Ali Çaglar

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher
Électrices et électeurs, candidat.e.s et élu.e.s d'origine étrangère ou binationales.aux en Belgique
en Région de Bruxelles-Capitale - en Flandre - en Wallonie
Tractothèque (photos d'affiches, tracts scannés etc.) - Bibliographie - Résultats officiels des élections
modifier
Ali Çaglar est un homme politique flamand d'origine turque. Il a été échevin CD&V de Genk (Limbourg) de 2001 à 2018.

En avril 2016, il se félicite dans le quotidien flamand Het Laatste Nieuws de la liberté de la presse qui aurait "avancé d'une manière générale" en Turquie et dénonce les "compte-rendus unilatéraux" des médias étrangers qui entraînent "une perception fautive de la Turquie", ce qui provoque une réaction de l'opposition locale N-VA, l'accusant de se faire le porte-parole d'Erdogan et le sommant de retirer ses propos[1].

Il a été condamné en juin 2018 à une peine de prison de dix-huit mois avec sursis et à la déchéance de ses droits civiques et politiques pour 10 ans pour corruption passive et a annoncé début juillet qu'il faisait appel mais ne se présenterait pas aux élections communales d'octobre[2].

Sources

  1. Belgin Özgünes, "N-VA Genk roept schepen Ali Çaglar (CD&V) op om afstand te doen van zijn uitspraken", Het Nieuwsblad, 26 avril 2016
  2. Belga, Joris Truyts, "Genkse schepen Ali Çaglar (CD&V) doet niet mee aan verkiezingen na veroordeling", VRT Nieuws, 7 juillet 2018
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils