Sièges réservés (Chypre)

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

La Constitution chypriote de 1960 a prévu que la Chambre des Représentants devait compter 70% de sièges pour la communauté grecque et 30% pour la communauté turque. En outre, les trois minorités reconnues, Arméniens, Maronites et "Latins" (catholiques romains) ont chacune un représentant élu tous les cinq ans qui assiste aux sessions plénières sans droit de vote et peut prendre part aux débats uniquement quand ceux-ci concerne sa communauté[1].

Sources

  1. Farid Mirbagheri, Historical dictionary of Cyprus, Scarecrow Press, 2010, ISBN 9780810855267
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils