Hasan Aydin

De Suffrage Universel
Révision datée du 8 juillet 2020 à 20:32 par Admin (discussion | contributions) (Iconographie)
Aller à : navigation, rechercher
La participation politique des Wallon.nes d'origine non-européenne
Élections régionales
1995 - 1999 - 2004 - 2009 - 2014 - 2019
Élections communales
1988 - 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - 2018
Conseils consultatifs communaux des immigrés
Membres du Parlement wallon - Échevin.e.s, président.e.s de CPAS et bourgmestres - Membres d'un conseil provincial
Affiches, tracts (sur la Tractothèque)- sur Suffrage Universel
Résultats officiels des élections
Belgique
modifier

Hasan Aydin est un homme politique belge d'origine turque.

Elu pour la première fois au conseil communal de Verviers (province de Liège) en 2000, il est réélu en 2006, 2012 et 2018.

En octobre 2010, il est désigné par l'union socialiste communale de Verviers pour occuper le poste d'échevin des Travaux, "par le comité par trente voix favorables contre vingt-trois pour l’actuel chef de groupe PS au conseil communal Mario Dethier, 10 voix en faveur de Sophie Lambert, conseillère communale, et deux votes blancs", ce qui mécontente son concurrent Dethier.[1]

En octobre 2012, il remporte le deuxième plus haut score en voix de préférence de la liste PS, qui arrive elle-même en tête. le bourgmestre PS sortant Claude Desama avait obtenu le meilleur score, La législation régionale wallonne l'aurait donc désigné d'office comme bourgmestre si son parti était à nouveau entré dans une coalition pour continuer à gérer la ville. Mais "son score crispe certains socialistes. Et a fait peur au MR qui a préféré prendre ses distances avec le PS, de peur qu’un jour on lui reproche d’avoir rendu possible l’arrivée d’un bourgmestre musulman à Verviers."[2] L'éventualité d'un décès, ou au minimum d'un retrait, en cours de mandat du bourgmestre Desama, né en 1942, aurait en effet automatiquement propulsé Hasan Aydin sur le trône mayoral.

De 2012 à 2015, le MR dirige donc Verviers en coalition avec le cdH, jusqu'à ce que ce dernier décide de renverser la majorité en s'alliant au PS. Muriel Targnion devient bourgmestre, Hasan Aydin redevient échevin.

En octobre 2018, il remporte à nouveau le deuxième plus haut score en voix de préférence de la liste PS, qui arrive elle-même à nouveau en tête. Muriel Targnion redevient bourgmestre, mais à la tête d'une nouvelle coalition avec le MR et une liste locale, Hasan Aydin devient président du CPAS, et donc membre du collège communal.

Fin juin 2020, une crise interne éclate au PS de Verviers, la bourgmestre et ses allié.es critiquent la gestion d'Hasan Aydin à la tête du CPAS et annoncent leur intention de le démettre de ses fonctions, ainsi qu'un échevin qui le soutient. La direction nationale du PS intervient pour opérer une médiation, imposant un gel des manoeuvres en cours. Le "clan Targnon" passe outre, avec le soutien de ses partenaires de coalition, et se voit exclu des rangs du PS.

Résultats électoraux

2000[3] 2006[4] 2012[5] 2018[6]
place sur la liste 25/37 15/37 7/37 2/37
nombre de sièges sortants 9[7] 14 15 12
voix 437 841 1.595 2.388
place en voix 6 5 2 2
nombre de sièges de la liste 14 15 12 13
% voix/total de la liste 4,55% 7,58% 19,16% 28,28%
% voix/votes valables à Verviers 1,51% 2,78% 5,53% 8,31%

Iconographie

Notes et sources

  1. M.V., "Verviers: Hasan Aydin, nouvel échevin", La Meuse, 15 octobre 2010
  2. C.G. & Ph.W., "Elections à Verviers: Hasan Aydin a déjà été bourgmestre !", Vers l'Avenir, 29 octobre 2012
  3. Résultats officiels 2000
  4. Résultats officiels 2006
  5. Résultats officiels 2012
  6. Résultats officiels 2018
  7. Résultats du PS à Verviers en 1994, Site officiel des résultats électoraux belges
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils