Coalición por Melilla

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

La Coalición por Melilla est un parti politique espagnol de la ville-enclave de Melilla, officiellement inscrit au registre des partis politiques espagnols le 2 octobre 1995.

Genèse et développement

Il s'agit d'une scission de militants musulmans du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), dont un frère et une soeur, Benaissa et Aycha, du chirurgien Mustafá Aberchan, à qui ils demandent de prendre la tête de la liste aux élections municipales.

La CPM obtient d'emblée 4 sièges aux élections à l'assemblée de Melilla en 1995, soit presque autant que le PSOE (5), le Partido Popular (PP) en recueillant 14.

Suite à une scission au sein du PP et à un renversement d'alliances en août 1998, Aberchan devient conseiller à l'environnement au sein de l'exécutif melillan jusqu'aux élections suivantes en juin 1999.

Le 5 juillet 1999, Mustafa Aberchán devient le premier maire musulman de Melilla, grâce au soutien des deux élus du PSOE, Román Dobaños et Malika Mohamed, et des sept du Grupo Independiente Liberal (GIL, parti d'extrême droite dirigé par l'homme d'affaires et maire de Marbella, Jesús Gil), dans un contexte politique local où le PP avait tenté de former une coalition anti-GIL, à laquelle le PSOE s'était pourtant ralliée, mais par un accord national avec le PP qui n'a pas été respecté par sa section melillane[1] [2] [3].

Le 19 juillet 2000, il perd la présidence du conseil suite à un nouveau retournement d'alliances.

Depuis juin 2008, la CPM est entrée en fédération avec Izquierda Unida de Melilla (la composante régionale de Gauche unie, un regroupement politique autour du Parti communiste espagnol).

Programme

La CPM demande notamment la reconnaissance du berbère rifain comme langue régionale[4].

Résultats électoraux

Résultats de la Coalición por Melilla aux élections à l'assemblée de Melilla
Election Votes Pourcentage Sièges Position
1995 4.072 15,63% 4 3ème
1999 5.833 20,65% 5 2ème
2003 7.392 26,63% 7 2ème
2007 6.245 22,01% 5 2ème

Sources

  1. Toñi Ramos, "Un musulmán gobernará la ciudad autónoma de Melilla con apoyo socialista y del GIL", El País, 4 juillet 1999
  2. Toñi Ramos, "El PSOE pretende que Aberchan forme en Melilla un gobierno de concentración sin el GIL", El País, 6 juillet 1999
  3. Toñi Ramos, "Coalición por Melilla, un partido de mayoría musulmana y moderado en sus reivindicaciones", El País, 6 juillet 1999
  4. Ignacio Cembrero, "Dos lenguas autonómicas más", El País, 4 juillet 2010

Liens externes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils