Moslim Democratische Partij

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Électeurs, candidats et élus d'origine non-européenne en Belgique
Parlementaires - Bourgmestres, échevins et présidents de CPAS
Élections communales belges de 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - en Région bruxelloise - Élections étrangères en Belgique
Élus d'origine algérienne - assyrienne - iranienne - pakistanaise
Candidats d'origine non-européenne du Vlaams Belang
Partis musulmans en Belgique - Candidates et élues musulmanes voilées - Appels aux électeurs musulmans
Tentatives d'autonomisation politique des allochtones en Belgique - Profils des électeurs par origine nationale ou par religion - Bibliographie
modifier
MDP.jpg
Le Moslim Democratische Partij (MDP, Parti démocratique musulman) est le parti issu le 28 juin 2003 de l'Arab European League (AEL) de Dyab Abou Jahjah, après l'échec aux législatives fédérales de 2003 de la liste RESIST, qui était commune à l'AEL et au parti communiste stalinien Parti du travail de Belgique / Partij van de Arbeid.

Il s'est présenté dans les circonscriptions provinciales d'Anvers et de Flandre orientale lors des élections régionales de juin 2004, avec des scores dérisoires : 2.882 voix (0,27 %) à Anvers, 1 305 voix (0,14 %) en Flandre orientale. Le MDP n'a pas présenté de liste aux élections européennes de 2004 comme annoncé un an plus tôt, et n'a participé à aucune élection par la suite.

La création d'une succursale homonyme aux Pays-Bas a été annoncée en 2003, même temps que celle d'une section de l'AEL dans ce pays, mais ce projet ne s'est jamais concrétisé et semble avoir été abandonné en novembre 2005.

Le président de l'AEL-Belgique, Ahmed Azzuz, a déclaré à P-Magazine en juin 2003 que "nous sommes un parti conservateur qui tire son inspiration de l'islam. Une version musulmane du CD&V, avec cette différence que nous voulons nous accrocher à nos valeurs. Le programme sera définitivement composé à notre congrès en février, mais en bref le MDP mettra à l'ordre du jour les normes et le valeurs de la communauté musulmane"[1]."

Fouad Belkacem, futur fondateur en 2010 de l'organisation salafiste-djihadiste Sharia4Belgium, est à l'époque un jeune proche de l'AEL, il figure en onzième position sur la liste à Anvers[2] [3] [4].

Candidats

Parlement flamand, circonscription d'Anvers

Résultats officiels[5]

effectifs

	1	Abou Jahjah Dyab	1.441	17,31%	-	-	-	-	 
	2	Labsir Halima	511	6,14%	-	-	-	-	 
	3	Touhafi Said	321	3,85%	-	-	-	-	 
	4	Fernane Nawal	261	3,13%	-	-	-	-	 
	5	Rahimi Youssef	343	4,12%	-	-	-	-	 
	6	El Fakiri Nahid	207	2,48%	-	-	-	-	 
	7	Laamiri Wassif	198	2,37%	-	-	-	-	 
	8	Boujdaine Nabila	230	2,76%	-	-	-	-	 
	9	Rasul Omran	178	2,13%	-	-	-	-	 
	10	Boubnan Leila	200	2,4%	-	-	-	-	 
	11	Belkacem Fouad	236	2,83%	-	-	-	-	 
	12	El Fakiri Hanan	202	2,42%	-	-	-	-	 
	13	Akoudad Abdelmajed	183	2,19%	-	-	-	-	 
	14	Fernane Najat	179	2,15%	-	-	-	-	 
	15	Sekkaki Mimoun	181	2,17%	-	-	-	-	 
	16	Lassyane Gemma	169	2,03%	-	-	-	-	 
	17	Harchaoui Brahim	266	3,19%	-	-	-	-	 

suppléants

	1	Labsir Halima	426	5,12%	-	-	-	-	 
	2	Touhafi Said	225	2,7%	-	-	-	-	 
	3	Fernane Nawal	187	2,24%	-	-	-	-	 
	4	Rahimi Youssef	219	2,63%	-	-	-	-	 
	5	El Fakiri Nahid	148	1,77%	-	-	-	-	 
	6	Laamiri Wassif	140	1,68%	-	-	-	-	 
	7	Boujdaine Nabila	180	2,16%	-	-	-	-	 
	8	Rasul Omran	144	1,73%	-	-	-	-	 
	9	Boubnan Leila	152	1,82%	-	-	-	-	 
	10	Belkacem Fouad	173	2,07%	-	-	-	-	 
	11	El Fakiri Hanan	148	1,77%	-	-	-	-	 
	12	Akoudad Abdelmajed	142	1,7%	-	-	-	-	 
	13	Fernane Najat	152	1,82%	-	-	-	-	 
	14	Sekkaki Mimoun	145	1,74%	-	-	-	-	 
	15	Lassyane Gemma	181	2,17%	-	-	-	-	 
	16	Harchaoui Brahim	252	3,02%	-	-	-	-	

Parlement flamand, circonscription de Flandre orientale

Résultats officiels[6]

Effectifs

       1	Azzuz Ahmed	359	17,6%	-	-	-	-	 
	2	Walravens Rita	192	9,41%	-	-	-	-	 
	3	Battal Cemal	116	5,68%	-	-	-	-	 
	4	Belhadj Karima	140	6,86%	-	-	-	-	 
	5	Sarrokh Abdel Ani	92	4,51%	-	-	-	-	 
	6	El Habachi Fatima	121	5,93%	-	-	-	-	 
	7	Ait Ahmed Abdelatif	76	3,72%	-	-	-	-	 
	8	El Harti Esma	87	4,26%	-	-	-	-	 
	9	Billiau Bettina	69	3,38%	-	-	-	-	 

Suppléants

	1	Walravens Rita	143	7,01%	-	-	-	-	 
	2	Battal Cemal	81	3,97%	-	-	-	-	 
	3	Belhadj Karima	79	3,87%	-	-	-	-	 
	4	Sarrokh Abdel Ani	67	3,28%	-	-	-	-	 
	5	El Habachi Fatima	100	4,9%	-	-	-	-	 
	6	Ait Ahmed Abdelatif	62	3,04%	-	-	-	-	 
	7	El Harti Esma	57	2,79%	-	-	-	-	 
	8	Billiau Bettina	52	2,55%	-	-	-	-	 
	9	Azzuz Ahmed	146	7,16%	-	-	-	-	 

Sources

  1. Erik Demeester, "Wie heeft er behoefte aan een Moslim Democratische Partij?", Vonk, 19 août 2003
  2. "Belkacem stond in 2004 ook op die lijst, maar sympathie voor hem heeft Abou Jahjah niet. 'Hij was vroeger bij ons, hij onderschreef de democratie. Maar wij zijn een eerder linkse beweging, terwijl hij nu ultrarechts conservatief is. Ik heb geen sympathie voor hem, want ik neem hem niet au sérieux.'", in: EDL, "Abou Jahjah: 'Alleen Belgen nemen Belkacem au sérieux'", De Standaard, 8 juin 2012
  3. "Abou Jahjah kent Fouad Belkacem, de op zijn beurt gearresteerde leider van Sharia4Belgium. "Ik heb hem vroeger ontmoet", zegt hij. "Hij was een van de jongeren die rond de AEL meeliepen."", in: Tom Vandyck, "Dyab Abou Jahjah over de hype rond zijn terugkeer: 'Ik mag niet klagen'" (compte-rendu d'un débat télévisé en Abou Jahjah et l'ancien chef de corps de la police d'Anvers), Knack, 24 septembre 2013
  4. "Fouad Belkacem stond op onze lijst van de Moslim Democratische Partij (die ontstond na de nederlaag van RESIST, een kartel tussen de Arabisch Europese Liga en de Partij van de Arbeid, red.) in Boom, voor de verkiezingen. Hij was aspirant-lid van de AEL. Hij had net zo goed in de andere richting kunnen evolueren. Die jongen was echt bezig met de democratie. Het AEL heeft een generatie allochtonen gepolitiseerd, ongeacht of ze nu voor of tegen ons waren. Maar na de repressie tegen ons waren die gasten teleurgesteld. Sommigen trokken de foute conclusie, geloofden niet meer in de democratie en vervoegden het salafisme (een radicale stroming binnen de islam, red.). Die radicalisering had hoe dan ook plaatsgevonden. Maar had men het AEL niet zo repressief aangepakt, dan had Sharia4Belgium vandaag niet bestaan. Dan waren Belkacem en zijn kompanen bij het AEL gebleven." in: Peggy Huygelen, "Dyab Abou Jahjah, staatsvijand nr.1, probeert het nog één keer", P-Magazine, 21 juin 2014
  5. Élections 2004 > Conseil flamand > Votes nominatifs > Circonscription d'Anvers > MDP, Site du SPF Intérieur
  6. Élections 2004 > Conseil flamand > Votes nominatifs > Circonscription de Flandre orientale > MDP, Site du SPF Intérieur
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils