Mahfoud Aomar

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier
Mahfoud Aomar, né le 11 décembre 1960 à Decize (Nièvre, 6.594 habitants en 1962) de parents algériens kabyles (son père et son grand-père étaient mineurs à La Machine), est un homme politique français.

En 2001, il est sollicité par des voisins pour mener une liste aux municipales dans la commune rurale bourguignonne où il s'est installé en 1997, Guerchy (Yonne, 460 habitants en 2001, 635 en 2011). Il s'agit d'une commune de moins de 1.000 habitants, donc avec système électoral plurinominal. Cinq sièges sont pourvus au premier tour, tous de la liste du maire sortant, mais les six autres élus à l'issue du second tour sont tous ses colistiers, il devient maire deux semaines plus tard[1].

En 2008, il est réélu au conseil municipal avec 276 voix sur 304 suffrages exprimés (quatrième score sur 15 élus), et reconduit comme maire[2], et le 20 octobre 2011 il devient président de la Communauté de communes de l'Aillantais qui regroupe 20 communes (10.249 habitants en 2010), par 20 voix sur 31[3].

En 2014, il est candidat à sa propre succession[4] et réélu dès le premier tour au conseil municipal, puis en tant que maire[5].

Sources

  1. échange de courriels avec l'intéressé le 5 mars 2008
  2. Résultats officiels des élections municipales de 2008 à Guerchy, Ministère de l'Intérieur
  3. Conseil Communautaire - Procès verbal de la séance du 20 octobre 2011 à Aillant sur Tholon
  4. "Mahfoud Aomar brigue à nouveau le poste de maire ", L'Yonne républicaine, 13 janvier 2014
  5. "Mahfoud Aomar repart pour un tour", L'Yonne républicaine, 1er avril 2014
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils