Conseillers régionaux français d'origine non-européenne

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012 - 2017
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier

1986

Sur les 197 conseillers régionaux d'Île-de-France (86 UDF-RPR, 65 PS-MRG, 20 PCF, 23 FN, 3 divers droite)[1], 42 sont élus à Paris (17 RPR, 15 PS-MRG, 5 UDF, 5 FN)[2]

  1. Jean-José Clément (RPR, Paris, Île-de-France), d'origine martiniquaise
  2. Soraya Djebbour (FN, Île-de-France), d'origine algérienne (fille d'Ahmed Djebbour, député d'Alger en 1958-1962)
  3. Embarek Kari (RPR, Paris, Île-de-France), d'origine algérienne

1992

Sur les 209 conseillers régionaux d'Île-de-France ()[3], 42 sont élus à Paris (21 UPF -RPR-UDF, 8 PS, 6 FN, 5 Génération écologie, 2 Verts)[4]

  1. Sakina Bakha (Verts, Rhône-Alpes)
  2. Jean-José Clément (RPR, Île-de-France), d'origine martiniquaise
  3. Embarek Kari (RPR, Île-de-France)
  4. Zair Kédadouche (Génération Ecologie, tête de liste en Seine-Saint-Denis, Île-de-France; RPR à partir de 1995; tête d'une liste indépendante à Paris aux régionales de 1998, qui ne recueille aucun siège)
  5. Hervé Mécheri (RPR, Île-de-France)
  6. George Pau-Langevin (PS, Île-de-France), d'origine guadeloupéenne
  7. Kofi Yamgnane (PS, Bretagne; 1992-1997), d'origine togolaise

1998

  1. Yvette Benayoun-Naccache (PS, Île-de-France)
  2. Louardi Boughedada (Verts, Nord-Pas-de-Calais)
  3. Julien Dray (PS, Île-de-France), d'origine algérienne
  4. Stéphane Durbec (FN, Provence-Alpes-Côte d'Azur), d'origine martiniquaise
  5. Jeanine Haddad (PS, Île-de-France)
  6. Halima Jemni (PS, Île-de-France)
  7. Roger Karoutchi (UMP, Île-de-France), d'origine marocaine
  8. Michèle Sabban-Allali (PS, Île-de-France), d'origine tunisienne
  9. Farid Smahi (FN, Île-de-France), d'origine algérienne
  10. Sid-Ahmed Yahiaoui (FN, Provence-Alpes-Côte d'Azur), d'origine algérienne

2004

voir Elus d'origine non-européenne aux cantonales et aux régionales de mars 2004

2010

Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Sur 16 président et vice-présidents, aucun d'origine non-européenne (au 3 avril 2014). Sur 123 élus[5]:

  1. Avi Assouly (PS, footballeur puis journaliste sportif d'origine algérienne et binational franco-israélien, ancien combattant de Tsahal durant la guerre du Kippour en 1973), député en 2012-2014 (suppléant de la ministre Marie-Arlette Carlotti)
  2. Nadia Boulainseur (PS)
  3. Mohamed Dahmani
  4. Stéphane Durbec (Non inscrit - non apparenté, ex-FN)
  5. Sébastien Jibrayel (PS, fils du député Henri Jibrayel)
  6. Myriam Lamare (PS, boxeuse de mère algérienne et de père français)
  7. Heidia Maoui
  8. Fatima Orsatelli (app. PS, née à Tifelt, près de Rabat)
  9. Mohamed Rafaï (PS)
  10. Nora Remadnia Preziosi (UMP)
  11. Karima Rezoug (PS)
  12. Aïcha Sif (EELV)
  13. Jocelyn Zeitoun (PS, médecin, responsable de l'Association pour le bien-être des soldats israéliens)

2015

Sources

  1. Résultats des régionales de 1986 en Île-de-France
  2. Résultats des régionales de 1986 à Paris
  3. Résultats des régionales de 1992 en Île-de-France
  4. Résultats des régionales de 1992 à Paris
  5. Liste des élus de 2010, 123 élus effectifs
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils