Les premiers parlementaires d'origine non-européenne en Europe

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

seuls les parlementaires nationaux/fédéraux (donc ni les parlementaires régionaux ni les europarlementaires) sont repris ici afin de donner une cohérence à la comparaison transnationale; pour la même raison, les élus d'outremer français ne sont pas non plus repris

1892 Royaume-Uni: Dadabhai Naoroji (Parti libéral), d'origine indienne – en.wikipedia

1933 Pays-Bas: Roestam Effendi (Parti communiste), d'origine indonésienne – nl.wikipedia

1936 France: Elie Bloncourt (Parti socialiste), d'origine guadeloupéenne – fr.wikipedia

1992 Irlande: Moosajee Bhamjee (Parti travailliste), d'origine indienne d'Afrique du Sud – en.wikipedia

1994 Allemagne: Leyla Onur (Parti socialiste) et Cem Özdemir (Parti vert), d'origine turque – de.wikipedia (LO) – de.wikipedia (CO) – fr.wikipedia (LO) – fr.wikipedia (CO)

1994 Norvège: Ali Athar (Alliance électorale rouge, extrême gauche), d'origine pakistanaise – no.wikipedia – en.wikipedia

1999 Belgique: Chokri Mahassine (Parti socialiste), d'origine maroco-palestinienne – nl.wikipedia

2001 Danemark: Naser Khader (Parti radical, centriste), d'origine syro-palestinienne, et Kamel Qureshi (Parti socialiste du peuple, extrême gauche), d'origine pakistanaise – da.wikipedia (NK) – da.wikipedia (KQ) – fr.wikipedia (NK) – en.wikipedia (KQ)

2003 Finlande: Sari Essaya (Parti chrétien démocrate), d'origine maroco-finlandaise – fi.wikipedia – en.wikipedia

2006 Italie: Khaled Fouad Allam (L'Ulivo, alliance de gauche), d'origine algérienne, Alì Rashid (Refondation communiste, extrême gauche), d'origine jordanienne, Mercedes Lourdes Frias (Refondation communiste), d'origine dominicaine, et le sénateur José Luiz Del Roio (Refondation communiste), d'origine brésilienne

2007 Suisse: Ricardo Lumango (Parti socialiste), d'origine angolaise – fr.wikipedia

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils