Candidat.e.s d'origine non-européenne d'Ecolo

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

Candidat.e.s d'origine non-européenne
d'Ecolo - d'Agalev-Groen!
du FDF-DéFI - du PRL-MR - PVV-VLD-Open VLD
du PSB-PS - du SP-sp.a
du PSC-cdH - du CVP-CD&V
de la N-VA
du FN belge - du Vlaams Belang
modifier

Longtemps l'unique parti belge représenté au parlement à défendre dès ses premières participations électorales (ex. extrait du programme des législatives de 1981) l'extension du droit de vote et d'éligibilité aux élections communales pour tous les résidents, Ecolo a également défendu, dans son programme pour les législatives de 1985, la reconnaissance de langues des minorités issues de l'immigration au niveau local, là où 10% de la population les parlait.

Diversification artificielle des listes

  • Mohamed El Arnouki (Schaerbeek 1994): pas de Marocain sur la liste -> Ecolo demande à un candidat d'une autre commune (Abdellah Dougna, Saint-Gilles) d'en trouver, puisqu'il travaille dans un centre de formation à Schaerbeek; inséré sur la liste à une place réputée non éligible, élu grâce à ses voix de préférence, des co-élus font pression sur lui pour qu'il démissionne pour permettre à un candidat Agalev de siéger et de devenir échevin, il refuse; réélu en 2000 après avoir rejeté un transfert vers le PRL, suscité par Ouezekhti et annoncé prématurément par Daniel Ducarme, passe au cdH mais démissionne du conseil communal, est réélu (cette fois cdH) en 2006, devient échevin en 2012, démissionne à nouveau du conseil communal après l'échec électoral de la liste aux communales de 2018.

Erreurs de casting

Archives

Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils