Une avancée pour les gays et lesbiennes japonais : Différence entre versions

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « Plusieurs agences de presse ont annoncé ce vendredi (27 mars 2009) que les couples homosexuels japonais pourront bientôt obtenir le certificat de célibat, un document indi... »)
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Kanako Otsuji, ancienne championne asiatique junior de karaté, a quant à elle été élue comme indépendante en 2003 conseillère régionale à Osaka, et a rejoint ultérieurement un des partis verts, [http://en.wikipedia.org/wiki/Rainbow_and_Greens Arc-en-ciel et Verts]. Elle a fait son coming out en tant que lesbienne deux ans plus tard, en publiant une autobiographie, Coming out : Un voyage pour trouver mon propre moi. Concrètement, elle a obtenu en tant que mandataire politique que la Société de logements d’Osaka étende aux couples gays la possibilité de louer, alors que seuls les couples mariés avaient accès à un logement précédemment. En avril 2007, elle ne s’est pas représentée, mais en juillet elle figurait sur la liste du [http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_d%C3%A9mocrate_du_Japon Parti démocrate du Japon] pour les élections législatives. Elle n’a pas été élue<ref>[http://en.wikipedia.org/wiki/Kanako_Otsuji Kanako Otsuji], Wikipedia in English</ref>.
 
Kanako Otsuji, ancienne championne asiatique junior de karaté, a quant à elle été élue comme indépendante en 2003 conseillère régionale à Osaka, et a rejoint ultérieurement un des partis verts, [http://en.wikipedia.org/wiki/Rainbow_and_Greens Arc-en-ciel et Verts]. Elle a fait son coming out en tant que lesbienne deux ans plus tard, en publiant une autobiographie, Coming out : Un voyage pour trouver mon propre moi. Concrètement, elle a obtenu en tant que mandataire politique que la Société de logements d’Osaka étende aux couples gays la possibilité de louer, alors que seuls les couples mariés avaient accès à un logement précédemment. En avril 2007, elle ne s’est pas représentée, mais en juillet elle figurait sur la liste du [http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_d%C3%A9mocrate_du_Japon Parti démocrate du Japon] pour les élections législatives. Elle n’a pas été élue<ref>[http://en.wikipedia.org/wiki/Kanako_Otsuji Kanako Otsuji], Wikipedia in English</ref>.
  
Pierre-Yves Lambert
+
 
 +
'''Pierre-Yves Lambert'''
  
 
vendredi 27 mars 2009
 
vendredi 27 mars 2009
Ligne 15 : Ligne 16 :
 
==Sources==
 
==Sources==
 
<references/>
 
<references/>
 +
 +
[[Catégorie:Articles de Pierre-Yves Lambert - mars 2009]]
 +
[[Catégorie:Mariage homosexuel]]
 +
[[Catégorie:Politicien LBGT]]
 +
[[Catégorie:Japon]]

Version du 29 mars 2009 à 03:01

Plusieurs agences de presse ont annoncé ce vendredi (27 mars 2009) que les couples homosexuels japonais pourront bientôt obtenir le certificat de célibat, un document indispensable pour contracter un mariage hors du Japon[1]. Jusqu’ici, la délivrance de ce document était refusée quand il s’avérait que le futur conjoint était du même sexe, une pratique existant également dans d’autres pays, notamment en Grèce.

L’homosexualité, sans être légalement pénalisée, est confinée à la sphère privée et toute velléité de coming out fait l’objet d’une dissuasion par contrôle social. Selon Philip Braser, du Japan Times, l’absence de législation spécifique à combattre a retardé la naissance d’un mouvement LGBT revendicatif à l’instar de ceux d’Amérique du Nord et d’Europe occidentale[2].

Seules deux élues locales se sont jusqu’à présent ouvertement revendiquées d’une minorité LBGT.

Aya Kamikawa, candidate indépendante et transexuelle, avait laissé en blanc la case "sexe" lors de sa première candidature au conseil municipal de Tokyo en 2003. Elle a été élue, et rééelue en 2007[3].

Kanako Otsuji, ancienne championne asiatique junior de karaté, a quant à elle été élue comme indépendante en 2003 conseillère régionale à Osaka, et a rejoint ultérieurement un des partis verts, Arc-en-ciel et Verts. Elle a fait son coming out en tant que lesbienne deux ans plus tard, en publiant une autobiographie, Coming out : Un voyage pour trouver mon propre moi. Concrètement, elle a obtenu en tant que mandataire politique que la Société de logements d’Osaka étende aux couples gays la possibilité de louer, alors que seuls les couples mariés avaient accès à un logement précédemment. En avril 2007, elle ne s’est pas représentée, mais en juillet elle figurait sur la liste du Parti démocrate du Japon pour les élections législatives. Elle n’a pas été élue[4].


Pierre-Yves Lambert

vendredi 27 mars 2009

Sources

  1. Japan allows its citizens same-sex marriage abroad, AFP, March 27, 2009
  2. Philip Brasor, Gay rights in Japan blurred on TV, Japan Times, March 8, 2009
  3. Aya Kamikawa, Wikipedia in English
  4. Kanako Otsuji, Wikipedia in English
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils