Droit de vote des étrangers en République démocratique allemande

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

Lors des élections communales de mars 1989 en RDA, les résidents étrangers ont bénéficié pour la première fois du droit de vote et d'éligibilité. Il ne s'agissait toutefois pas d'élections dans un cadre démocratique, et de nombreuses fraudes y furent dénoncées.

Après le tournant démocratique de la RDA, de nouvelles élections communales furent organisées en mai 1990 sur base d'une nouvelle législation électorale. Il s'agissait cette fois du premier scrutin électoral communal libre et démocratique, et les étrangers résidant en RDA depuis plus de deux ans bénéficièrent à nouveau du droit de vote et d'éligibilité. Il s'agissait des premières (et des dernières) élections où les étrangers de toutes nationalités avaient le droit de vote en Allemagne.

Deux ans plus tard, conformément au Traité de Maastricht, la constitution de l'Allemagne réunifiée était modifiée pour permettre le droit de vote et d'éligibilité des étrangers au niveau local (communes et kreise), mais en précisant que seuls les ressortissants d'Etats membres de la Communauté européenne étaient concernés.

Sources

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils