Démocratie dans les États princiers en Inde britannique

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

Mysore

Une Assemblée représentative du Royaume de Mysore (sous protectorat britannique) avait été créée dès 1881 par le maharadja Chamarajendra Wadiyar X, dès la restauration de cet Etat princier par les autorités britanniques, après un intermède de 50 ans dû à la destitution d'un de ses prédécesseurs accusé de mauvaise gouvernance. En 1907, un système bicaméral fut mis en place avec la création d'un Conseil législatif, mais il n'obtint le droit de débattre du budget que quelques années plus tard, pendant le mandat (1912-1918) du premier ministre M. Visvesvaraya, qui le fit passer de 18 à 24 membres. C'est également sous ce mandat que furent mis sur pied des conseils locaux élus[1].

En 1938, le fils de Chamarajendra Wadiyar X, Krishna Raja Wadiyar IV, mit sur pied un "Comité des réformes constitutionnelles - 1939", en vue d'accroître la représentativité des assemblées législatives du royaume. Le comité suggéra en particulier des propositions pour y inclure d'une façon plus adéquate des segments spécifiques de la population, tant les villageois que les musulmans, les classes défavorisées, les chrétiens, mais aussi des groupes d'intérêts comme les planteurs, les mineurs, les universités et les travailleurs. Une des propositions visait à réserver 11 sièges aux femmes, dont une musulmane et une issue des classes défavorisées, ces sièges devant être pris sur le contingent des circonscriptions urbaines de Bangalore et de Mysore. Le Comité suggéra que ces sièges soient élus uniquement par les femmes (sièges réservés), une minorité de ses membres préférant qu'elles le soient par l'ensemble des électeurs (quota). En fin de compte, il fut décidé que, à titre temporaire, ces représentantes seraient élues par des associations de femmes[2].

Sources

  1. Suryanath U. Kamath, A concise history of Karnataka : from pre-historic times to the present, Bangalore, Jupiter books, p.257 (source citée dans Administration of the Kingdom of Mysore, Wikipedia)
  2. "When 11 seats were reserved for women", The Hindu, 1er mai 2018
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils