et a pour unique but sa libération, "on n'a pas le même but que le Comité pour le suivi", "on veut pas faire de république"[1]

Une Coordination européenne de solidarité avec le Hirak du Rif a été mise sur pied, dont Mustafa Ouarghi semble être l'animateur pour la Belgique.

Il existait déjà à Bruxelles une organisation rifaine berbériste de gauche, Agraw N' Arif, cofondé par Saïd El Amrani[2], mais les nouvelles structures (associations de fait) créées depuis le début du mouvement ne semblent pas adhérer à la mouvance berbériste, malgré les nombreux drapeaux amazighs ou de la République du Rif arborés dans les manifestations, tant au Rif que dans la diaspora. Agraw N' Arif a été mise en cause par les services de renseignements marocains (DGST) et leur relais francophone international, Jeune Afrique[3], au même titre que le (groupusculaire) Mouvement du 18 septembre pour l’indépendance du Rif de l'ex-député Saïd Chaou, résidant aux Pays-Bas. Cela relève probablement de la propagande du régime pour tenter de discréditer le mouvement de protestation, lequel porte sur des revendications sociales fondamentales, santé, éducation etc., ainsi que sur la libération des prisonniers politiques.

Une autre organisation (groupusculaire) basée en Belgique, le Mouvement des républicains marocains, opposée au séparatisme rifain mais solidaire des revendications sociales, est également intervenue en mai 2017 pour dénoncer la situation au Maroc[4].

Côté Makhzen (régime), des néo-amicalistes ont également organisé quelques rassemblements, et les militants pro-Hirak ont dénoncé des violences de la part de baltajis (nervis) pro-régime, lors d'une manifestation à Liège le 18 juin 2017 notamment.

L'organisation néo-amicaliste créée pour l'occasion est la "Plateforme citoyenne mon Maroc uni", dont le porte-parole est un certain Redouane Bachri[5] [6]).

Interactions avec la politique belge

Dans certaines communes, le poids de l'électorat marocain, dont les familles sont en grande partie originaires du Nord du Maroc (ex-protectorat espagnol au Rif et ex-Ville internationale de Tanger), est considérable, et un certain nombre d'élus en sont issus, surtout à Bruxelles et en Flandre.

Quatre élus PS, dont deux Rifains (Jamal Ikazban, député régional bruxellois et ancien échevin à Molenbeek, et Fatiha Saïdi, échevine à Evere, ancienne sénatrice fédérale et députée régionale bruxelloise), mais aussi deux "non-Marocains", l'eurodéputée Maria Arena et la députée régionale Simone Susskind, ont fait publier le 27 juin 2017 une tribune intitulée "Al Hoceïma: mais finalement que demandent-ils?" dans le quotidien Le Soir[7]. A l'occasion d'un déplacement à Bruxelles le 11 juillet 2017 du président de la Chambre des députés marocains Habib El Malki (membre de l'Union socialiste des forces populaires), Jamal Ikazban a notamment déclaré "ne pas avoir de leçon à donner au Maroc, ni à la population qui s'organise et revendique des droits légitimes", mais a aussi évoqué "la situation des manifestants toujours emprisonnés pour avoir demandé des droits[8]".

Trois autres députés régionaux PS (Catherine Moureaux, candidate au poste de bourgmestre de Molenbeek en 2018, Amet Gjanaj, Molenbeekois d'origine albanaise, et Nadia El Yousfi, originaire de Casablanca), dont aucun Rifain, ont carrément annoncé début juillet faire le déplacement jusqu'à Al Hoceima[9]. L'assistant parlementaire du député Gjanaj, (Abder)Rachid Azdad, lui-même originaire de cette région et cofondateur (avec notamment A. Gjanaj) de l'association Fédération des espoirs d'Al Hoceima-Nador[10], est très actif dans le soutien au Hirak et avait rencontré son leader, Nasser Zefzafi, avant son arrestation. La députée Moureaux a publié sur LinkedIn un rapport consécutif à cette visite[11].

Un député socialiste flamand au Parlement régional bruxellois, Fouad Ahidar, dont la famille est originaire de la province d'Al-Hoceima, s'est rendu à plusieurs reprises sur place, et a fait de nombreuses déclarations aux médias marocains[12].

Chronologie

(cliquer sur les vignettes pour mieux les visualiser)

  • mardi 1er novembre 2016: manifestation (200 personnes) à Bruxelles devant l'ambassade du Maroc[13] [14]
  • mardi 1er novembre 2016: manifestation (150 personnes) à Hoboken (Anvers) devant le consulat du Maroc, organisée par le Comité ter Ondersteuning van Mouhcine Fikri, dont le porte-parole était Mohamed El Majjoudi qui, dans une interview à la Gazet van Antwerpen, relie clairement la mort de Mohin Fikri à celles, "dans des circonstances peu claires", d'activistes en février 2011[15] [16]
  • samedi 5 novembre 2016: manifestation à Bruxelles organisée par Oumayma Hammadi et Rachid Moumni "Pour dénoncer l’assassinat de Mohsen, la répression et la violence du régime marocain ainsi que tous les gouvernements capitalistes"[17]
  • samedi 7 janvier 2017: manifestation devant l'ambassade du Maroc à Bruxelles organisée par le Comité pour le Suivi de l’Affaire Mouhcin Fikri en Belgique[18]
  • samedi 11 et dimanche 12 février 2017: manifestations à Anvers, Oslo, La Haye, Bilbao, Madrid, Paris, Barcelone et Francfort[19]
  • jeudi 1er juin 2017: manifestation à Bruxelles[20]
  • samedi 10 juin 2017: manifestation à Bruxelles (Place communale à Molenbeek[21])
  • samedi 17 juin 2017: manifestation pro-Makhzen à Bruxelles (près de la Gare centrale) organisée par "La plateforme citoyenne mon Maroc uni", elle a rassemblé, selon l'agence d'Etat MAP, quelques dizaines de personnes (porte-parole: Redouane Bachri[5] [6])
  • dimanche 18 juin 2017: manifestation à Liège, attaquée par des "baltajis"[22]
  • samedi 24 juin 2017: manifestation à Bruxelles, organisée par le Comité Mohcine Fikri Belgique[23]
  • dimanche 25 juin 2017: manifestation à Bruxelles organisée par le Hirak cha3bi de Bruxelles[24] [25]
  • mardi 27 juin 2017: manifestation à Bruxelles à l’appel du Comité bruxellois de soutien au Hirak du Rif et le Comité Mohsin Fikri Belgique devant le siège du ministère belge aux affaires étrangères[26]."
  • samedi 8 juillet 2017: manifestation à Bruxelles de solidarité avec les soulèvements populaires au Maroc, il semble s'agir de la première qui soit soutenue par une palette plus large d'organisations politiques, outre le Comité Mohsin Fikri Belgique et le Hirak cha3bi de Bruxelles: Vrede vzw, EODP – European Observatory for Democracy and Peace asbl (statuts déposés en mai 2017, président: Rachid Moumni), ROSA, Les progressistes musulmans, quatre partis trotskystes belges (PSL-LSP, Vonk-Révolution, LCR-SAP, LCT), trois organisations d'extrême gauche marocaine (PSU – Parti Socialiste unifié Belgique, Voie Démocratique Bruxelles, Collectif des progressistes marocains), mais elle n'a rassemblé que 200 personnes[27] [28]
  • mercredi 12 juillet 2017: manifestation à Bruxelles, place Jean Rey, organisée par la Coordination européenne pour le Rif[29]
  • samedi 15 juillet 2017: départ de caravanes de solidarité en direction de la province d’Al Hoceima à l'appel de la la Coordination européenne de solidarité avec le Hirak du Rif[30]

Sources

  1. "Interview du responsable du Hirak cha3bi de Bruxelles", Avrid TV (Facebook), 9 juin 2017
  2. ancien président de la section belge du Parti socialiste unifié et candidat Ecolo aux élections communales de 2012 à Koekelberg
  3. : "Maroc: les indépendantistes rifains ont-ils lancé une OPA sur Al Hoceïma ?", Jeune Afrique, 13 avril 2017, et "Maroc: précision sur les indépendantistes rifains et Al Hoceïma", Jeune Afrique, 25 avril 2017
  4. Mohamed El-Ghazi et Ramdane Yacine, "Le militant républicain Belkezize Tachfine : «Les Marocains ont honte !»", Alger républicain, republié par Afrique Asie, 1er juin 2017
  5. 5,0 et 5,1 "Bruxelles : Les rifains de Belgique manifestent pour l’unité du Maroc", L'Infomédiaire, 19 juin 2017
  6. 6,0 et 6,1 "Plusieurs dizaines de MRE rassemblés à Bruxelles expriment leur mobilisation pour défendre l’unité du Royaume", Al Mouwatin, 18 juin 2017
  7. Marie Arena, députée européenne; Jamal Ikabzan, Simone Susskind, députée de la Fédération Wallonie-Bruxelles; Fatiha Saidi, échevine à Evere;"Al Hoceïma: mais finalement que demandent-ils?", Le Soir, 27 juin 2017
  8. Ziad Alami, "Al-Hoceïma. El Malki: "Les responsables politiques et administratifs marocains ont joué avec le feu"", Le 360, 11 juillet 2017
  9. "Catherine Moureaux (PS) en «mission» à Al Hoceima au Maroc", La Capitale, 7 juillet 2017
  10. page Facebook, statuts à la Banque-carrefour des entreprises et au Moniteur belge
  11. Catherine Moureaux, "Rapport Mission à Al Hociema - 07/2017", LinkedIn, 18 juillet 2017
  12. e.a. in: Théa Ollivier, "Fouad Ahidar, l’élu belge qui se mobilise pour la région Al Hoceima", Tel Quel, 30 mai 2017
  13. "Plus de 200 manifestants pour Mohcine Fikri devant l’ambassade du Maroc à Bruxelles", Le Soir, 1er novembre 2016
  14. Belga, "Meer dan 200 betogers aan Marokkaanse ambassade in Brussel voor dood van visverkoper", De Morgen, 1er novembre 2016
  15. Koen De Beuckelee, "Ruim 150 actievoerders in Hoboken tegen dood Marokkaanse visboer", Gazet van Antwerpen, 2 novembre 2017
  16. "Ook in Antwerpen protest na dood van Marokkaanse visboer", Het Nieuwsblad, 2 novembre 2016
  17. Solidarité avec Mohsen Fikri!, appel à la manifestation sur Facebook
  18. Mohamed Ouarghi, Comité pour le Suivi de l’Affaire Mouhcin Fikri en Belgique, appel à la manifestation sur Facebook
  19. Mohamed El Majjoudi, "Imazighen protesteren in heel Europa tegen repressie in Rif-regio", De Wereld morgen, 14 février 2017
  20. Solidarité avec le Rif, Les Rifains de Bruxelles prêtent serment 1-6-17 (vidéo), Rifonline, 2 juin 2017
  21. "Solidarité avec le Rif : Une nouvelle manifestation à Bruxelles" (+ vidéo), Rif Online, 11 juin 2017
  22. "Belgique: Les « Baltajis » s’attaquent à une manifestation de soutien au Hirak", Rif online, 19 juin 2017
  23. "Hirak rif à Bruxelles le 24/06/2017", Arrif Omazigh, 24 juin 2017
  24. "Hirak du Rif: La manifestation historique de Bruxelles (Album photos)", Rifonline, 25 juin 2017
  25. Hirak rif à Bruxelle le 25/06/2017", Arrif Omazigh, 25 juin 2017
  26. "Au lendemain d’« L’Aîd Noir », les Rifains de Belgique réagissent rapidement et manifestent devant le ministère belge des affaires étrangères", Rifonline, 27 juin 2017
  27. Luc Vancauwenberge, "Manifestations au Maroc : « Nous avons deux mers et du phosphate, mais nous vivons dans la misère »", Solidaire, 28 juin 2017
  28. "Manifestation de solidarité avec les soulèvements populaires au Maroc", Socialisme.be (site du Parti socialiste de lutte, une organiation trotskyste
  29. Demonstraties in solidariteit met de Rif, Demonstratie 12/07/2017. 17:00h Place Jean Rey BRUSSEL
  30. "Hirak du Rif: La coordination européenne lance des caravanes de solidarité en direction d'Al-Hoceima à partir du 15 juillet", Rifonline
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils