Loups gris en Belgique

De Suffrage Universel
Révision datée du 14 avril 2017 à 20:35 par Admin (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Suivant les évolutions en Turquie, les organisations de type "Loups gris" et assimilées en Belgique se sont d'abord créées à partir de 1978, puis regroupées sous l'égide de la Fédération turque de Belgique (Verbond der Turkse Verenigingen in België, Belçika Ülkücü Türk Dernekleri Federasyon/Belçika Türk Federasyonu), membre de l'Avrupa Türk Konfederasyon, ATK, branche extérieure du parti fasciste MHP fondé par Alpaslan Türkeş.

Une première scission en 1987 a abouti à la mise sur pied de la Federatie van Turks-Islamitische Cultuurverenigingen in België, en abrégé Turks-Islamitische Federatie (Belçika Türk İslam Dernekleri Federasyonu), membre de l'Union européenne turco-islamique (Avrupa Türk-Islam Birligi, ATIB).

En 1994, la scission au sein du MHP qui a vu naître en Turquie le parti ultranationaliste religieux BBP (Büyük Birlik Partisi) s'est accompagnée en Europe de la mise sur pied de la Fédération Européenne de l'Ordre Mondial (Avrupa Nizam-i Alem Federasyonu, ANAF), ultérieurement rebaptisée Avrupa Türk Kültür Dernekleri Birliği (Avrupa Türk Birliği, ATB), sa branche extérieure.

Plus récemment, vers 2015, des éléments pro-Erdogan des trois courants loups gris et assimilés ont fondé des Foyers ottomans, qualifiés par certains de "Loups verts" (parce que le drapeau ottoman avec les trois croissants sur fond rouge est désormais sur fond vert).

Loups gris "classiques"

Btf.png
Les associations "Loups Gris" pro-MHP en Belgique sont regroupées au sein de la (Verbond der Turkse Verenigingen in België, Belçika Ülkücü Türk Dernekleri Federasyon/Belçika Türk Federasyonu), la fédération des Loups Gris, basée à Schaerbeek.

Synthésistes

Atib.png
Une autre fédération, issue d'une scission des Loups gris allemands en 1987, organisée sur le plan européen depuis 1993, prône une "synthèse turco-islamique", un mélange de nationalisme turc et d'identité religieuse musulmane, la Federatie van Turks-Islamitische Cultuurverenigingen in België, en abrégé Turks-Islamitische Federatie (Belçika Türk İslam Dernekleri Federasyonu, membre de l'Union Européenne Turco-Islamique (Avrupa Türk-Islam Birligi, ATIB)[1], aussi Turks-Islamitische Federatie en Begrafenisfonds (fonds funéraire), basée à Maasmechelen [2], qui est bien implantée au Limbourg[3] et à Anvers.

La Unie van Turkse Verenigingen, reconnue comme interlocuteur par les autorités flamandes, ne serait qu'une couverture de l'ATIB.

Mouvance BBP

Alperen Ocakları.jpg
Autre branche issue des Loups Gris, dans la mouvance BBP cette fois, la Fédération Européenne de l'Ordre Mondial (Europese Federatie van de Wereldorde, Avrupa Nizam-i Alem Federasyonu, ANAF) a été fondée en 1992, pour devenir la branche jeunesse du BBP. Elle porte actuellement la dénomination officielle Milli Birlik Ve Düşünce Dernegi (Association de l'unité et de la pensée nationales), ou Alperen Ocakları (Foyers Alperen)[4]. Cette organisation, comme le MHP et ses "foyers idéalistes" d'ailleurs, a envoyé des combattants en Syrie aux côtés de milices turkmènes proches de Jabhat al-Nusra, la branche locale d'Al Qaeda[5].

En Belgique, elle compte notamment dans ses rangs le Turkse Culturele Kring à Beringen dirigé par Rifat Can, correspondant en Belgique de l'ANAF mais aussi vice-président, puis président d'une organisation reconnue par les autorités flamandes, la Turkse Unie van België.

Loups verts, Foyers ottomans

Osmanlı-ocakları.jpg
En 2015, pour capter l'électorat nationaliste-islamiste MHP et BBP, l'AKP a encouragé la mise sur pied de "Foyers ottomans" (Osmanlı Ocakları) dont le logo est similaire à celui des Loups gris, mais sur fond vert plutôt que sur fond rouge[6].

En Belgique, il en existerait au moins un à Gand, doté d'une page Facebook depuis le 18 octobre 2015, toutefois cette page[7] est peu active.

Il a été fait mention le 7 février 2016 sur le site des "Foyers ottomans" d'un Belçika Osmanlı Ocakları Genel Başkanlığı (Directorat général des foyers ottomans de Belgique)[8], sans plus de précisions.

En mars 2017, Erdogan et l'AKP ont pris leurs distances avec les "Foyers ottomans" sur fond de dissensions internes et de collectes de fonds douteuses, précisant qu'il n'y aurait plus de contact entre les deux organisations depuis deux ans[9].

Osmanli Seferberlik Halk Harekati.jpg
Une "Action populaire de mobilisation ottomane" (Osmanli Seferberlik Halk Harekati) a été créée début 2017 en Turquie, et son représentant en Belgique est Mustafa Çavuşoğlu, un (ancien?) militant des Loups gris, très actif sur les réseaux sociaux.

Infiltration dans la politique belge

Des militants des Loups gris se sont infiltrés avec des succès divers dans la politique locale de certaines communes aux Pays-Bas[10] et en Belgique[11].

Candidats et élus loups gris

Lors d'un meeting à Liège le 20 mai 2012, le président du MHP Devlet Bahceli a clairement exposé sa vision du rôle des électeurs et des élus turcs en Belgique: "Représentez la nation turque dans les élections locales et nationales, et veillez aux intérêts de la Turquie et du pays dans lequel vous vivez."[12].

En 2003, le CDH présente au Sénat Bahtisen Yarol, la nièce d'un dirigeant des Loups gris belges, Zeki Yarol. Elle déclare toutefois publiquement que "ce ne sont pas les Loups Gris qui m'ont proposé pour la liste du CDH, c'est le consul de Turquie lui-même qui m'a présentée à Joëlle Milquet"[13]. Elle a été candidate à plusieurs reprises par la suite, mais n'a jamais été élue, même en 2012, alors qu'elle figurait en deuxième position sur la liste Ensemble (cartel MR-CDH) aux communales à Chapelle-lez-Herlaimont et que cette liste a obtenu 4 sièges, elle n'a obtenu que le huitième score et la quatrième suppléance[14] [15].

Un des responsables de la Federatie van Turks-Islamitische Cultuurverenigingen in België, Mesut Yücel, a siégé en 2006-2012 comme conseiller de district et conseiller provincial à Anvers pour le SP.A et, à partir de juin 2012, pour l'Open VLD. Il était candidat à la province et à la commune en 2012 mais n'a pas été élu, tout comme à la région en 2014.

Aux élections communales belges de 2006, deux dirigeants locaux de foyers idéalistes étaient candidats, Fuat Korkmazer sur la liste CD&V à Gand[16], qui a obtenu un score très faible, et Murat Denizli sur celle du PS à Schaerbeek, où il a été élu (après une forte médiatisation négative par les médias francophones pendant la campagne électorale) mais a aussitôt démissionné sur fond d'enquête pour faux domicile[17].

La question s'est à nouveau posée en avril 2012 quand, suite à l'annonce de la démission d'une élue communale CDH à Charleroi, il s'est avéré que le suppléant qui devait lui succéder, Mehmet Sahin, était un responsable des Loups gris locaux. L'intéressé a nié, mais il a été confondu par les publications officielles au Moniteur belge[18].

Mahinur Özdemir, conseillère communale CDH depuis 2006, député régionale bruxelloise depuis 2009, est la fille d'un responsable des Loups gris, et des élus turcs du MHP étaient présents à son mariage religieux à Istanbul, aux côtés de politiciens de l'AKP, dont Recep Tayyip Erdogan, alors premier ministre. Son frère, Mustafa Alperen Özdemir, a été élu conseiller communal CDH à Saint-Josse en 2012, il a également travaillé comme conseiller en 2013-2014 dans le cabinet de Joëlle Milquet, à l'époque ministre fédérale de l'Intérieur.

Participation d'élus belges à des happenings loups gris

Régulièrement, des responsables politiques belges (pas seulement des binationaux turco-belges) des principaux partis assistent à des événements organisés par des foyers idéalistes avec déploiement de bannières à l'image d'Alpaslan Türkes et avec les emblèmes facilement reconnaissables des Loups gris, que ce soit en Flandre (par exemple à Beringen en 2008[19]) ou en Wallonie.

Il s'agit parfois d'événements présentés sous d'autres prétextes ("repas de rupture de jeûne", nevruz [20]) mais où la patte des Loups gris est bien visible et connue dès l'annonce, comme à Schaerbeek en 2003[21], mais aussi à Marchienne-au-Pont[18].

Candidats et élus en campagne (permanente) chez les Loups gris

Pendant les campagnes électorales, il n'est pas rare, même si ce n'est médiatisé que dans la sphère communautaire, de voir des candidats visiter les locaux d'organisations locales des Loups gris, comme ce fut le cas pour le PS à Schaerbeek aux communales de 2006[22] [23].

Hors campagne électorale aussi, le député PS wallon Serdar Kiliç a financé en 2009 une rupture du jeûne chez les Loups gris de Marchienne-au-Pont, avec pour argument qu'il tentait d'y propager l'idéologie socialiste[24] [25].

Manifestations, contre-manifestations

Associations de Loups gris légalement enregistrées en Belgique

Fédération turque de Belgique

Belçika Türk Federasyonu - Rue Josaphat, 72 1030 Bruxelles Tel: 02/223 49 34 Fax: 02/223 49 32 (n° d'entreprise 0433.472.808)

Présidents:

  1. (...)
  2. Kenan Dağgün
  3. (...)
  4. 16 mai 1997: Mehmet Yilmaz (Courtrai); trésorier adjoint Zeki Yarol
  5. 23 octobre 1999: Mehmet Yilmaz (Schaerbeek); trésorier: Zeki Yarol
  6. 19 septembre 2002: Durali Tasatan[26]
  7. 11 février 2007: Zeki Yarol (Chapelle-lez-Herlaymont, né en 1959 à Bogazliyan[27])
  8. 1er juin 2008: Ömer Zararsiz (Dison, né en 1973 à Yolgat[28])
  9. 23 mai 2010: Mittat Öztürk (Berchem, né en 1973 à Heusden-Zolder[29])
  10. 12 mai 2012: Ömer Zararsiz[30]
  11. 26 mai 2013: Ömer Zararsiz[31]

Organisations locales

  • Türk Kültür Derneği (Association culturelle turque) Rue Josaphat, 72 1030 Bruxelles Tel: 02/216 07 39 (n° d'entreprise 0428.405.646)
  • Türk Kültür Derneği (Chatlet Ülkü Ocağı) Rue Gilly, 8 6200 Chatelineau Tel: 071/39 24 26 (dénomination officielle: Association culturelle belgo-turque de Chatelet, n° d'entreprise 431.815.096)
  • Türk Kültür Derneği (Marchiennes Ülkü Ocağı) Place des Combattants, 8 6030 Marchienne au Pont Tel: 071/31 39 91 (dénomination légale: Association culturelle de l'amitié belgo-turque - A.C.A.B.T., avant 2004: Maison d'intégration et culturelle belgo-turque de Marchienne-au-Pont, n° d'entreprise 434.083.908)
  • Türk Kültür Derneği Rue Peltzer de Clermont, 54 4800 Verviers Tel: 087/35 34 82 (dénomination légale: asbl Association culturelle belgo-turque de Verviers, ex-Association culturelle turque, n° d'entreprise 0436.129.816)
  • Gent Türk (Ülkü) Ocağı Sleepstraat 175 9000 Gent (n° d'entreprise 431.976.434)
  • Winterslag Ülkü Ocağı
  • Waterschei Ülkü Ocağı

Fonds de rapatriement funéraire

Comme la Diyanet et la FIBIF (Milli Görüsh), les Loups gris ont leur propre fonds de rapatriement funéraire, le Hilal Cenaze Fonu (n° d'entreprise 0464.437.186, asbl enregistrée depuis 1997)

Sources

  1. "Avrupa Türk-Islam Birligi", Wikipédia en allemand
  2. n° d'entreprise 0429.795.023, enregistrée depuis 1985
  3. Turks Cultureel Centrum van Heusden-Zolder
  4. "Alperen Ocakları", Wikipédia en turc
  5. Fehim Tastekin, "Turkey’s nationalist 'Gray Wolves' enter Syrian fray", Al-Monitor, 3 février 2016
  6. Ismail Küpeli, "Türkischer Nationalismus in Deutschland: Gemeinschaft und Identität im Migrationskontext", Ufuq ("Portal für Pädagogik zwischen Islam, Islamfeindlichkeit und Islamismus"), 19 novembre 2015
  7. Osmanlı Ocakları Belçika
  8. "Uluslararası Ulusal Osmanlı Ocakları Genel Merkezi kuruldu", 7 février 2016
  9. "Tayyip Erdoğan'dan "Osmanlı Ocakları'ndan uzak durun" talimatı", Oda TV, 23 mars 2017
  10. Ernst Haffmans, "Belabberd resultaat Grijze Wolven bij gemeenteraadsverkiezingen 2006", Onderzoeksgroep Turks extreem-rechts, 2006
  11. Guy Van Vlierden, "Grijze Wolven zijn ook actief in Vlaamse partijen - Turkse extreemrechtse beweging geïnfiltreerd in Agalev en SP.A", Alert! d'octobre-novembre 2002
  12. Marie-Cécile Royen, "Le vrai discours des Loups gris turcs", Le Vif-L'Express, 8 novembre 2012
  13. Pierre-Yves Lambert, "Les candidats-gadgets du CDH multiculturel", Indymedia, 9 juillet 2003
  14. Résultat des candidats de la liste Ensemble (CDH) aux élections communales de 2012 à Chapelle-lez-Herlaimont, Elections 2012 (site officiel de la Région wallonne)
  15. F. Schiavetto, "CDH et MR “Ensemble” à Chapelle", La Dernière Heure, 15 mai 2012
  16. "Fuat Korkmazer stapt op bij Turkse vereniging", Het Nieuwsblad, 8 septembre 2006
  17. Hugues Dorzée, "Le loup gris du PS hante Schaerbeek", Le Soir, 12 octobre 2006
  18. 18,0 et 18,1 revue de presse et liens, "Belgique - Un futur conseiller communal cdH de Charleroi membre des Loups Gris", Suffrage Universel (liste de diffusion), 20 avril 2012
  19. Mehmet Koksal, "Marino Keulen à la soirée politique des Loups gris", Suffrage Universel, 29 décembre 2008 et Mehmet Koksal, "Un ministre flamand chez les «loups gris»...", RésistanceS, 31 décembre 2008
  20. "Hainaut (provinciales) 2006 - JP De Clercq (PS) et les Turcs", Tractothèque, 15 juillet 2006
  21. Pierre-Yves Lambert, "Les liens de partis démocratiques belges avec l'extrême droite turque", RésistanceS et Suffrage Universel, 13 novembre 2003
  22. Mehmet Koksal, "PS: Van Gorp et son camarade loup gris en visite officielle au parti d'extrême droite turque", Humeur allochtone, 24 août 2006
  23. Benoît Mathieu, "Association culturelle ou extrémiste ?", Le Soir, 26 août 2006
  24. Mehmet Koksal, "Un député PS finance un repas islamique dans une association d’extrême droite turque", Parlemento, 6 septembre 2009
  25. Mehmet Koksal, "Serdar Kiliç (PS) :”J’essaye de propager l’idéologie socialiste, y compris chez les loups gris”", Parlemento, 8 septembre 2009
  26. 2002-09-19 N. 01822
  27. 2007-03-05 / 0035539
  28. 2008-12-31 / 0202184
  29. 2010-08-11 / 0120238
  30. 2012-07-09 / 0120539
  31. 2013-06-10 / 0087244

Voir aussi

Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils