Monique Misenga Banyingela

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Électrices et électeurs, candidat.e.s et élu.e.s d'origine étrangère ou binationales.aux en Belgique
en Région de Bruxelles-Capitale - en Flandre - en Wallonie
Tractothèque (photos d'affiches, tracts scannés etc.) - Bibliographie - Résultats officiels des élections
modifier

Monique Misenga Banyingela, née au Congo (RDC) est une enseignante et une femme politique congolo-belge[1].

Elle a été la première conseillère provinciale d'origine subsaharienne en Belgique, élue dès 2000 dans le district électoral de Wavre pour la province du Brabant wallon. En 2006, elle était deuxième sur la liste et a obtenu 1.504 voix, soit le cinquième score de la liste, qui a obtenu 5 élu.es[2]. En 2012, elle était deuxième sur la liste, mais celle-ci est passée à 3 élus, et elle n'en a obtenu que 1.494, soit le quatrième score, elle est donc devenue première suppléante[3]. En 2018, elle était cette fois quatrième de la liste, qui est passée de 3 à 2 élus, avec ses 1.217 voix elle a obtenu le cinquième score et elle est devenue la troisième suppléante[4].

Elle a par ailleurs été conseillère communale, élue en 2006[5] et réélue en 2012[6], mais pas en 2018[7], et présidente du Conseil consultatif Intégration d'Ottignies-Louvain-La-Neuve[8].

Sources

  1. autodescription sur sa page Facebook, accédée le 1er fécrier 2020: "Livres préférés: La Bible." "Née en RDC, Monique est licenciée en Psychopédagogie et en Sciences Religieuses de l 'UCL. Engagée au cdH depuis 1994, elle est la première conseillère provinciale d'origine subsaharienne. Elle est aussi conseillère communale dans sa ville, Ottignies-Louvain-la-Neuve. Enseignante, sensible aux publics fragilisés, elle défend l'enseignement et la formation comme clé de voûte d'une vie digne. Pour elle, vivre mieux, c'est possible !"
  2. Résultats officiels 2006 (page non archivable)
  3. Résultats officiels 2012 (province)
  4. Résultats officiels 2018 (province)
  5. 4ème sur 29 candidat.es, 314 voix, 5ème score, 4 élu.es, elle est devenue première suppléante et a été appelée à siéger, cf. Résultats officiels 2006 (commune)
  6. 4ème sur 31 candidat.es, 329 voix, 5ème score, la liste a obtenu 5 sièges, cf. Résultats officiels 2012 (commune)
  7. 30ème sur 31 candidat.es, 266 voix, treizième en voix, la liste a obtenu 7 élu.es, elle est devenue sixième suppléante, cf. Résultats officiels 2018 (commune)
  8. Fiche sur le site Cumuleo

Iconographie

Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils