Parti des Grignois

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti des Grignois est la composante du Parti des Gens (PDG) dans la municipalité de Grigny (Essonne).

Municipales de 2008

  • 1er tour: 961 voix 20,56%[1]
  • 2nd tour: 1.338 voix, 26,23%, 5 sièges sur 35

Liste des candidats[2] PRENDRE PARTI GRIGNOIS 1 - M. Pascal TROADEC 2 - Mme Alexandra DOUARIN-LAMOTHE 3 - M. Christian LE BRAS 4 - Mme Zaïra ZINE 5 - M. Kouider OUKBI 6 - Mme Annette GENOUILLE 7 - M. Frédérick PETIPERMON 8 - Mme Reine-Claude LASRY 9 - M. Mory DIAKITE 10 - Mme Orkia BENAÏSSA 11 - M. Mutambue MUTAMBUE 12 - Mme Andrée DUHOUX 13 - M. Olivier SCHVARTZ 14 - Mme Maria MARTINS MOREIRA 15 - M. David GALATA 16 - Mme Catherine BOUGRER-CINQVAL 17 - M. Marwan SCHVARTZ 18 - Mme Sylvie ALIPIO 19 - M. Skander IMTIAZ 20 - Mme Arletta FALLA 21 - M. Anandan SITTARAMANE 22 - Mme Rédia TRAORE 23 - M. Mourad LAKEHAL 24 - Mme Linda MENUEL 25 - M. Mathieu DUHOUX 26 - Mme Dalila TAMARAT 27 - M. Nasser ALI 28 - Mme Linda OURZIK 29 - M. Jean-Pierre METIVIER 30 - Mme Zalihata KASSIM 31 - M. Madi NIAKATE 32 - Mme Véronique ASSEGNINOU 33 - M. Mounir NORDINE 34 - Mme Fanta FOFANA 35 - M. Zakaria OUKBI

Cantonales de 2011

383 voix, 10,53%, 4ème (après les candidats PCF Claude Vazquez, également maire, PS, Fatima Ogbi, et FN, Danielle Melisse, avant les candidats Verts, Frédéric Petipermon, UMP, Jean-Paul Willaume, et Nouveau Centre, Guillaume Epry)[3]
"à Grigny (Essonne) une vidéo qui accusait de racisme le candidat local du Front de Gauche [2], Claude Vasquez, a rapidement été critiquée comme une mise en scène. Postée sur YouTube de façon anonyme le 23 février, la vidéo présentait un discours proche du Front national. Mais Arnaud Champremier-Trigano, chroniqueur de la radio Europe 1, a démontré le 5 mars qu’il s’agissait probablement d’une « intox ». Pendant les quelques jours qui ont précédé cette mise au point, un début de polémique a visé le candidat. Les accusations du « corbeau », pseudonyme du blogueur accusateur, ont en effet été relayées par le Parti des Grignois (PDG), structure locale d’opposition composée de membres issus de l’immigration.[4]"

En réalité, la vidéo a également été relayée par le candidat Nouveau Centre[5].

Municipales de 2014

Déclarations

« Le Parti des Grignois (PDG), est un mouvement citoyen au-dessus des clivages politiques traditionnels qui s’engage dans la bataille des municipales en 2014 pour faire entendre haut et fort la voix des citoyens de nos communes que ni la droite ni la gauche ne semblent pouvoir prendre en compte.
Fort de son succès aux élections de 2008 où le score de la liste a avoisiné les 27%, nous pensons qu’aujourd’hui, nos concitoyens sont fin prêts pour un véritable changement après avoir constaté depuis trop longtemps que les politiques de droite comme de gauche ne produisent aucune réelle amélioration dans leur vie. Nous sommes convaincus que les gens comme vous et nous, de simples habitants, sommes les meilleurs experts de notre quotidien.
Nous rejoignons donc « Nous citoyens » sur le thème de la prise de pouvoir par les simples citoyens pour mettre en oeuvre une politique efficace basée sur le bon sens, la transparence financière et la bonne gestion. »
Kouider OUKBI, élu du groupe PDG,
24 décembre 2013[6]

Sources

  1. Site du Ministère de l'Intérieur
  2. Site du Ministère de l'Intérieur
  3. Résultats officiels, site du Ministère de l'Intérieur
  4. Denis Carlier, "France : cantonales et dérapages racistes", Afrik.com, 19 mars 2011
  5. Guillaume Epry, "Grigny, le vrai visage de ...", Epry pour Grigny (blog de campagne 2011), 25 février 2011
  6. "Le PDG (Parti des Grignois) présente à Grigny sa liste citoyenne", Nous Citoyens, 24 décembre 2013

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils