Meryame Kitir

De Suffrage Universel
Révision datée du 17 septembre 2016 à 16:20 par Admin (discussion | contributions) (Sources)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Électeurs, candidats et élus d'origine non-européenne en Belgique
Parlementaires - Bourgmestres, échevins et présidents de CPAS
Élections communales belges de 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - en Région bruxelloise - Élections étrangères en Belgique
Élus d'origine algérienne - assyrienne - iranienne - pakistanaise
Candidats d'origine non-européenne du Vlaams Belang
Partis musulmans en Belgique - Candidates et élues musulmanes voilées - Appels aux électeurs musulmans
Tentatives d'autonomisation politique des allochtones en Belgique - Profils des électeurs par origine nationale ou par religion - Bibliographie
modifier
Meryame Kitir, née le 20 avril 1980 à Maasmechelen de parents marocains, est une ouvrière de l'usine Ford (1999-2014) qui est devenue députée fédérale belge en 2007 et cheffe du groupe socialiste flamand à la Chambre en 2015. Après sa première élection à la Chambre en 2007, les médias ont souligné le fait qu'elle était la première ouvrière à siéger au parlement belge pour compte d'un parti socialiste depuis plusieurs décennies.
Affiche 2014 (source: site du SP.A-Limbourg)

Mandats électoraux

  • conseillère communale à Maasmechelen de 200? (deuxième suppléante après les élections de 2006, elle a été appelée à siéger ultérieurement) à 2016 (déménage à Genk en juillet 2016)
  • députée fédérale depuis 2007

Scores électoraux

Il appert clairement de tous ses scores électoraux depuis 2006 que Meryame Kitir a été cooptée par les dirigeants limbourgeois du SP.A, elle a systématiquement obtenu un nombre de voix inférieur à d'autres candidats de la liste où elle figurait, même, fait rare, lorsqu'elle était tête de liste aux communales en 2012, et à deux reprises (après les communales de 2006 et après les législatives de 2010) elle est passée du statut de suppléante à celui d'élue appelée à siéger.

Année Election Position sur la liste Elus sortants Score Position en voix
2006
(SP.A-Groen)[1]
Communales 8  ? 618 9[2]
2007
(SP.A-Spirit)[3]
Chambre 2 4 12.443 5 (eff.)

8 (liste)

2010
(SP.A)[4]
Chambre s1[5] 3 12.725 2 (sup.)

6 (liste)

2012
(SP.A-Groen)[1]
Communales 1 8 1.432 2[6]
2014
(SP.A)[7]
Chambre 2 2 17.723 3

Sources

  1. 1,0 et 1,1 Résultats officiels (avec voix de préférence) des élections communales et provinciales en Flandre en 2006 et 2012
  2. la liste obtient 8 sièges, mais elle ne devient que deuxième suppléante, 4 des 8 élus, dont Serdar Karali et Selcuk Yazici, figuraient au-delà de la 9ème place sur la liste
  3. Résultats officiels des voix de préférence de la liste SP.A au Limbourg en 2007
  4. Résultats officiels des voix de préférence de la liste SP.A au Limbourg en 2010
  5. immédiatement appelée à siéger en remplacement d'Ingrid Lieten, ministre sortante dans le gouvernement flamand, candidate élue au fédéral qui ne prête pas serment à la Chambre
  6. dépassée par Serdar Karali, 5ème de la liste, 2.146 voix; sur les 7 élus, 4 sont turcs ou assimilés, dont 3 - Johan-Yasin Laffineur (Groen), Bektas Ince (Groen) et Zehra Kolkiran (SP.A) - ont été élus alors qu'ils figuraient au-delà de la 18ème place sur 33
  7. Résultats officiels des voix de préférence de la liste SP.A au Limbourg en 2014
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils