Élu.e.s belges ou d'origine belge hors de Belgique

De Suffrage Universel
Aller à : navigation, rechercher

Australie

  • Mathias Cormann, sénateur depuis 2007, ministre des Finances (Parti libéral) depuis 2013 (aurait été dans sa jeunesse conseiller communal CSP (PSC germanophone) à Raeren et assistant parlementaire de l'eurodéputé CSP Grosch)

Brésil

Benoni Eduardo Leys (PT), ex-prêtre et agronome né le 16 décembre 1942 dans une famille d'agriculteurs à Overmere, en Belgique, candidat au poste de maire (prefeito) de la municipalité d'Inhambupe, ville du Nord-Est de l'Etat de Bahia (Brésil), a battu le 7 octobre 2012 Euberto Luiz (PP) par 57,35% contre 42,65%. Il vit depuis 38 ans dans l'Etat de Bahia, dont 36 à Inhambupe et a déjà été maire de cette ville en 2007-2008. Il est naturalisé brésilien depuis 1998 et citoyen d'honneur de l'Etat de Bahia depuis septembre 2011[1].

Congo (RDC)

  • 2016: "Tant le nouveau ministre congolais de la Santé, le Dr Oly "Jim" Ilunga Kalenga, que précédemment le Premier ministre Samy Badibanga ont renoncé à leur nationalité belge à la suite de leur nomination[2]."

Congo (RP)

  • 2016: "L'actuel ministre des Mines de la République du Congo (Brazzaville), Pierre Oba, a obtenu la nationalité belge en septembre 2010 de manière douteuse, en invoquant le regroupement familial et en faisant croire qu'il était tour à tour militaire, architecte ou cuistot, domicilié à Uccle[3]."

Espagne

Mario Blancke est devenu à l'issue de ces élections (municipales de 2015) le deuxième maire (d'origine) belge d'Espagne, élu sur une liste de Ciudadanos (centre-droit) qui a formé une coalition avec le PSOE à Alcaucín (province de Malaga, en Andalousie). Il avait déjà été adjoint au maire au développement urbain (alors pour les Verts) en 2011-2015, alors qu'il est porte-parole du mouvement SOHA (Save Our Homes in Axarquia), un lobby fondé par des propriétaires, principalement étrangers, de maisons construites illégalement[4].

La première Belge à avoir été élue maire en Espagne fut Ann Gyles, de l'ERC (Gauche républicaine catalane), à Alfés (321 habitants en 2006), dans la province de Lerida, en Catalogne, en 2007-2011, après avoir été conseillère déléguée à la culture en 2003-2007[5] [6] [7].

France

Parlementaires, membres du gouvernement

  • Véronique Massonneau (1959-), devenue française par mariage dans les années 1980, députée (2012-2017), EELV puis "Parti écologiste[8]" (2015-2017)
  • Étienne Pinte (1939-), naturalisé français en 1963, député (1973-2012), adjoint au maire (1977-1995) puis maire de Versailles (1995-2008), RPR puis UMP

Élu.e.s locaux.ales

"En 2008, ils avaient été 323 à décrocher un poste de conseiller municipal." Aux municipales de 2014, "Parmi les 5.954 candidats étrangers aux toutes prochaines élections municipales, 1.186 sont ainsi estampillés noir-jaune-rouge[9]."

  • Paul de Coninck, conseiller municipal (2008 - 25 juin 2018[10]), tête de liste en 2014[9], à Mougins (Alpes-Maritimes), Mougins Autrement (Union de la gauche)
  • Jean-Claude Pinget, conseiller municipal et communautaire (2014-) à Perpignan (Pyrénées orientales), FN
  • Jean-Pierre Segard, conseiller municipal (2001-2014) à Aubure (Haut-Rhin[11])

Haïti

[Un] problème s'est posé en Haïti en avril 1998 à propos de la nomination de l'économiste Hervé Denis comme premier ministre, quand certains députés ont affirmé qu'il avait voyagé avec un passeport belge, alors que la constitution haïtienne de 1987 précise explicitement que " La double nationalité haïtienne et étrangère n'est admise dans aucun cas." (art. 15) et que "La Nationalité haïtienne se perd par: a) La Naturalisation acquise en Pays étranger (...)" (art.13).
Un journaliste du quotidien belge De Morgen (10/04/1998) a mené l'enquête auprès des ministères de la Justice, des Affaires Etrangères et de l'Intérieur, sans succès. Selon un porte-parole des Affaires étrangères, "On ne le trouve pas. Il est donc improbable qu'il aie la double nationalité, mais cela n'est pas totalement exclu." En fait, les réfugiés voyagent effectivement avec des documents délivrés par les autorités belges, ce qui pourrait expliquer la confusion[12].

Suisse

  • Jacques Neirynck, député fédéral ("conseiller national") PDC de 1999 à 2003 et de 2007 à 2015; il est trinational, belgo-franco-suisse[13] [14]

Sources

  1. "Inhambupe (Bahia, Brésil) - Benoni Eduard Leys (Parti des travailleurs)", Tractothèque, 19 octobre 2012
  2. Belga, "Des ministres congolais renoncent à la nationalité belge", 7sur7, 28 décembre 2016
  3. Belga, "Un ministre du Congo-Brazzaville a obtenu la nationalité belge de façon douteuse", La Libre Belgique, 21 décembre 2016
  4. Belga, "Mario Blancke, un Belge devient bourgmestre d'une petite commune espagnole", La Capitale, 16 Juin 2015
  5. "España cuenta con dos alcaldes y 85 concejales extranjeros", Libertad Digital, 7 août 2009
  6. Pau Echauz, " Ann Gyles: "Los vecinos te reclaman siempre"", La Vanguardia, 11 octobre 2010
  7. Carlos García, "Una alcaldesa belga en el corazón de Cataluña", La Informacion, 14 mai 2011
  8. ex-élu.e.s EELV, dont François de Rugy, ralliés au PS sous forme d'un parti-godillot, ralliés à LREM en juin 2017 sauf V. Massoneau, investie aux législatives par le PS mais non réélue
  9. 9,0 et 9,1 G. Ga., "Un Belge tête de liste aux municipales françaises", La Libre Belgique, 20 mars 2014
  10. "Conseil municipal du 25 juin 2018", Mougins Autrement, 27 juin 2018
  11. Daniel Vanderbrugge, "Jean-Pierre Segard, un Belge au conseil municipal d’Aubure", Vers l'Avenir, 22 mars 2014
  12. Pierre-Yves Lambert, La participation politique des allochtones en Belgique - Historique et situation bruxelloise, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant (coll. Sybidi Papers), juin 1999, 122p., ISBN 2-87209-555-1
  13. Antonio Fumagalli, " Für diese Nationen schlagen die Herzen der Parlaments-Doppelbürger auch noch", az Nordwestschweiz, 7 juin 2014
  14. "L’UDC attaque la double nationalité", L'Hebdo, 3 septembre 2015
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils