Candidat.e.s d'origine non-européenne du Vlaams Belang

De Suffrage Universel
Révision datée du 16 décembre 2019 à 17:23 par Admin (discussion | contributions) (Articles connexes)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Candidat.e.s d'origine non-européenne
d'Ecolo - d'Agalev-Groen!
du FDF-DéFI - du PRL-MR - PVV-VLD-Open VLD
du PSB-PS - du SP-sp.a
du PSC-cdH - du CVP-CD&V
de la N-VA
du FN belge - du Vlaams Belang
modifier

2000 et 2006 - Jan Callebaut

Candidat VB en 2000 et en 2006 aux élections communales à Ostende[1], mais jamais élu, Jan Callebaut est le petit-fils d'un ancien combattant flamand sur le Front de l'Est aux côtés des nazis, mais sa mère est marocaine, ce qui aurait handicapé son ascension interne au sein du VB en 1999 parce que "ça se voit" ("wat blijkt aan zijn uiterlijk")[2].

2000 - Belkis Sögütlü

Annoncée comme éventuelle candidate VB en 2000[3], en fin de compte cette jeune femme d'origine turque habitant Alost a quitté ce parti assez rapidement sans jamais en être candidate. La presse turque avait eu vent de son adhésion au VB et le quotidien Sabah l'avait qualifiée de "Madame Hitler".

2000 - Jean Antoun

Jean Antoun, réfugié d'origine libanaise arrivé en Belgique en 1992, était cinquième sur la liste Vlaams Blok à Uccle aux communales de 2000. Présenté comme rescapé de la terreur islamiste au Liban qui allait, aux côtés du VB, "lutter contre l'islamisation de notre société"[4].

2005 - Polémique quant à d'éventuels "Candidats musulmans"

Le député et ténor du parti Gerolf Annemans avait annoncé en mars 2005 qu'il y aurait des "candidats musulmans" sur les listes du VB aux communales de 2006. Cette annonce faite dans Het Nieuwsblad[5] [6] avait été immédiatement suivie d'un démenti par le VB[7] [8] [9] et d'une attaque de la part de Filip De Man, un autre député VB de premier plan[7] [10].

En fin de compte, Gerolf Annemans avait dû s'abstenir de réitérer ses propos, et s'était référé aux communiqués de presse officiels du président du parti Frank Vanhecke et de son porte-parole Joris Van Hauthem[11].

2006 - Candidat converti et soutien d'électeurs turcs à Schaerbeek et à Saint-Josse

Debacker06arabe.jpg

Toutefois, un candidat converti à la religion musulmane figurait sur la liste DEMOL à Schaerbek et a diffusé un tract en arabe[12].

Par ailleurs, à Saint-Josse, "Sur les 108 signataires parrainant le parti d'extrême droite flamande, on compte 47 électeurs d'origine turque, 2 électeurs d'origine marocaine, 1 électeur d'origine italienne et 1 électeur d'origine arménienne", la tête de liste précisait que ""J'ai discuté avec ces gens, je suis allé dans certaines familles accompagné de mes amis turcs [Galip et Iskender M.] pour leur expliquer la raison de ma présentation. C'est alors que j'ai dit : "gel buraya, imza at" [en turc : viens ici, signe]. (...) Mes amis turcs ne voulaient pas aller jusqu'à être candidat du VB car certains ont des membres de leur famille qui sont élus au CDH[13]".

Dans ces deux communes, le VB faisait déjà campagne en direction de l'électorat turc dès juillet 2015[14] [15].

2006-2007 - Aisha Van Zele

Née à Sri Lanka, Aisha Van Zele est passée de l'Open VLD au VB avant les élections communales de 2006 à Lokeren, a été élue puis a rejoint la Liste Dedecker l'année suivante, trouvant le VB "trop extrémiste"[16][17][18].

2006-2018 - Pieter Van Boxel

Pieter Van Boxel est né en Indonésie en 1982, puis a été adopté et élevé par une famille flamande, il était passé de la N-VA au VB en 2005[19], il a été élu conseiller communal à Malle en 2006, réélu en 2012 et chef de groupe au conseil[20]. En 2014, il figurait en 9ème place sur la liste VB aux européennes. Il a quitté le VB en avril 2018 car devenu trop modéré selon lui, et a présenté sa propre liste aux communales en octobre[21].

2012- - Chi Mang "Sheila" Cheung

Chi Mang "Sheila" Cheung était candidate en 2012, 51ème sur la liste VB aux communales à Anvers, 10ème sur la liste du district de Deurne[22], elle est la responsable des Vlaams Belang Jongeren (organisation de jeunesse du VB) à Deurne (district d'Anvers)[23]. En 2014, elle figurait en 27ème place aux régionales à Anvers. Elle était à nouveau candidate en 14ème position sur la liste du VB dans le district de Deurne en 2018.

2017 - L'électorat jeune et allochtone dans les grandes villes, passé par profits et pertes

Fin septembre 2017, interviewés dans le cadre de la préparation des élections communales de 2017, le leader anversois du VB, Filip Dewinter, estime qu'"on ne va pas avoir de voix des étrangers, même de deuxième et de troisième génération, et l'accoutumance s'est installée par les jeunes Flamands autochtones" ("Bij de vreemdelingen, ook van de tweede en derde generatie, zullen wij geen stemmen halen. En bij de jonge autochtone Vlamingen is gewenning ontstaan."[24]).

2018- Ibtisam Gardabou

Une certaine Ibtisam Gardabou, 19 ans en 2018, mannequin et étudiante en sport à la Haute école de Gand, était candidate en quatrième position aux communales de 2018 à Destelbergen (près de Gand), ainsi qu'en quatrième suppléance dans la circonscription de Flandre orientale à la Chambre en 2019[25].

Notes et références

  1. "Verougstraete trekt Blok", De Standaard, 5 septembre 2000
  2. Gunther Vanpraet, "Opa aan Oostfront weegt niet op tegen Marokkaanse moeder. Scheurtjes binnen Vlaams Blok", Het Nieuwsblad, 15 mars 1999
  3. Ayfer Erkül, ""Ik kan stoofvlees maken. Heel goed zelfs" De Turkse Vlaams Blokster Belkis Sögütlü over haar Vlaming zijn", De Morgen, 1er juillet 2000
  4. "Blok pronkt met politiek vluchteling", De Standaard, 21 septembre 2000
  5. Gunther Vanpraet, "Vlaams Belang zet moslims op zijn lijsten. Gemeenteraadsverkiezingen eerste test", Het Nieuwsblad, 14 mars 2005
  6. Associated Press, "Belgique: l'ex-Vlaams Blok prévoit de présenter des candidats musulmans aux municipales de 2006", Le Nouvel Observateur, 14 mars 2005
  7. 7,0 et 7,1 "Hardliners Vlaams Belang pakken Annemans aan", Het Nieuwsblad, 15 mars 2005
  8. Mathis Danneels, "TERZIJDE. Tanker vaart een paar knopen te snel", Het Nieuwsblad, 15 mars 2005
  9. Wim Winckelmans, "Moslims verdelen Vlaams Belang", Het Nieuwsblad, 15 mars 2005
  10. "Principieel wel uitgesloten (Filip De Man)", Het Nieuwsblad, 15 mars 2005
  11. "Principieel niet uitgesloten (Gerolf Annemans)", Het Nieuwsblad, 15 mars 2005
  12. Mehmet Koksal, "Schaerbeek : la campagne électorale bilingue (arabe et turque) du VB", Humeur allochtone, 18 octobre 2006
  13. Mehmet Koksal, "Saint-Josse : Une liste VB avec la collaboration des immigrés", Humeur allochtone, 12 septembre 2006
  14. Steven Van Garsse, "Le Vlaams Belang à la pêche aux voix turques", Brussel Deze Week, n°993, 14-21 juillet 2005
  15. Mehmet Koksal, "L’extrême droite flamande courtise les Turcs", Humeur allochtone, 15 juillet 2005
  16. "Lokers VB-gemeenteraadslid Aisha Van Zele stapt over naar Lijst Dedecker", De Morgen, 21 octobre 2007
  17. "Kleurlinge Aisha Van Zele verkozen voor Vlaams Belang", De Standaard, 11 octobre 2006
  18. "Het verleden waar Aisha ('The Sky is the Limit') niet aan herinnerd wil worden", Het Nieuwsblad, 10 février 2016
  19. Vlaams Belang Nieuws, 23 août 2005
  20. "Vlaams Belanger met Indonesische roots naar Europese verkiezingen", Het Nieuwsblad, 4 mars 2014
  21. JVS, "Van Boxel verlaat Vlaams Belang en richt eigen partij op", Gazet van Antwerpen, 14 avril 2018
  22. "Nog meer vreemd volk bij het Vlaams Belang", Anti-Fascistisch Front / Verzet (Blog van het Anti-Fascistisch Front, AFF), 28 décembre 2012
  23. "Wie is wie? Het bestuur", Vlaams Belang Deurne
  24. Roel Wauters, " Vlaams Belang laat Antwerpen los: "Bij vreemdelingen zullen we geen stemmen halen"", De Morgen, 28 septembre 2017
  25. "Vlaams Belang neemt deel aan de gemeenteraadsverkiezingen in Destelbergen", Vlaams Belang Gent-Eeklo, 12 septembre 2018

Articles connexes

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils