Louis Guizot

De Suffrage Universel
Révision datée du 23 juin 2017 à 23:14 par Admin (discussion | contributions) (Source)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Louis Guizot (né le 9 novembre 1740 près du Cap-Français, à Saint-Domingue, mort à Nîmes le 3 juillet 1794), fils d'un colon huguenot et d'une esclave afro-antillaise de Saint-Domingue, fut élu maire de Saint-Géniès (Gard) le 7 février 1790 par 167 voix sur les 176 émises, puis élu le 14 juin membre du Directoire du département du Gard et en 1793 il devint magistrat pour Saint-Geniès. Girondin, il est arrêté mi-1794 et guillotiné à Nîmes le 3 juillet 1794[1].

Source

  1. Roger Little, "Un maire noir sous la Révolution", Africultures, 2005/3 (n° 64), pp. 67-77 DOI: 10.3917/afcul.064.0067
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils