D'origine non-européenne

De Suffrage Universel
(Redirigé depuis D'origine algérienne)
Aller à : navigation, rechercher

Sur ce site, la qualification "d'origine non-européenne" correspond plus ou moins à celle des "allochtones non occidentaux" du Bureau central de la statistique (CBS) des Pays-Bas.

Définitions du Bureau central de la statistique des Pays-Bas

article détaillé: allochtone

Allochtone: Personne qui réside aux Pays-Bas et dont au moins un parent est né à l'étranger. Toute personne qui est née à l'étranger appartient à la première génération, toute personne qui est née aux Pays-Bas appartient à la deuxième génération.[1]
Allochtone non-occidental: Allochtone qui a pour "regroupement d'origine" (caractéristique qui indique avec quel pays une personne a une parenté factuelle, étant donné le pays de naissance de ses parents ou de soi-même[2]) un des pays des continents africain, latino-américain et asiatique (à l'exclusion de l'Indonésie et du Japon) ou de la Turquie. En raison de leur position socio-économique et socioculturelle, les allochtones originaires d'Indonésie et du Japon sont comptés parmi les allochtones occidentaux. Il s'agit surtout de personnes qui sont nées dans les anciennes Indes néerlandaises et de travailleurs de firmes japonaises et de leurs familles[3] .

Contrairement à l'exception introduite par le CBS, les personnes originaires d'Indonésie et du Japon sont bien considérées sur ce site comme "d'origine non européenne", qu'il s'agisse des élus d'origine moluquoise aux Pays-Bas ou de la députée russe d'origine japonaise.

Colons européens et catégories intermédiaires

Les enfants de colons (Elisabeth Guigou) ou de fonctionnaires coloniaux européens (Ségolène Royal) n'entrent pas dans cette catégorie. Par contre, les Juifs maghrébins indigènes naturalisés français (Maroc et Tunisie) ou assimilés (Décret Crémieux) pendant ou après la colonisation (William Abitbol, David Assouline, Julien Dray, Roger Karoutchi, Pierre Lellouche etc.) sont inclus dans les listes d'élus d'origine non-européenne sur ce site, parce qu'il s'agit simplement de personnes d'origine non-européenne auxquelles le colonisateur a attribué un statut spécifique dans le but de "diviser (la population indigène coloniale) pour régner", un Français d'origine algérienne juive n'est pas plus "français de souche" qu'un Français d'origine algérienne musulmane. Et l'Algérie française se situait bien sur le continent africain, pas en Europe, malgré la fiction politico-administrative des "départements français d'Algérie".

Elus des colonies non-européennes

Par ailleurs, seuls les élus et membres de gouvernements métropolitains sont pris en considération, pas ceux des départements, territoires, pays ou collectivités d'outremer. Un député représentant la Guadeloupe à l'Assemblée nationale n'est pas un "élu d'origine non-européenne", au contraire d'une élue parisienne d'origine guadeloupéenne par exemple. La France est la seule puissance coloniale dont les colonies ont été et sont représentées au sein du parlement métropolitain, à l'exception du Danemark (en tout cas pour le Groënland et les Îles Féroé, pas pour les Îles Vierges avant 1917) et du Portugal sous le régime salazariste.

Ascendances mélangées

Les personnes issues de couples mixtes au sein desquels la mère est "d'origine non-européenne", ce qui n'apparaît ni dans leur prénom ni dans leur patronyme (Arnaud Montebourg), sont inclues dans les listes d'élus d'origine non-européenne sur ce site. La question ne se poserait d'ailleurs pas dans le sens inverse, parce que le prénom et le patronyme, et l'origine paternelle, l'emporteraient sur l'origine "autochtone" de la mère dans toute catégorisation alors que dans un cas comme dans l'autre il s'agit à la fois d'une personne à la fois d'origine non-européenne et "autochtone". Elle ne se pose pas non plus quand l'origine est visible, comme dans le cas du premier maire "noir" d'Espagne, de père espagnol autochtone et de mère équato-guinéenne.

Objectif de la catégorisation

Il convient par ailleurs de préciser que cette catégorisation, "d'origine non-européenne", a uniquement pour but de permettre les comparaisons internationales. Pour cette raison, le concept de "minorité" n'est pas utilisé dans ce contexte car il rendrait justement cette comparaison impossible: la situation d'un élu frison d'Allemagne est difficilement comparable avec celle d'un élu gitan d'Espagne ou d'un élu d'origine indienne d'Irlande.

Ethnicité et religion

Enfin, il est bien clair que les catégories utilisées sont uniquement d'ordre objectif et national: même si dans les notices biographiques telle ou telle spécificité ethnique ("issu d'une famille kurde de Turquie" par exemple) ou religieuse ("s'est déclaré de de religion x pour sa notice parlementaire") est mentionnée. Il ne s'agit donc clairement pas d'effectuer des comparaisons internationales à propos d'"élu(e)s musulman(e)s" par exemple.

Sources

  1. Centraal Bureau voor de Statistiek, Allochtoon
  2. Centraal Bureau voor de Statistiek, Herkomstgroepering
  3. Centraal Bureau voor de Statistiek, Niet-westerse allochtoon
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils