Farid Sellani

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes - Partis musulmans - Partis ethniques
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat.e.s d'origine non-européenne du FN
Affiches électorales, tracts
Bibliographie
Modifier
"En 1995, Farid Sellani avait été élu sur la liste du socialiste Pierre Mauroy. A l’époque, l’ancien ministre Martine Aubry (assurée cette année [2001] de remporter le fauteuil majoral) ne manquait pas d’éloges pour ce «jeune des quartiers»."
"Farid Sellani garde un souvenir amer de ses anciennes amitiés et de cette première expérience qui ne lui a pas permis, dit-il, de s’exprimer. Sans illusion sur les résultats du présent scrutin (il n’espère guère plus de 2 à 3%), il n’en exprime pas moins la volonté de son mouvement, l’Union citoyenne, d’être réellement «pris en compte à l’avenir» et «de pouvoir exprimer ce qui ne va pas». Parmi ses priorités : la lutte contre les discriminations à l’emploi, la lutte contre l’emploi précaire, la réforme des centres sociaux..."[1]

Sources

  1. Philippe Allienne, "Slimane Tir, un candidat sérieux issu de l'immigration algérienne", El Watan, 11 mars 2001
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils