Union of International Democrats - Belgique

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Réseau AKP dans l'UE
Akp.png
ADD
BIG
Denk
Denk.be/Be.one
DOST
NBZ
PEJ
AKP en Europe
*AKP en Belgique
COJEP
UID (ex-UETD)
*UID (ex-UETD) -
Belgique
modifier
La section belge de l'Union of European Turkish Democrats, devenue le 20 mai 2018 Union of International Democrats (UID, Uluslararası Demokratlar Birliği), est légalement enregistrée comme association sans but lucratif sous le numéro d'entreprise 0878.513.063 depuis le 20 janvier 2006 (statuts déposés au greffe le 11 janvier 2006) et a son siège social à 1050 Ixelles, Avenue Louise 453 Boîte 9[1].

Infiltration dans la politique belge

Fondateurs

Parmi ses membres fondateurs, on retrouve notamment Mehmet Alparslan Saygin, qui fut (vers 2008) trésorier de la section du Parti socialiste (belge francophone) de Sint-Pieters-Leeuw-Beersel-Dilbeek et Ilknur Cengiz, conseillère communale du parti Spirit (issu de l'aile gauche de la Volksunie) puis du parti socialiste flamand SP.A à Gand (elle a démissionné de l'UETD le 14 septembre 2006 [2]), Ismail Batakli et Zeki Eliacik, deux personnalités qui ont à divers reprises dans les années 1990 et 2000 exercé ou voulu exercer des fonctions au sein des instances musulmanes belges, conseil supérieur, assemblée générale, exécutif, et Mehmet Üstün, actuel (2016) membre dudit exécutif, qui en est devenu président en mai 2018.

Activisme électoral en faveur de l'AKP

A l'occasion des campagnes électorales de l'AKP en Belgique à partir de 2014, l'UETD a été très active, notamment sur les réseaux sociaux, pour appeler par exemple les sympathisants AKP à venir accueillir Recep Tayyip Erdogan à son hôtel place Stéphanie, à Bruxelles, ce sans jamais en demander l'autorisation.

Soutien contre l'exclusion de Mahinur Özdemir du CDH

Elle a également été très présente sur les réseaux sociaux et physiquement pour appeler, en juin 2015, à protester avec l'AKP-Belgique devant le siège du CDH puis en cortège jusqu'à l'ambassade de Turquie contre l'exclusion par ce parti de la députée régionale bruxelloise Mahinur Özdemir, dont le mari est un attaché parlementaire AKP et au mariage de laquelle Erdogan était présent.

Safa Akyol

En juin 2017, l'ancien porte-parole de l'UETD-Belgique, Safa Akyol, affilié au PS, a été présenté comme candidat à un siège au Conseil de l'aide sociale de Saint-Josse, avec le soutien du bourgmestre Emir Kir. Une partie des élu.e.s PS au conseil communal ne l'ayant pas soutenu, il n'a pas été élu[3] [4]. Il figure néanmoins en dix-neuvième position sur la liste de candidat.e.s pour les communales présentée en juin 2018[5].

Présidents

Sources

  1. Liste des actes parus au Moniteur belge pour l'UETD, dissoute en janvier 2014; Liste des actes parus au Moniteur belge pour l'UETD Belgium, fondéee en février 2014
  2. acte publié au Moniteur belge
  3. Philippe Carlot, "Saint-Josse: un camouflet pour Émir Kir et sa majorité absolue", RTBF Info, 26 juin 2017
  4. "Communiqué de presse : Transparence et éthique : du nouveau au conseil communal de Saint-Josse !", site d'Ecolo-Saint-Josse, 20 juin 2017
  5. "Kir présente sa liste PS-sp.a: des nouveaux et des habitués", La Capitale, 27 juin 2018
  6. résultats officiels avec voix de préférence
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils