Pierre-Yves Lambert/Japon : Différence entre versions

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
(Autres)
(Yoko Ogawa)
 
Ligne 20 : Ligne 20 :
  
 
==Yoko Ogawa==
 
==Yoko Ogawa==
#''Une Parfaite Chambre de malade, suivi de La Désagrégation du papillon'' (1989 et 1988; autant la première nouvelle était belle, sensible, autant la seconde m'a mis mal à l'aise, je n'ai pas été jusqu'au bout)
+
#''Une Parfaite Chambre de malade, suivi de La Désagrégation du papillon'' (1989 et 1988; autant la première nouvelle était belle, sensible, autant la seconde m'a mis mal à l'aise, je n'ai pas été jusqu'au bout; lu en 2018)
 
#''Le Réfectoire un soir et une piscine sous la pluie'' (2 nouvelles de 1990 et 1991, lu en 2019)
 
#''Le Réfectoire un soir et une piscine sous la pluie'' (2 nouvelles de 1990 et 1991, lu en 2019)
 
#''Parfum de glace'' (1998; étrange mais très beau, lu en 2016)
 
#''Parfum de glace'' (1998; étrange mais très beau, lu en 2016)

Version actuelle datée du 16 août 2019 à 11:36

Avant 2014, j'avais lu très peu de romans japonais, mais j'ai surtout commencé à combler mon retard à partir de 2016, et je suis devenu accro ! Par contre, j'ai toujours été amateur de films japonais, j'en regardais déjà quand j'étais ado, tant La Balade de Narayama que des films se déroulant plutôt dans le Japon des années 1960-70, mais la plupart du temps ils passaient tard le soir à la télé, je n'en ai donc vu qu'assez peu. Vers 2009-2010 j'ai regardé à peu près toute l'oeuvre d'Akira Kurosawa, tant les films en costumes que ceux se déroulant plus récemment.

Yukio Mishima

  1. Confession d'un masque (1949, lu en 2016)
  2. Les Amours interdites (1953, lu en 2016, vraiment impressionnant vu la date de publication, façon d'aborder le milieu homosexuel inimaginable pour les littératures occidentales de l'époque)
  3. Le Tumulte des flots (1954, lu en 2018)
  4. Martyre (1964) et Ken (1963)(publiés en français en un seul volume, lu en 2016)

Haruki Murakami

  1. Écoute le chant du vent (1979) et Flipper, 1973 (1980)(recueil en français publié en 2016, ce sont ses premiers romans; lu en 2017)
  2. La Course au mouton sauvage (1982, lu en 2016, le premier de cet auteur, suggéré par une collègue, qui m'a donné envie d'en lire d'autres)
  3. La Fin des temps (1985, lu en 2018; autant j'adore le style d'écriture, autant l'intrigue était bizarre, ça m'a fait penser à celle de A Scanner Darkly, de Philip K. Dick, que j'ai lu a 2 ou 3 ans plus tôt)
  4. Kafka sur le rivage (2003, lu en 2018)
  5. Le Passage de la nuit (2004, trad. fr. 2007, lu en 2017)
  6. 1Q84 (2009-2010; en 3 volumes, lus en 2017)

Ryû Murakami

  1. Miso Soup (1997, lu en 2018)
  2. Kyoko (1995, lu en août 2019)

Yoko Ogawa

  1. Une Parfaite Chambre de malade, suivi de La Désagrégation du papillon (1989 et 1988; autant la première nouvelle était belle, sensible, autant la seconde m'a mis mal à l'aise, je n'ai pas été jusqu'au bout; lu en 2018)
  2. Le Réfectoire un soir et une piscine sous la pluie (2 nouvelles de 1990 et 1991, lu en 2019)
  3. Parfum de glace (1998; étrange mais très beau, lu en 2016)
  4. Le Musée du Silence (2000, lu en 2018)
  5. La Formule préférée du professeur (2003, lu en 2016, le premier que j'ai lu de cette auteure, et qui m'a donné envie d'en lire d'autres d'elle)
  6. La Marche de Mina (2006, lu en 2019)

Junichirô Tanizaki

  1. La Clef. La Confession pornographique (1956, lu en août 2019)
  2. Le Secret (recueil de nouvelles, lu en 2018)

Autres

  1. Ryūnosuke Akutagawa, Rashomon et autres contes (écrits dans les années 1915-20)
  2. Hiro Arikawa, Les mémoires d'un chat (2012, paru en français en 2017; très beau, à offrir à tous les amoureux des chats; lu en 2017)
  3. Shūsaku Endō, Le Dernier Souper et autres nouvelles (Nouvelles extraites du recueil Une femme nommée Shizu; lu en 2017)
  4. Kenzaburô Ôé, Notes de Hiroshima (1965; essais/non-fiction, très intéressant point de vue japonais sur les relations entre mouvements pacifistes et survivants irradiés de Hiroshima)
  5. Yasushi Inoue, Kôsaku (1960-62, lu en 2014)
  6. Yasunari Kawabata, Le Maître ou Le Tournoi de go (1951)
  7. Natsume Sōseki, Botchan (1906, lu en 2017)
  8. Hitonari Tsuji, L'Arbre du voyageur (1992, lu en août 2019)
  9. Suichi Yoshida, Parade (2002, lu en 2019)
  10. Eiji Yoshikawa, La Pierre et le sabre (1935; les aventures d'un ronin, à la même époque que le roman Shogun, lu en 2018)
  11. Eiji Yoshikawa, La Parfaite lumière (1935; la suite du précédent, lu en 2018)

Abandonnés en cours de route

  1. 2017: Yōko Ogawa, Hôtel Iris (1996; je hais profondément lire des histoires de soumission, que ce soit au travail ou sur le plan sexuel)
  2. 2018: Hitomi Kanehara, Serpents et piercings (2004; j'évite de lire/regarder ce qui pourrait se retrouver ensuite dans mes cauchemars la nuit)
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils