Joseph Klifa

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes - Partis musulmans - Partis ethniques
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat.e.s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier
Joseph Klifa, né le 26 juillet 1931 à Mascara (Algérie), décédé le 15 juin 2009 à Mulhouse (Haut-Rhin), est un homme politique français.

Né en Algérie de Jules Klifa et de Marie Antoinette Bensussan, il a effectué ses études au collège de Mascara et au lycée d’Oran. Installé en métropole dans les années 1950 après ses études à la Faculté de Droit de Toulouse, il arrive en 1957 à Mulhouse via une nomination au sein des PTT, où il travaille depuis 1952[1].

Elu au conseil municipal de Mulhouse en 1965 sur la liste SFIO d'Emile Muller, il est devenu conseiller municipal délégué en 1971, puis adjoint à partir de 1973, conseiller régional en mai 1973. Le 12 janvier 1981, il a succédé à E. Muller à la tête de la mairie de Mulhouse, y a été réélu en 1983 puis a été battu par le candidat PS Jean-Marie Bockel (futur fondateur de la Gauche moderne, composante de l'UDI) en 1989. Il est élu député en 1993. En 1995, il se rallie à J.M. Bockel au second tour pour faire barrage à l'extrême droite[1].

Venu de la SFIO, il avait fondé avec Emile Muller le MDSF (Mouvement démocrate socialiste français), devenu par la suite le Parti social-démocrate (PSD), composante de l'UDF[1].

Source

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Raymond Oberlé et André Heckendorn, "KLIFA Joseph", Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils