Renonçants

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

Dans les Établissements français de l'Inde, les Renonçants étaient des Indiens ayant renoncé à leur statut personnel pour devenir des citoyens français à part entière, notamment en matière de droits politiques et pour l'accès la fonction publique. Cette option fut ouverte par le Décret sur la renonciation du 18 septembre 1881[1].

Sources

  1. Faustine Hennion, "Renonçants et renonçants: deux réalités du renoncement en Inde", Actupondy

Articles connexes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils