Müserref Camoglu

De Suffrage Universel
(Redirigé depuis Müseref Camoglu)
Aller à : navigation, rechercher
La participation politique des Bruxellois.es d'origine non-européenne
Élections régionales
1989 - 1995 - 1999 - 2004 - 2009 - 2014 - 2019
Élections communales
1976 - 1982 - 1988 - 1994 - 2000 - 2006 - 2012 - 2018
Conseils consultatifs communaux des immigrés
Membres du Parlement bruxellois - Échevin.e.s, président.e.s de CPAS et bourgmestres
Résultats officiels des élections
Belgique
modifier

Müşerref Çamoğlu, née en 1960 en Turquie, est une journaliste turco-belge, elle est la plus ancienne Turco-Belge à avoir été candidate à des élections en Belgique, à l'exception de Mateo Alaluf, candidat PS aux communales à Woluwe-Saint-Pierre en 1983[1] et en 2018.

Son père est venu travailler dans les mines de charbon de Beringen (Limbourg) en 1964[2].

Elle a travaillé dès 1980 à la BRT (actuelle VRT) pour une émission radio et télévisée en turc, puis pour l'émission télévisée "Babel", qui s'adressait aux personnes d'origine marocaine et turque en Flandre[3].

Par la suite, elle fut engagée au cabinet de Vic Anciaux, secrétaire d'Etat (Volksunie) au sein du gouvernement régional bruxellois, en charge de la cohabitation, ce qui l'amena à demander à figurer (en douzième position) sur la liste Volksunie aux élections communales à Bruxelles-Ville en 1994, année où elle fut l'unique candidate turco-belge dans les dix-neuf communes bruxelloises[4]. Elle obtint 35 voix. La Volksunie perdit de justesse son unique siège bruxellois cette année-là avec 1.590 voix, en concurrence avec le Vlaams Blok qui en remporta un avec 1.767 voix (3,3%). Elle était à nouveau candidate de ce parti aux régionales en mai 1995, elle y décrocha 112 voix, passant de la huitième place sur la liste à la onzième en voix de préférence (treizième en incluant les suppléants)[5].

En 1999, elle figurait en septième place sur la liste VLD-Volksunie-ID21 aux régionales bruxelloises.

Interviewée en 2009, elle déclarait travailler bénévolement comme "une sorte de lobbyiste" pour le compte de la Unie van Turkse Verenigingen, qu'elle représentait au sein de la plate-forme bruxelloise du Minderhedenforum. Elle était également membre du Conseil des Bruxellois d'origine étrangère à la Ville de Bruxelles. Elle cumulait deux mi-temps dans le secteur associatif, à De Schakel, "une association qui donne la parole aux pauvres", et à Het Anker, un centre local de services[6].

En 2012, elle était candidate sur la liste N-VA aux communales, toujours à Bruxelles-Ville.

En 2014, elle était encore candidate, cette fois sp.a, à la Chambre dans l'arrondissement électoral de Bruxelles-Capitale[7].

Notes et sources

  1. les élections de 1982 avaient été annulées
  2. "MÜŞERREF ÇAMOĞLU : VATANA MİLLETE HİZMET, BU SEVDADIR!", Binfikir, 8 mai 2014
  3. Mohamed Chakkar et Frieda Bex, "We moeten het migrantenthema niet overlaten aan klungelaars", Bareel, XV, 57, octobre 1994, pp.21-25
  4. sans compter Antoine Akayyan, ex-"Erol Akay", Arménien né à Istanbul et canbdidat PS à Bruxelles-Ville également
  5. Pierre-Yves Lambert, Les Candidats d'origine extra-communautaire aux élections communales du 10 octobre 1994 et législatives du 21 mai 1995, 7 juin 1995 (autopublication; 33 pages + annexes); extrait d'une des versions de ce document
  6. "Het netwerk van Müserref Camoglu", Brussel Deze Week, 10 juin 2009
  7. Résultats officiels 2014

Iconographie

Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils