Partij Vrede en Solidariteit : Différence entre versions

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « {{belgique}}Le Partij Vrede en Solidariteit (Parti Paix et Solidarité) a été mis sur pied en mars 2019 à Anvers par Mohamed Chebaa, un conseiller communal anversois qu... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{belgique}}Le Partij Vrede en Solidariteit (Parti Paix et Solidarité) a été mis sur pied en mars 2019 à Anvers par Mohamed Chebaa, un conseiller communal anversois qui venait de quitter le PVDA/PTB pour cause du refus de positionnement du PVDA/PTB contre l'interdiction de l'abattage rituel en Flandre. Selon le chef de file anversois du PVDA/PTB, Peter Mertens, le véritable motif aurait été la déception de ne pas obtenir la deuxième place sur la liste au Parlment flamand, et "les autres membres du PVDA issus de la communauté marocaine ne l'ont pas soutenu<ref>"[http://web.archive.org/web/20190530134053/https://atv.be/nieuws/antwerps-pvda-gemeenteraadslid-stapt-uit-partij-en-gaat-als-onafhankelijke-verder Antwerps PVDA-gemeenteraadslid stapt uit partij en gaat als onafhankelijke verder]", ''ATV'' (télévision régionale anversoise), 15 mars 2019</ref>". Des listes ont été présentées aux élections régionales et fédérales de 2019, sans obtenir aucun.e élu.e.
 
{{belgique}}Le Partij Vrede en Solidariteit (Parti Paix et Solidarité) a été mis sur pied en mars 2019 à Anvers par Mohamed Chebaa, un conseiller communal anversois qui venait de quitter le PVDA/PTB pour cause du refus de positionnement du PVDA/PTB contre l'interdiction de l'abattage rituel en Flandre. Selon le chef de file anversois du PVDA/PTB, Peter Mertens, le véritable motif aurait été la déception de ne pas obtenir la deuxième place sur la liste au Parlment flamand, et "les autres membres du PVDA issus de la communauté marocaine ne l'ont pas soutenu<ref>"[http://web.archive.org/web/20190530134053/https://atv.be/nieuws/antwerps-pvda-gemeenteraadslid-stapt-uit-partij-en-gaat-als-onafhankelijke-verder Antwerps PVDA-gemeenteraadslid stapt uit partij en gaat als onafhankelijke verder]", ''ATV'' (télévision régionale anversoise), 15 mars 2019</ref>". Des listes ont été présentées aux élections régionales et fédérales de 2019, sans obtenir aucun.e élu.e.
 
+
[[Fichier:Pvs 2019.jpg|left|thumb|Affiche collective de 2019]]
 
==Sources==
 
==Sources==
 
<references/>
 
<references/>
  
 
[[Catégorie:Parti de musulmans européens en Belgique]]
 
[[Catégorie:Parti de musulmans européens en Belgique]]

Version du 30 mai 2019 à 14:55

Électrices et électeurs, candidat.e.s et élu.e.s d'origine étrangère ou binationales.aux en Belgique
en Région de Bruxelles-Capitale
Tractothèque (photos d'affiches, tracts scannés etc.) - Bibliographie - Résultats officiels des élections
modifier
Le Partij Vrede en Solidariteit (Parti Paix et Solidarité) a été mis sur pied en mars 2019 à Anvers par Mohamed Chebaa, un conseiller communal anversois qui venait de quitter le PVDA/PTB pour cause du refus de positionnement du PVDA/PTB contre l'interdiction de l'abattage rituel en Flandre. Selon le chef de file anversois du PVDA/PTB, Peter Mertens, le véritable motif aurait été la déception de ne pas obtenir la deuxième place sur la liste au Parlment flamand, et "les autres membres du PVDA issus de la communauté marocaine ne l'ont pas soutenu[1]". Des listes ont été présentées aux élections régionales et fédérales de 2019, sans obtenir aucun.e élu.e.
Affiche collective de 2019

Sources

  1. "Antwerps PVDA-gemeenteraadslid stapt uit partij en gaat als onafhankelijke verder", ATV (télévision régionale anversoise), 15 mars 2019
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils