Citations sur la diversité en politique française

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
  • Faouzi Lamdaoui (PS), juillet 2002:
"(...) dans ce pays qui se veut le chantre de la démocratie, les Français maghrébins restent confinés dans un rôle purement folklorique (musique raï, mariage mixte, tradition,etc..) mais la politique et le pouvoir « pas touche »... (...) Les états majors des partis politiques nous ont oubliés quelque part sur les quais. Et pourtant nous pensions que nos tickets de transport étaient toujours valables. Le destin, « le mektoub » , en aura décidé autrement. (...) nous n'avons été que des figurants effacés. Ce ne sont pourtant pas les compétences qui manquent chez les Français maghrébins. Nous refusons d'être confinés dans des rôles subalternes. Nous ne sommes pas dans une kermesse où les « petits » reçoivent des lots de consolation. Triste souvenir que celui du 1er et du 2ème collège de l'Algérie coloniale."[1]
  • Mourad Ghazli (UMP/Parti radical), octobre 2006:
"Comme militant, des responsables politiques m'ont souvent demandé ce que je voulais comme si j'avais besoin d'une subvention pour tenir un stand de merguez ou pour organiser une sortie à la plage, voire aux sports d'hiver. Quand je leur dis que je suis là tout comme eux pour me présenter aux élections, j'ai l'impression de dire un gros mot."[2]
  • Mourad Ghazli (UMP/Parti radical), décembre 2006:
"Je trouve particulièrement idiot de composer des listes en fonction de critères ethniques, religieux, sexuels ou autres. Si c'était un critère de compétence, ça se saurait. À ce tarif-là, si on parle de listes électorales représentatives de la société, pourquoi ne pas en faire de même dans tous les domaines. On aurait aussi pu dire que je devais prendre la place de David Douillet aux championnats du monde, alors qu'il était meilleur que moi. Il faut choisir les gens en fonction de leurs compétences. Je crois à l'égalité de traitement, ou d'opportunité, mais l'égalité des chances n'a aucune signification. De plus, je trouve particulièrement idiot de penser que parce qu'on est d'origine arabe, tous les arabes vont voter pour un arabe. Ou de penser que les homosexuels vont tous voter pour un homosexuel, ou les femmes pour une femme. Tout ce que les gens veulent, quand ils votent, c'est avoir une réponse. Une réponse qui correspond à leur situation. Ce que les électeurs jugent, ce n'est pas ce que vous êtes, c'est ce que vous avez à proposer."[3]

Sources

  1. Faouzi Lamdaoui, « Tout compte fait ! », Le Figaro, 8 juillet 2002
  2. Aziz Zemouri, « "On ne doit pas être l'élu d'une communauté" », Le Figaro magazine, 13 octobre 2006
  3. Vincent Schmidt, « Le lit de l'extrême-droite », La Dernière Heure, 5 décembre 2006 (+ erratum)
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils