Mahinur Özdemir

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Électeurs, candidats et élus d'origine non-européenne en Belgique
Parlementaires - Bourgmestres, échevins et présidents de CPAS
Élections communales belges de 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - en Région bruxelloise - Élections étrangères en Belgique
Élus d'origine algérienne - assyrienne - iranienne - pakistanaise
Candidats d'origine non-européenne du Vlaams Belang
Partis musulmans en Belgique - Candidates et élues musulmanes voilées - Appels aux électeurs musulmans
Tentatives d'autonomisation politique des allochtones en Belgique - Profils des électeurs par origine nationale ou par religion - Bibliographie
modifier

Mahinur Özdemir, née à Bruxelles le 7 novembre 1982[1], est une femme politique turco-belge, élue communale et régionale CDH de 2006 à 2015, exclue de ce parti le 29 mai 2015.

Vie personnelle

Son père, Hasan Özdemir, est né en 1956 à Gökpinar dans la province de Konya (district de Çeltik, limitrophe de la province d'Afyon) de parents ayant émigré en 1945 d'Emirdag (province d'Afyon)[2]. Cet ancien instituteur est un "ex-fondateur de la Fédération turque de Belgique et membre de la même structure"[3], membre du conseil d'administration de l'Association culturelle turque[4], le "foyer idéaliste" bruxellois des Loups gris, en 2003-2004[5]. Ce "foyer idéaliste" est une organisation d'extrême droite membre de la Fédération turque de Belgique, coupole des Loups gris en Belgique. Un des administrateurs de l'ACT/ACABT de 2003 à 2006 était Murat Denizli, candidat (élu puis démissionnaire) PS aux élections communales de 2006.

Depuis 1997, Hasan Özdemir gère avec son épouse, née à Emirdag, un supermarché de proximité, Öz-Migros, puis Unik Market, déjà exploité depuis 1972 sous les enseignes Sarma (1972-1981) et Unic (1981-1997), dans l'immeuble adjacent au Foyer loup gris, rue Josaphat à Schaerbeek[6].

A la question "Emirdağlı mısınız, Konyalı mısınız?" (êtes-vous d'Emirdag ou de Konya?), Mahinur Özdemir répondait en 2009, après avoir rappelé le parcours migratoire de ses parents, "Ben kendimi en çok Brükselli hissediyorum" (moi, je me sens plutôt bruxelloise)[2].

Elle a commencé à aider sa famille en travaillant dans le supermarché dès l'âge de 14 ans tout en poursuivant des études de latin-sciences-mathématiques à l’Institut des Dames de Marie à Saint-Josse, puis a fait des études de sciences politiques à l'Université libre de Bruxelles[7] alors qu'elle aurait préféré étudier le droit pour devenir avocate, avant d'y renoncer "quand j’ai appris qu’on ne pouvait pas plaider avec un foulard"[8].

Après avoir présenté son mémoire ("La revitalisation des quartiers à Bruxelles: le quartier d'initiative Coteaux-Josaphat et le contrat de quartier Jérusalem: analyse juridique et factuelle des projets. Y-a-t-il vraiment eu revitalisation?") et obtenu son diplôme de licence (act. maîtrise) en administration publique, elle travaille pour un organisme lié à son parti, le CPCP (Centre permanent pour la citoyenneté et la participation), jusqu'à son élection au Parlement régional bruxellois en 2009, elle devient alors députée à plein temps.

Elle épouse en 2010 Rahmi Göktas, assistant parlementaire d'Edibe Sözen, députée de l'AKP au Parlement turc, le mariage civil a lieu à Schaerbeek le 15 juillet 2010 et la cérémonie religieuse à Istanbul le 30 juillet 2010, en présence du Premier Ministre AKP Recep Tayyip Erdogan et de plusieurs personnalités des partis AKP et MHP[3], ce dernier parti étant la principale vitrine politique des Loups gris, toutefois également infiltrés dans d'autres formations politiques.

Vie politique

Elle a été élue au conseil communal de Schaerbeek en 2006 et réélue en 2012, ainsi qu'élue au parlement régional bruxellois en 2009 et réélue en 2014.

élections communales de 2006

Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Mahinur Özdemir aurait été repérée par Denis Grimberghs et Clotilde Nyssens, conseillers communaux CDH schaerbeekois, dès 2004, et encouragée à se présenter en 2006 par Halis Kökten, ex-conseiller communal tennoodois CDH (ex-FDF), lui-même candidat désormais schaerbeekois[9].

élections régionales de 2009

  1. Tracts et affiches
  2. Tract en turc

élections communales de 2012

  1. Publicité électorale en turc
  2. Publicité électorale, affiche
  3. Publicité électorale commune de candidats turcs du FDF, du CDH et des Libéraux schaerbeekois (ce alors qu'à l'époque le CDH était dans l'opposition avec le PS)

élections régionales de 2014

  1. Tract bilingue français-turc du CDH

Travail politique

Interventions au conseil communal

2006-2012

source: site de l'association citoyenne Démocratie schaerbeekoise

2012-2018

Interventions au parlement régional

voir détail

Polémiques concernant le port du foulard

Polémique interne au CDH sur la neutralité de la fonction d'échevin

Dès avant la première participation électorale de cette candidate, le chef de file du CDH local, Denis Grimberghs, ne peut s'empêcher de décréter publiquement que "le foulard n'est pas souhaitable au collège", barrant ainsi la voie à une éventuelle candidature de Mahinur Özdemir à un poste d'échevine.

"Le cdH est clair, lorsqu’il s’agit d’une fonction exécutive (e.a. échevin) où l’autorité publique doit se mettre au service de toute la population, il ne peut y avoir de signes ostentatoires, d’options philosophiques, religieuses ou politiques qui empêcheraient d’assumer les fonctions d’autorité en respectant le principe de neutralité"[10]
"Ne créons pas une pression psychologique morale sur les candidates et il faut encore attendre les élections. Je connais Özdemir depuis sa scolarité. Elle ne portait pas le foulard pendant ses études secondaires, elle a pu effectivement le porter à l'ULB mais cela ne veut pas dire qu'elle le portera toute sa vie. Mais très clairement, la tenue vestimentaire de nos candidats n'est pas un critère de sélection pour un poste d'échevin, on privilégie plutôt la capacité de gestion des personnes. Il n'existe pas de règlement pour les conseillers communaux en matière d'habitude vestimentaire donc rien n'interdit aujourd'hui le port du voile au Conseil communal."[10]
"le CDH s'opposera à l'instauration d'un quelconque règlement de ce genre. Mais arrêtons aussi de présenter le fait d'enlever son foulard comme quelque chose d'anormal. Je maintiens qu'il n'est évidemment pas souhaitable, quand on exerce une fonction d'autorité ou exécutive, de marquer physiquement une distance ou une différence dans le service à rendre à l'ensemble des Schaerbeekois. Je n'ai pas envie d'avoir un bourgmestre en soutane !"[10]

La jeune candidate réagit dans une interview:

"Au sein de mon parti, j'ai reçu un mail où ma tête de liste précisait qu'il ne souhaitait pas de candidate voilée dans le futur collège. J'ai rappelé qu'une échevine porte déjà le foulard à Molenbeek [ndlr : Mariem Bouselmati, élue Ecolo puis transférée au MR]. Hier soir, j'ai reçu un mail du président de section contredisant ma tête de liste sur ce point. Mystère et boule de gomme !" et précise derechef "Je n'enlèverai pas mon foulard même si on me propose la place du bourgmestre"[10].

Recadrage de sa photo sur des tracts électoraux des listes CDH en 2006 et en 2009

Polémique lors de son élection au parlement régional bruxellois en 2009

Polémiques sur ses liens avec les Loups gris

Dès avant son élection, sa filiation avait été révélée:

Au fait, cette jeune candidate du CDH, Mahinur Özdemir, "étudiante en administration publique" qui figure à la 18ème place, ne serait-elle pas la fille d'Hasan Özdemir, ancien administrateur de l'"Association culturelle turque", branche schaerbeekoise des Loups Gris ?[9]

Extrait du compte-rendu d'une réunion du groupe citoyen Démocratie schaerbeekoise le 13 novembre 2007 à laquelle des élus étaient présents. L'intervention de Mahinur Özdemir intervient dans le cadre d'une discussion sur un ex-élu PS "ancien" responsable des Loups gris

Là-dessus nous avions droit à une réaction de la conseillère Cdh Mahinur Özdemir, présente dans le public : elle précisait tout d’abord que toutes ces allégations ne venaient que d’une seule personne, “quelqu’un que nous avons l’habitude d’appeler un pseudo-journaliste”, et d’ailleurs elle-même habitait depuis longtemps à coté des locaux de l’association présumée des Loups gris. Elle n’avait jamais remarqué d’activités qu’on pouvait qualifier d’extrême-droite[11].

Le 23 avril 2009, dans les commentaires d'un article de Mehmet Koksal, Mahinur Özdemir écrit à propos de l'engagement de son père chez les Loups gris "Les activités passées de certaines personnes de mon entourage n’engagent qu’eux. J’aurai désapprouvé totalement s’il s’était engagé aujourd’hui."[8].

En 2010, une polémique éclate entre Mahinur Özdemir et le président du Parti populaire (PP, extrême droite radicalement pro-israélienne), Mischail Modrikamen, le journaliste du quotidien Vers l'Avenir rapporte que

Le PP, lui, hurle que «  Mme Ozdemir est un cheval de Troie de l'islamisme militant au coeur même de l'Europe  ». Et de souligner que l'élue est la fille d'un Loups-gris, organisation fasciste turque. (...) Et la députée voilée, fille de fasciste ? Elle n'est pas responsable de son père mais, en plus, elle n'est pas la seule. Selon Manuel Abramowicz ["qui dirige «  RésistanceS  », l'observatoire belge de l'extrême droite"], tous les partis, sauf Écolo, ont aligné des candidats turcs flirtant avec les Loups-gris. Mais il s'agit là d'un long débat en soi, un tabou à abattre.[12]

Polémiques concernant la négation du génocide arménien

Le 15 février 2007, plusieurs élus turco-belges CDH, PS et MR dont Mahinur Özdemir assistent à une conférence publique intitulée "Regard sur le prétendu génocide arménien", donnée dans les locaux de la Diyanet par un négationniste notoire, Yusuf Halaçoglu, depuis lors devenu député du MHP (parti fasciste des Loups gris), toutefois elle n'y prend pas la parole publiquement, contrairement à d'autres élus communaux schaerbeekois, Mustafa Öztürk (MR) et Halis Kökten (à l'époque encore CDH)[13].

Exclusion du CDH

(à compléter)

Sources

  1. Bien que plusieurs sites, dont wikipédia, mentionnent Schaerbeek comme lieu de naissance, c'est bien Bruxelles qui est indiqué officiellement: Fiche personnelle, Site du Parlement de la Région de Bruxelles-capitale, ainsi que sur la page "Qui suis-je ?" du site personnel de la candidate, consultés le 6 juin 2015
  2. 2,0 et 2,1 Mehmet Köksal, "Kendimi en çok Brükselli hissediyorum", Emirdag Gazetesi, n.d. (été 2009)
  3. 3,0 et 3,1 Mehmet Koksal, "Le Premier ministre turc au mariage de la députée voilée du CDH", Parlemento, 11 août 2010
  4. rebaptisée légalement "Association culturelle de l'amitié belgo-turque" en 2004 et "Belgische-Turkse cultuur en vriendenkring" en 2010
  5. nomination en 2003: http://www.ejustice.just.fgov.be/vzw/vzwf.htm numéro d'entreprise 0428.405.646; nouveau conseil d'administration en 2004: Modifications aux statuts de l'asbl Association culturelle turque, Annexes du Moniteur belge, 3 septembre 2004
  6. Statuts de la sprl Öz-Migros, Annexes du Moniteur belge, 25 novembre 1997 et historique des personnes morales ayant eu leur siège social 68 rue Josaphat à Schaerbeek, Banque carrefour des entreprises
  7. ndPYL pour les lecteurs non-belges, précisons que "libre" fait référence au libre-examen et qu'il s'agit d'une université historiquement laïque/anticléricale
  8. 8,0 et 8,1 Mehmet Koksal, "Mahinur Özdemir (CDH) : « J’enlève mon foulard seulement dans la sphère privée »", Parlemento, 22 avril 2009
  9. 9,0 et 9,1 Pierre-Yves Lambert, "Belgique - Schaerbeek: « Ma candidate a un foulard plus long que la tienne! »", Suffrage universel (liste de diffusion), 25 mai 2006
  10. 10,0, 10,1, 10,2 et 10,3 Mehmet Koksal, "Schaerbeek - Grimberghs (CDH) : « le foulard n'est pas souhaitable au collège »", Humeur allochtone, 1er octobre 2006
  11. Malte Woydt, "Le nationalisme turc - Quelle influence sur notre démocratie locale ?", Démocratie schaerbeekoise, 13 novembre 2007
  12. C. Em., "Quand le PP et la députée voilée du cdh se lancent des anathèmes", Vers l'Avenir, 25 février 2010
  13. Mehmet Koksal, "Belgique : Une conférence négationniste avec la participation des mandataires PS, CDH, MR et CD&V", Humeur allochtone, 15 février 2007

Iconographie

Tracts et affiches de Mahinur Özdemir, Tractothèque

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils