Les premiers maires d'origine non-européenne en Europe

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Les précurseurs
Les premiers parlementaires - maires d'origine non-européenne en Europe
En France métropolitaine: parlementaires - maires
Participation politique des Algériens musulmans en métropole avant l'indépendance
Modifier
Il ne semble pas encore y avoir eu de maire/bourgmestre d'origine non-européenne dans les 17 (sur 28) pays suivants membres de l'Union européenne: Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Suède, Tchéquie


Premiers maires d'origine non-européenne par pays de résidence

  • 1790-1794 (France) Louis Guizot, né à Saint-Domingue d'une mère esclave afro-antillaise, maire de Saint-Géniès (Gard)
  • 1904-1906 (Royaume-Uni) Allan Minns, médecin "de couleur" né aux Bahamas, maire de Thetford (Norfolk)
  • 1979-1983 (Espagne) Héctor Julio Castillo Figueroa, maire (UCD, droite) d'Isla Cristina (Huelva), d'origine dominicaine
  • 1993-2003 (Allemagne) Ravindra Gujjula, maire (indépendant, puis SPD) d'Altlandsberg (Brandebourg), d'origine indienne
  • 2000-2005 (Pays-Bas) Roy Ho Ten Soeng (CDA, Parti chrétien-démocrate), bourgmestre de Venhuizen (puis de Medemblik, de 2005 à 2007), d'origine (sino-)surinamienne
  • 2007 (mars) (Pologne) Mohamed Ali Al-Hameri, chef de village de Zawistowszczyzna, d'origine yéménite
  • 2007 (juin) (Irlande) Rotimi Adebari, maire nigérian sans étiquette de Portlaoise, ville (18.000 habitants) de la grande banlieue de Dublin
  • 2009 (8 juin) (Italie) Sandy Cane, maire (Ligue du Nord) de Viggiù (province de Varese, région de Lombardie, 5.241 habitants au 31 décembre 2012), d'origine afro-américaine (père) et italienne (mère)
  • 2010 (octobre) (Slovénie) Peter Bossman, maire social-démocrate d'origine ghanéenne de Piran (Istrie, 17.675 habitants en 2012)
  • 2011 (mai-juin) (Belgique) Birol Cokgezen, bourgmestre socialiste d'origine turque de Saint-Nicolas (22.774 hab. en 2010; province de Liège) du 30 mai 2011 au 15 juin 2011.
  • 2014 (25 mai) (Grèce) Nabil-Josef Morad, maire d'origine syrienne d'Andravida-Kyllini[1] (Grèce occidentale, 21.581 habitants en 2011)

Premiers maires d'origine non-européenne par pays/région d'origine

  • 1904-1906 Allan Minns, médecin "de couleur" né aux Bahamas, devient maire de Thetford (Norfolk) (premier maire d'origine afro-antillaise du Royaume-Uni)
  • 1912-1945 Alexandre Abd-El-Nour, maire de Bazeilles (Ardennes), d'origine syrienne (premier maire français d'origine arabe)
  • 1929-1940 (France) Raphaël Élizé (SFIO), d'origine martiniquaise, à Sablé-sur-Sarthe de 1929 à l'occupation nazie (premier maire français d'origine afro-antillaise)
  • 1964-1971 Gaston Monnerville (radical), d'origine guyanaise, maire de Saint-Céré de 1964 à 1971
  • 1977-1989, 1995- Auguste Senghor, maire (d'origine sénégalaise) du May-sur-Èvre (Maine-et-Loire, 3.891 habitants) en 1977-1989 et 1995-2008, briguait en 2008 le mayorat de Saint-Briac (Ille-et-Vilaine, 2.054 habitants, dont le maire sortant, Brice Lalonde ne se représentait pas), seul candidat à avoir été élu au conseil municipal dès le premier tour (52% des votants), a été élu maire[2] (co-premier maire française d'origine africaine subsaharienne)
  • 1979-1983 Héctor Julio Castillo Figueroa, maire (UCD, centre) d'Isla Cristina (Andalousie), d'origine dominicaine (premier maire espagnol d'origine latino-américaine)
  • 1989-2001 Kofi Yamgnane (PS), d'origine togolaise, à Saint-Coulitz jusqu'en 2001 (co-premier maire française d'origine africaine subsaharienne)
  • 1991- Xavier Cadoret (né Karim Kadouri au Maroc), à Saint-Gérand-le-Puy (Allier, 1.029 habitants), devenu maire en 1991 suite au décès de son prédécesseur[3], réélu en 1995, en 2001 et en 2008 (premier maire français d'origine marocaine)
  • 1995-2005 Ahmed Abdelkader, maire divers gauche de Ceilhes-et-Rocozels (256 habitants) depuis 1995, réélu en 2001, jusqu'à sa démission en octobre 2005[4] (co-premier maire français d'origine algérienne)
  • 1995- Éric Besson (d'origine franco-libanaise) à Donzère (Drôme, 4.700 habitants) depuis 1995 (PS jusqu'en 2007) (premier maire français d'origine libanaise)
  • 1995-2001 Youcef Hamami, maire PS de Boviolles (91 habitants) depuis 1995, s'est retiré entre les deux tours en 2001 suite à un incident à caractère raciste[5] (co-premier maire français d'origine algérienne)
  • 1999-2000 (Espagne) Mustafa Aberchán (Coalición por Melilla) maire de Melilla (premier maire espagnol d'origine marocaine)
  • 2000-2005 (Pays-Bas) Roy Ho Ten Soeng (CDA, Parti chrétien-démocrate), bourgmestre de Venhuizen (puis de Medemblik, de 2005 à 2007), d'origine (sino-)surinamienne (premier maire néerlandais d'origine surinamienne)
  • 2001- Kaddour Derrar, depuis 2001 maire divers gauche de Condette (Pas-de-Calais, 2 675 habitants), que son prédécesseur avait désigné comme son dauphin avant les municipales
  • 2001 Pierre Pluton, maire UMP d'Évry-Grégy-sur-Yerre (Seine-et-Marne, 2.060 habitants) depuis 2001, d'origine martiniquaise[6]
  • 2001 Mahfoud Aomar maire (sans étiquette) de Guerchy (Yonne, 600 habitants) depuis 2001, d'origine algérienne
  • 2001 Jean-Claude Gautry, maire de Paroy (Seine-et-Marne, 198 habitants) depuis 2001, d'origine afro-antillaise
  • 2002 (2 septembre) - 2008 (1er septembre)(remplacé pour cause de maladie depuis avril 2007[7]) Headley Binderhagel (CDA, Parti chrétien-démocrate), bourgmestre de Nuth (Limbourg, 16.000 habitants), d'origine surinamienne
  • 2003 Abdeslam Jesús Aoulad Ben Salem Lucena (« Abdeslam Lucena »), maire de Benamocarra (province de Malaga, Région d'Andalousie, 3.080 hab. En 2008) depuis 2003[8](réélu en 2007), du Partido Andalucista, dont il est membre de l'Exécutif national, et pour lequel il a été candidat aux élections autonomes d'Andalousie en 2008. (premier maire espagnol continental d'origine marocaine)
  • 2004 (16 décembre)- Franc Weerwind, bourgmestre (D66, parti libéral de centre-gauche) de Niedorp (Hollande du Nord, 12.000 habitants), d'origine surinamienne[9]
  • 2007 (juin) le "premier maire noir d'espagne", Juan Antonio de la Morena (Partido Popular, droite conservatrice), de père espagnol et de mère équato-guinéenne, est depuis juin 2007 maire de Villamantilla, une localité de 800 habitants située à 40 km de Madrid[10] (premier maire espagnol d'origine africaine subsaharienne)
  • 2007 (juin) Rotimi Adebari, maire nigérian de Portlaoise, ville (18.000 habitants) de la grande banlieue de Dublin (premier maire irlandais d'origine africaine subsaharienne)
  • 2008 Philippe N'Guyen Thanh (PS) est devenu maire de Vernon (Eure, 23.700 habitants) (premier maire français d'origine asiatique)
  • 2008 À Carrières-sous-Poissy (Yvelines), Eddie Aït (PRG, soutenu par le PS), a battu dès le premier tour le maire sortant UMP avec 62,4% des voix, il est devenu le premier maire d'origine maghrébine dans une ville de plus de 10.000 habitants (et par ailleurs militant gay[11])
  • 2008 A Morey (Saône-et-Loire, 184 habitants), Kader Atteye, d'origine djiboutienne, a été élu mais 5 conseillers sur 11 ont démissionné pour protester contre son élection[12] [13]
  • 2008 Mohand Hamoumou, responsable associatif harki (divers droite), à Volvic (Puy-de-Dôme, 4.202 habitants).
  • 2008 (1er octobre) Joyce Sylvester (Parti travailliste), bourgmestre faisant fonction de la commune d'Anna Paulowna (Hollande du Nord, 14.000 habitants), d'origine surinamienne (première femme bourgmestre néerlandaise d'origine surinamienne)
  • 2009 (Pays-Bas) Ahmed Aboutaleb (Parti travailliste), maire de Rotterdam (588.576 habitants)

Maires d'arrondissements d'origine non-européenne

  • 1913-? John Archer, de père né à Barbados, devient maire de Battersea (Borough de Londres)
  • 1998 Hanna Belliot (Parti travailliste, Amsterdam Zuid-Oost), d'origine surinamienne
  • 2002 Elvira Sweet (Parti travailliste, Amsterdam Zuid-Oost), d'origine surinamienne
  • 2006 Ahmed Marcouch (Parti travailliste, Amsterdam-Slotervaart), d'origine marocaine
  • 2006 Carlos Goncalves (Parti travailliste, Rotterdam Delfshaven), d'origine capverdienne
  • 2006 Harlow Brammerloo (Parti travailliste, Rotterdam Noord), d'origine surinamienne
  • 2008 Dans le 8e secteur de Marseille (« quartiers Nord », 92.100 habitants), la liste d'Union de la gauche dirigée par Samia Ghali l'a emporté avec 52,30% dès le premier tour. Le poste de première adjointe de Marseille lui avait été promis en cas de victoire de la gauche, elle est en fin de compte devenue maire de secteur.
  • 2008 La liste UMP menée par Rachida Dati dans le 7e arrondissement de Paris (Palais-Bourbon, 55.700 habitants) a obtenu 49,50% des voix au premier tour. Elle est devenue maire d'arrondissement.
  • 2009 (janvier) Fatima Elatik (Parti travailliste, Amsterdam-Zeeburg), première maire d'origine marocaine, première maire portant le foulard islamique

Sources

  1. Konstantinos Menzel, "Manolada Elects First Migrant Mayor in Greece", Greek Reporter, 26 mai 2014
  2. "Saint-Briac. De Lalonde à Senghor", Le Télégramme, 18 mars 2008
  3. Ghislaine Buffard, "« Ils voient en moi un maire, pas un étranger »", Aujourd'hui en France, 26 février 1997
  4. Arnaud Chabé, "Six conseillers démissionnent, le maire aussi : élections en vue", Midi Libre, 16 novembre 2005
  5. "La sale affaire de Boviolles", revue de presse
  6. Alexandra Guellil, "Politique : plus de places dans les partis pour les élus d’Outre-mer?", Grioo.com, 18 novembre 2008
  7. "Zieke burgemeester in Nuth voorlopig vervangen", De Pers, 27 avril 2007
  8. Agustín Peláez, "Youth at the Town Hall", Sur in English, 11-17 juillet 2003
  9. "Weerwind geïnstalleerd", Schagen FM, 16 décembre 2004
  10. Cristina Galindo, "¿Y un ecuatoriano en La Moncloa?", El País, 30 décembre 2008
  11. "Eddy Aït, candidat gay présenté par la gauche élu maire de Carrières-sous-Poissy", E-llico, 11 mars 2008]
  12. Alain Bollery, "La tristesse d'un maire noir", Le Parisien, 31 mars 2008
  13. Alexis De La Fontaine, "La fronde des conseillers municipaux contre un maire noir", RTL, 31 mars 2008

Articles connexes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils