Mesut Yücel

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Électrices et électeurs, candidat.e.s et élu.e.s d'origine étrangère ou binationales.aux en Belgique
en Région de Bruxelles-Capitale
Tractothèque (photos d'affiches, tracts scannés etc.) - Bibliographie - Résultats officiels des élections
modifier

Mesut Yücel, né le 24 mai 1966 à Çayıralan (dans la province de Yozgat, en Turquie), est un homme politique et un cadre associatif turco-belge.

Carrière politique flamande

Il était candidat Agalev (futur Groen) en neuvième place sur la liste pour le conseil de district d'Anvers en 2000, où ce parti espérait précisément remporter 9 sièges. Dans l'annonce de la liste des candidatures par le parti, la sienne était présentée comme suit: "en neuvième [place] nous retrouvons Mesut Yücel, agent de convivialité des transports en commun publics [De Lijn], d'Anvers-Nord. Il est très actif dans les associations turques de la ville, et Agalev espère ainsi pouvoir donner une voix à cette communauté[1]. Avec 876 voix, il obtint le cinquième score sur 33 candidat.es et figura parmi les six élu.es de la liste[2].

Sur la même liste que lui figurait Nuran Susler, une candidate turco-kurde née en Allemagne, repartie étudier en Turquie, réfugiée en Belgique depuis 1992 après avoir été poursuivie pendant ses études à Izmir pour ses activités... pro-PKK[3]. Elle obtint 448 voix, 22ème sur la liste mais 12ème en voix.

En 2006, cette fois candidat sur la liste sp.a-Spirit, il fut réélu membre du conseil du district d'Anvers (12ème sur 33, 1.663 voix, 4ème score sur la liste[4]), mais également conseiller provincial (20ème sur 24, 3.880 voix, 5ème score sur la liste[5]).

Il passa en juin 2012 à l'Open VLD, sur la liste duquel il fut candidat au conseil communal en 2012 mais ne fut pas élu (18ème sur 55, 329 voix, 14ème score, dépassé par une autre candidate turco-belge sur la même liste, Pinar Dogan, 350 voix, 12ème score[6]), pas plus que lors de sa candidature en 2014 au Parlement flamand, toujours pour l'Open VLD (22ème, 1.620 voix, 33ème sur 33 en voix parmi les candidat.es effectif.ves, et sur le territoire de la Ville d'Anvers 411 voix, 16ème sur 33 en voix[7]).

Evolution des résultats électoraux

élection parti district (voix) score commune (voix) score élu
2000 (district) Agalev 876 5 - - oui
2006 (district) sp.a-Spirit 1.663 4 - - oui
2006 (province) sp.a-Spirit - - (3.880[8]) (5) oui
2012 (commune) VLD-Vivant - - 329 14 non
2014 (région) Open VLD - - 411 7 non

Activisme politique chez les Loups gris

Il a été actif au sein du Foyer idéaliste d'Anvers-Berchem, Anvers Nord Ülkü Ocağı, l'association locale des Loups gris, officiellement Turks Cultureel Centrum, ainsi qu'au sein de l'organisation de jeunesse anversoise des Loups gris, le Turkse Culturele Jeugdbeweging, et secrétaire de 2000 à 2005, puis "membre actif" jusqu'en 2016 de la Turks Islamitische Federatie (actuelle BTIB, Loups gris dits "synthésistes", fédération membre de l'ATIB[9] [10]).

Notes et sources

  1. "Op negen vinden we lijnspotter Mesut Yücel uit Antwerpen-Noord terug. Hij is erg actief in de Turkse verenigingen in de stad, en Agalev hoopt deze gemeenschap hiermee een stem te kunnen geven.", in: Wim Wilri, "Agalev hoopt op negen zetels voor districtsraad Antwerpen", Gazet van Antwerpen, 27 avril 2000
  2. résultats publiés à l'époque sur le site de la Gazet van Antwerpen
  3. "Koken met Nuran", Gazet van Antwerpen, 5 février 2010
  4. Résultats officiels 2006
  5. Résultats officiels 2006
  6. Résultats officiels 2012 et 2018
  7. Résultats officiels 2014
  8. sur le canton électoral d'Anvers, 334.733 électeurs inscrits, qui dépassait un peu le territoire communal, 324.608 électeurs inscrits
  9. Guy Van Vlierden, "Grijze Wolven zijn ook actief in Vlaamse partijen - Turkse extreemrechtse beweging geïnfiltreerd in Agalev en SP.A", Alert!, octobre-novembre 2002
  10. Turks Islamitische Federatie, avant 2005 officiellement Federatie van Turks-Islamitische Kultuur Verenigingen in België, depuis 2013 Turks Islamitische Unie in België/Belçika Türk İslam Birliği-BTIB, n° d'entreprise 429.795.023, il y est bien mentionné comme secrétaire sur le site asbl du Moniteur belge dans un acte publié le 28 septembre 2000, il démissionne de son poste, mais pas du conseil d'administration, mi-2005, cf. un acte publié le 20 juillet 2005, il est encore mentionné comme "bestuurslid" de l'assemblée générale de 11 membres dont 8 Limbourgeois et 3 Anversois dans un acte du 2 août 2010, il démissionne - démission collective - cette fois en tant que "bestuurslid" le 22 février 2013, cf. acte du 26 juillet 2013; il est renommé "bestuurslid" et élu "membre effectif" - il y en a 15, dont 11 Limbourgeois et 4 Anversois - le 22 avril 2015, acte du 16 juin 2015; nouvelle démission collective le 14 mai 2016, acte du 21 juin 2017

Iconographie

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils