Michaela Tadjadod

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Électeurs, candidats et élus allemands d'origine non-européenne
Élections fédérales (2005), régionales (Hambourg 2008, Rhénanie du Nord-Westphalie 2005 - 2010 - 2012), locales

Parlementaires allemands d'origine non-européenne - européens - fédéraux - régionaux
Partis musulmans - Parti d'allochtones
Droit de vote des étrangers
Nationalité allemande - Nationalité sarroise
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
modifier

Michaela Tadjadod (épouse Noll), née le 24 décembre 1959 à Düsseldorf, est une femme politique allemande.

Elle est née en Allemagne d'une mère allemande et d'un père, Mostafa Tadjadod, président fondateur de la Banque Bazargani qui fut ministre du Commerce du Shah d'Iran, puis sénateur, haut dignitaire maçonnique, avant de fuir l'Iran en 1979 sous le coup d'une condamnation à mort. Elle-même est catholique romaine[1] [2].

Elle a exercé des responsabilités au sein de la CDU depuis 1994, d'abord dans l'organisation féminine, et elle a été élue députée fédérale sans discontinuer depuis 2002, d'abord sur la liste à la proportionnelle, puis au scrutin majoritaire en 2005, 2009 et 2013.

Sources

  1. "Das ist Michaela Noll", Die Tageszeitung, 11 mai 2005
  2. Firouzeh Nahavandi, "Les mouvements antimaçonniques en Iran", in: Alain Dierkens (éd.), "Les courants antimaçonniques hier et aujourd'hui", in Problèmes d’histoire des religions, Volume 4, Editions de l’Université de Bruxelles, 1993
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils