Élections municipales françaises de 2014

De Suffrage Universel
Révision de 31 août 2016 à 09:12 par Admin (discussion | contributions) (Droit de vote)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
FRANCE
Élus d'origine non-européenne
Maires - Conseillers généraux - Parlementaires - Europarlementaires
Élections législatives de
2002 - 2007 - 2012
Élections municipales de
1965 - 1995 - 2001 - 2008 - 2014
Listes autonomes
Profils des électeurs par origine nationale ou par religion
Candidat(e)s d'origine non-européenne du FN
Bibliographie
Modifier

Lire aussi, à titre de comparaison, Élections municipales néerlandaises de 2014‎

Contexte politique, sondages

Système électoral

Droit de vote

A Villeurbanne (dans le Rhône), le maire PS a invalidé en janvier les inscriptions de ressortissants roumains d'ethnie rom pour les municipales: "En application de la circulaire du 25 juillet 2013 et de l’article L15-1 du code électoral, la commission de révision des listes électorales a validé leur demande d’inscription sur la liste complémentaire pour les élections européennes, mais pas sur celle pour les élections municipales, les dispositions propres aux personnes sans domicile fixe n’étant pas applicables aux ressortissants communautaires"[1]. Les 22 inscriptions avaient été suscitées et accompagnées par l'antenne locale du MRAP fin décembre[2]. Ce maire Jean-Paul Bret, est également le signataire, avec une quinzaine d'élus, d'une tribune publiée dans Le Journal du dimanche le 29 septembre 2013, soutenant l'action de Manuel Valls et plaidant pour le retour des Roms en Roumanie[3].

A Saint-Denis (en Seine-Saint-Denis), le député Mathieu Hanotin, tête de liste PS a accusé début mars la mairie PCF d'avoir abusivement inscrit des ressortissants roumains d'ethnie rom[4]. Le tribunal d'instance de Saint-Denis a jugé irrecevable son recours. Un des électeurs concernés a déclaré au Parisien « C'est un droit normal pour chaque citoyen européen. Je ne comprends pas que le député ait voulu nous l'interdire. Saint-Denis est habitué aux Roms, nous ne sommes pas un problème. La ville a d'autres soucis plus importants que nous, dans les hôpitaux, les écoles... »[5].

A Montreuil (Seine-Saint-Denis), c'est un ancien maire (ex-PCF), Jean-Pierre Brard, qui a contesté après les élections le vote d'une centaine de ressortissants roumains d'ethnie rom: «Entre 100 à 120 Roms, ont voté sur la base d'adresses qui ne le permettent pas: des sièges d'associations, des bureaux, des terrains ou des logements inhabités». Il a déposé le 4 avril un recours auprès du tribunal administratif de Montreuil[6].

Éligibilité

En 2014, le ministère de l'Intérieur a recensé 2.743 candidats étrangers de l’Union européenne: 752 Portugais, 406 Belges et 389 Britanniques mais seulement 2 Lettons et 2 Lituaniens. Dans les communes de 3.500 habitants et plus, cela fait 400 de plus qu’aux municipales de 2008[7].

Scrutin proportionnel ou plurinominal

Désormais, il n'y a plus que deux, et non trois, catégories de communes[8] [9]:

  • celles de moins de 1.000 habitants: maintien du vote plurinominal avec possibilité de panachage mais abandon de la possibilité d'ajouter sur le bulletin le nom d'un... non candidat, les candidats pouvant se présenter individuellement ou sous forme de liste, même incomplète; autrement dit s'il y a 10 sièges à pourvoir, l'électeur indique sur le bulletin le ou les noms (entre 1 et 10) des candidats qu'il souhaite voir élire, ce mode de scrutin peut revenir dans la pratique à faire élire les 10 candidats d'une seule liste, ne laissant donc aucune place à une quelconque opposition
  • celles de 1.000 habitants ou plus (donc y compris l'ancienne catégorie entre 1.000 et 3.500): vote proportionnel bloqué, donc par liste complète (X sièges, X candidats, sinon la liste ne peut être déposée pour l'élection) sans possibilité de choisir un candidat en particulier sur la liste (chaque liste figure sur un bulletin de vote distinct, tout ajout ou rature sur un bulletin entraîne l'annulation de celui-ci)

Contrairement à ce qui avait été annoncé, il n'y a pas réellement d'élection distincte des conseils communautaires (communautés de communes, urbaines), la seule différence est que cette fois-ci, dans les communes de 1.000 habitants et plus, sur un même bulletin chaque liste indiquera les noms de ses candidats aux municipales et de ceux aux communautaires, donc impossible de voter pour une liste A aux municipales et pour une liste B aux communautaires, ce qui est par exemple le cas dans les communes associées (Hellemmes-Lille par exemple) où les mêmes listes ne se présentent pas nécessairement et où les majorités au second tour peuvent différer.

Second tour

Vote de préférence, panachage

Désignation des maires

Listes en présence

Partis nationaux

Cartels

Partis locaux

Autres

Candidats et élus d'origine non-européenne

Têtes de listes d'origine non-européenne en 2014

Alsace

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Bas-Rhin Bischwiller 12.598 Nicole Thomas (UMP) 3 listes, dont duel entre une liste UMP et une liste DVD
Bas-Rhin Strasbourg 272.222 Roland Ries (PS) 10 listes, dont triangulaire gauche-droite-FN
Haut-Rhin Saint-Louis 20.294 Jean-Marie Zoellé (DVD, depuis 2011) 2 listes, dont
  • Nawal Feghoul-Ferhati (DIV, classée DVG par la préfecture, Saint-Louis, une nouvelle dynamique) 20,08%, 3 sièges + 1 siège communautaire
conseil élu au 1er tour

Auvergne

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Allier Lavault-Sainte-Anne 1.203 Samir Triki (DVD) Samir Triki (1 liste en lice), réélu
Allier Montluçon 38.166 Daniel Dugléry (UMP) 5 listes, dont (conseil élu au 1er tour),
Allier Saint-Gérand-le-Puy 1.005 Xavier Cadoret (PS) Xavier Cadoret (Saint-Gérand-Le-Puy 2020, liste DVG), seule liste en lice (pas de 2nd tour)
Puy-de-Dôme Thiers 11.232 Thierry Deglon (DIV, ex-PS) 4 listes, dont
  • Tahar Bouanane (DVG, ex-adjoint au maire, avec soutien EELV, Osez Thiers) 14,69% (4ème liste/4)
2 listes: union de la gauche, union de la droite, la 1ère l'emporte
Puy-de-Dôme Volvic 4.563 Mohand Hamoumou 2 listes, dont
  • Mohand Hamoumou (DIV, Continuons ensemble Volvic), 55,53%, 21 sièges + 6 communautaires
(pas de 2nd tour)

Bourgogne

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Saône-et-Loire Morey 208 Kader Atteyé (EELV) scrutin plurinominal, 88 voix, 11ème élu/11 (71,54%) conseil élu dès le premier tour
Yonne Guerchy 635 Mahfoud Aomar (DIV) scrutin plurinominal, 269 voix, 10ème élu/15 (83,54%) conseil élu dès le premier tour

Franche-Comté

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Doubs Besançon 115.879 Jean-Louis Fousseret (PS) 10 listes, dont triangulaire: Union de la droite, Union de la gauche (arrive en tête), FN
Doubs Montbéliard 25.974 Jacques Hélias (PS) 6 listes, dont quadrangulaire, dont 1 liste d'union de la gauche, 1 liste UMP (50,19%), 1 liste FN et la liste Montbéliard, un avenir ensemble (10,08%, 1 siège)

Île-de-France

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Essonne Chilly-Mazarin 18.843 Rafika Rezgui (PS) 4 listes, dont
  • Rafika Rezgui (Union de la gauche, 34,56%, en tête)
quadrangulaire[10], Rafika Rezgui battue (37,64%, 6 sièges/33), l'Union de la droite l'emporte
Essonne Corbeil-Essonnes Jean-Pierre Bechter (UMP) 6 listes dont duel droite (56,52%) - gauche
Essonne Évry 52.184 Francis Chouat (PS) 5 listes, dont:
  • Farida Amrani (Front de gauche) 15,06% (3ème/5)
3 listes dont FDG (18,78%, 4 sièges), PS (50,55%, 34 sièges/45 dont Manuel Valls), UDI-UMP (30,66%, 7 sièges)
Essonne Grigny 27.179 Philippe Rio (PCF) dont conseil élu au 1er tour, maire PCF réélu
Essonne Les Ulis 24.641 Sonia Dahou (PS) 5 listes, dont
  • Sonia Dahou (PS) 35,79%
  • Bachir El Mourabit (UDI-UMP) 10,12%
3 listes, MRC-PG-DVG (54,27%, 27 sièges/25), PS (40,59%, 7 sièges), UDI-UMP (5,12%, 0 siège), la participation a augmenté de 7% entre les 2 tours)
Essonne Massy
Essonne Ris-Orangis 7 listes dont
  • Christian Amar Henni (Front de gauche) 9,17% (4ème/7)
triangulaire gauche (48,50%, 27 sièges/35)-droite-FN
Seine Paris VII 57.786 Rachida Dati (UMP), mairie à droite depuis au moins 1983 Rachida Dati (UMP)
Seine Paris XIVème 140.317 Pascal Cherki (PS, ne se représentait pas pour cause de cumul) maires PS depuis 2001 *Leïla Chaibi (PG/FDG)[11]
Seine Paris XVIIème
Seine-et-Marne Meaux 52.225 Jean-François Copé (depuis 1995) Jean-François Copé réélu au 1er tour
Seine-et-Marne Neuilly-sur-Marne Jacques Mahéas (DVG, ex-PS) dont
Seine-Saint-Denis Aubervilliers 75.598 7 listes dont
Seine-Saint-Denis Bondy 53.051 Fatou Meïte (conseillère PS sortante, tête de liste Émergence)
Seine-Saint-Denis Clichy-sous-Bois 29.835 maires PCF, PS ou divers gauche depuis 1947, sauf en 1993-1995 (UDF) *Mohamed Dine (UDI)[13]
Seine-Saint-Denis Montreuil
Seine-Saint-Denis Pantin 53.797 maires PS/SFIO ou PCF depuis 1919 sauf RPF en 1949-1953 Nadia Azoug (EELV)[14]
Seine-Saint-Denis Saint-Denis *Houari Guermat (UDI-UMP)
Seine-Saint-Denis Saint-Ouen 47.783 maires PCF depuis 1945 Karim Bouamrane[12]
Seine-Saint-Denis Stains 34.830 le maire sortant PCF ne se représente pas, maires PCF depuis 1945 Azzedine Taïbi (PCF, liste PCF-PS-EELV)[15]
Seine-Saint-Denis Villetaneuse 12.642 maires PCF depuis 1945 Dieunor Excellent (PRG)[14]
Val-d'Oise Garges-lès-Gonesse 39.730 maires RPR/UMP depuis 1995, avant: PCF depuis 1944 Hussein Mokhtari (PS)
Yvelines Mantes-la-Jolie maires RPR/UMP depuis 1995, PS en 1977-1995 Rama Sall (PS)[16] [17]
Yvelines Trappes 29.563 maire PS sortant élu en 2001 et dès le premier tour en 2008[18], succédant à des maires PCF depuis 1929 Othman Nasrou (UMP)[12]

Nord-Pas-de-Calais

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 & scores listes 2nd tour 2014 & scores
Nord Hem 17.988 Francis Vercamer (UMP) Moussa Bachiri (PS, Liste "Hem Réussir ensemble") Francis Vercamer réélu dès le 1er tour
Nord Marquette-lez-Lille 10.029 Jean Delebarre (DVD) Jean-Claude Mampassi (DVG, conseiller ex-PS sortant), 1 siège Jean Delebarre réélu dès le 1er tour
Nord Roubaix
Pas-de-Calais Condette 2.574 Kaddour Derrar (DVG) réélu dès le 1er tour (une seule liste en lice)

Normandie (Haute-)

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Eure Vernon Philippe N'Guyen Thanh (PS)
Seine-Maritime Bolbec 11.732 Rachid Chebli, conseiller municipal depuis 2001, ex-secrétaire de la section PS[19] [20]
Seine-Maritime Elbeuf Djoudé Merabet(PS, liste PS-PCF-PRG-EELV), maire sortant, à Elbeuf (Seine-Maritime)[21]
Seine-Maritime Le Havre Camille Galap (PS, d'origine martiniquaise) au Havre (Seine-Maritime, 174.156 habitants en 2011)[22]

Picardie

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Aisne Chauny 11.771 maire sortant PR/UDI depuis 1989 Karim Chafi, tête de la liste « Chauny Nouvelle génération » (DVG)[23] [24]

Rhône-Alpes

département commune habitants (2011) maire sortant listes 1er tour 2014 listes 2nd tour 2014
Drôme Donzère Éric Besson, maire sortant (depuis 1995) de Donzère (Drôme, 5.351 habitants en 2011)
Drôme Valence
Isère Saint-Martin d'Hères 1er tour
  • M. Philippe SERRE (LDVG) 31,35%
  • M. David QUEIROS (LUG) 37,43%
  • Mme Asra WASSFI (LMDM) 12,03%
  • M. Mohamed GAFSI (LUMP)19,17%
2nd tour
  • M. Philippe SERRE (LDVG)
  • M. David QUEIROS (LUG)
  • M. Mohamed GAFSI (LUD)
Rhône Meyzieu 31.090 maire sortant UMP Issam Benzeghiba (PS, liste “La Gauche rassemblée”)
Rhône Vaulx-en-Velin dont

Candidatures avortées

Des candidatures Front national / Rassemblement Bleu Marine avaient été annoncées dans la presse[25], mais n'ont pas été concrétisées.

  1. Nadia Djelida-Portheault, née d'un père immigré algérien et d'une mère communiste française, à Saint-Alban (Haute-Garonne, 5.735 habitants en 2011); le 31 octobre 2013 elle et son mari ont envoyé leur lettre de rupture à Marine Le Pen[26]
  2. Sofiane Ghoubali, à Annonay (Ardèche, 16.445 habitants en 2011), aide-soignant d'origine algérienne (29 ans)[27]; en fin de compte il n'était ni tête de liste ni même candidat, il n'y avait d'ailleurs pas de liste FN dans cette commune[28] et Sofiane Ghoubali a appelé à voter pour le maire... PS[29]
  3. Mungo Shematsi à Saint-Martin-d’Hères (Isère, 37.126 habitants en 2011)[30]; en fin de compte il n'était ni tête de liste ni même candidat dans cette commune, il n'y avait d'ailleurs pas de liste FN dans cette commune[31], le FN n'a en effet pas réussi à constituer une liste[32], par contre il a bien été candidat, mais en troisième position sur la liste "Echirolles bleu marine" (FN) dans une autre ville de la banlieue de Grenoble, Echirolles[33], qui a obtenu 4 élus [34].

Autres

  1. Samir Bensaadi à Valence -> projet non concrétisé
  2. Kamal Moumni, Union des démocrates musulmans français (UDMF) à Bobigny (Seine-Saint-Denis)[35], en fin de compte, cette liste n'a pas été présentée, sa tête de liste n'étant pas inscrit sur les listes d'électeurs[36] et a intégré la liste UDI, qui l'a emporté au second tour contre le maire PCF sortant

Maires d'origine non-européenne

Voir aussi: Maires métropolitains d'origine non-européenne

A la veille de ces élections municipales il y avait au moins 23 maires métropolitains d'origine non-européenne sur un total de 36.554:

par pays d'origine[37] par habitants de la commune par région par année de 1ère élection
(comme maire)
  • Algérie 8
  • Tunisie 4
  • Sénégal 2
  • Martinique 2
  • Djibouti 1
  • Liban 1
  • Maroc 1
  • Vietnam 1
  • Bénin 1
  • 400.000- : 1
  • 100.000-150.000: 1
  • 50.000-99.999: 3
  • 10.000-30.000: 6
  • 3.500-9.999: 2
  • 1.000-3.499: 6
  • -999: 5
  • 8 en Île-de-France
  • 3 en Auvergne
  • 3 en Haute-Normandie
  • 2 en PACA
  • 2 en Bourgogne
  • 2 en Midi-Pyrénées
  • 1 en Bretagne
  • 1 en Nord-Pas-de-Calais
  • 1 en Rhône-Alpes
  • 1 en région Centre

A noter que la nouvelle maire de Guérande (Loire-Atlantique, 15.693 habitants en 2011), Stéphanie Phan Thanh (DVD), n'est pas d'origine vietnamienne, elle porte le patronyme de son mari Frédéric Phan Thanh[38].

habitants (2011) commune (département) maire pays d'origine maire depuis réélu(e) en 2014
447.340 Toulouse (Haute-Garonne) Pierre Cohen (PS) Tunisie[39] 2008 non
140.317 Paris 14ème Pascal Cherki Algérie 2009 (non candidat)
96.433 Marseille 8ème Samia Ghali (PS) Algérie 2008 réélue
92.018 Tourcoing Gérald Moussa Darmanin (UMP) Algérie (petit-fils de harki) 2014
52.225 Meaux (Seine-et-Marne) Jean-François Copé (UMP) Algérie (mère algérienne) 1995 oui (au 1er tour)
42726 Vaulx-en-Velin (Rhône) Hélène Geoffroy (PS) Guadeloupe 2014
34.830 Stains (Seine-Saint-Denis) Azzedine Taïbi (PCF) Algérie 2014
26.390 Bourgoin-Jallieu (Isère) Vincent Chriqui (UMP) Maroc 2014
24.772 Vernon (Eure) Philippe N'Guyen Thanh (PS) Vietnam 2008 non
24.641 Les Ulis (Essonne) Sonia Dahou (PS) Tunisie 2012 (9 juillet) non
18.843 Chilly-Mazarin (Essonne) Rafika Rezgui (PS) Tunisie 2012 (14 octobre) non
16.800 Elbeuf (Seine-Maritime) Djoudé Merabet (PS) Algérie 2008 oui (1er tour)
15.453 Carrières-sous-Poissy (Yvelines) Eddie Aït (PRG) 2008 non
15.448 Pamiers (Ariège) André Trigano (DVD) Algérie 1995 oui
14.924 Juvisy-sur-Orge Robin Reda (UMP) Egypte[40] 2014
5.351 Donzère (Drôme) Éric Besson (PS, puis UMP depuis 2007) Liban (mère libanaise) 1995 oui (au 1er tour)
4.563 Volvic (Puy-de-Dôme) Mohand Hamoumou (DVD) Algérie (fils de harki) 2008 oui (au 1er tour)
2.485 Évry-Grégy-sur-Yerre (Seine-et-Marne) Pierre Pluton (UMP) Martinique 2001 oui (pas d'autre liste)
2.574 Condette (Pas-de-Calais) Kaddour Derrar (DVG) 2001 oui (au 1er tour)
1.936 Saint-Briac (Ille-et-Vilaine) Auguste Senghor (DVD) Sénégal 2008 (non candidat)
1.203 Lavault-Sainte-Anne (Allier) Samir Triki (DVD) Tunisie[41] 2001 oui (pas d'autre liste)
1.005 Saint-Gérand-le-Puy (Allier) Xavier Cadoret (PS)
(né Karim Kadouri)
Maroc 1991 oui (pas d'autre liste)
1.005 Lourmarin (Vaucluse) Blaise Diagne (DIV) Sénégal 2001 oui (pas d'autre liste)
802 Heudebouville (Eure) Hubert Zoutu (PS) Bénin 2008 oui (au 1er tour, 15 candidats pour 15 sièges)
692 Beffes (Cher) Roger Naccache (DVG) (Syrie-Liban) 2001 oui (au 1er tour)
664 Yèbles (Seine-et-Marne) Marieme Tamata-Varin[42] (SE) Mauritanie 2014 oui (au 1er tour)
635 Guerchy (Yonne) Mahfoud Aomar (SE) Algérie 2001 oui (au 1er tour)
555 Sainte-Juliette-sur-Viaur (Aveyron) Simon Worou (PS)[43] Togo 2014 oui (au 1er tour)
250 Saint-Meslin-du-Bosc (Eure) Jean-Jacques Lebreton (PS) La Réunion 2004 oui (au 1er tour)
208 Morey (Saône-et-Loire Kader Atteyé (SE, puis EELV depuis 2010) Djibouti 2008 oui (au 1er tour)
180 Paroy (Seine-et-Marne) Jean-Claude Gautry Martinique 2001 oui (au 1er tour)

Adjoints aux maires d'origine non-européenne

Sources

  1. "Municipales : les Roms qui s’étaient inscrits sur les listes électorales ne pourront pas voter", MLyon, 11 janvier 2014
  2. Sandra Méallier, "Villeurbanne : Des roms souhaitent s'inscrire sur les listes électorales", France 3 Rhône-Alpes, 30 décembre 2013
  3. Catherine Lagrange, "Une vingtaine de Roms s'inscrivent sur les listes électorales", Le Point, 1er janvier 2014
  4. Laure Equy, "A Saint-Denis, l'inscription de Roms envenime la campagne", Libération, 13 mars 2014
  5. Jean-Gabriel Bontinck, "Saint-Denis : les 46 Roms pourront voter", Le Parisien, 21 mars 2014
  6. "Montreuil : Brard conteste le vote d'une centaine de Roms", Le Parisien, 4 avril 2014
  7. AFP, "Municipales : 20 000 femmes de plus qu'en 2008 sont candidates", Libération, 11 mars 2014
  8. Municipales 2014: les modes de scrutin, site Vie publique, 10 octobre 2013
  9. "Elections municipales 2014: Ce qui va changer", section Élections du site du Ministère de l'Intérieur, 26 novembre 2013
  10. avec maintien de la liste DVG menée par un ex-adjoint au maire PS qui n'avait pas accepté la procédure de succession du maire précédent en cours de mandat par Rafika Rezgui
  11. Affiche électorale
  12. 12,0, 12,1, 12,2 et 12,3 AFP, "Municipales: la diversité devrait percer sans bruit", La Croix, 26 janvier 2014
  13. tête de liste Modem en 2008
  14. 14,0 et 14,1 Sylvie Koffi, "La diversité s’affiche aux élections municipales françaises", Radio France internationale, 31 janvier 2014
  15. adjoint au maire, conseiller général depuis 2001; Raphaëlle Besse Desmoulières, "Azzédine Taïbi, à la conquête de la mairie de Stains", Le Monde, 17 février 2014
  16. Aboubakry N’diaye, "Municipales à Mantes-la-Jolie : Radouane Atroussy se retire de la liste du PS conduite par Rama Sall", Mantes-Actu, 29 janvier 2014
  17. investie après une primaire PS le 10 octobre 2013 entre trois candidats d'origine non-européenne, les deux autres étant Radouane Atroussy, le seul élu sortant parmi les trois, et Said Benmouffok, cf. Aboubakry N’diaye, "Primaires PS : Rama Sall, Radouane Atroussy et Said Benmouffok candidats", Mantes-Actu, 24 septembre 2013
  18. Résultats officiels des municipales 2008 à Trappes, Ministère de l'Intérieur
  19. F.D., "Rachid Chebli désavoué par les militants bolbecais", Paris-Normandie, 17 novembre 2012
  20. "Bolbec: l’autre candidat de gauche", Paris-Normandie, 6 février 2014
  21. "La liste de Djoudé Merabet enfin au complet !", Le Journal d'Elbeuf, 19 février 2014
  22. Philippe Daniel, "Municipales : un candidat d'origine Martiniquaise au Havre", DomActu, 11 janvier 2014
  23. Mariam Fournier, "La liste chaunoise «Nouvelle génération» de Karim Chafi est fin prête", L'Aisne nouvelle, 15 février 2014
  24. "Municipales: cinq listes en lice à Chauny", L'Aisne nouvelle, 7 mars 2014
  25. lire e.a., dans un magazine proche du FN, Amaury Brelet, "Enquête. Le Front des atypiques", Valeurs actuelles, 8 décembre 2013
  26. Gilbert Laval, "Nadia et Thierry Portheault, revenus du Front", Libération, 5 décembre 2013
  27. "Un Français d'origine algérienne candidat du FN aux municipales de 2014", Slate Afrique, 9 octobre 2013
  28. Listes de candidats aux municipales 2014 à Annonay, Ministère de l'Intérieur
  29. "Municipales 2014 : S. Ghoubali (FN) appelle à voter O. Dussopt (PS)", Le Réveil vivarais, 17 mars 2014
    A Annonay, le candidat déchu du Front national, Sofiane Ghoubali, a appelé lundi 17 mars à voter pour le maire sortant Olivier Dussopt (PS). Il le juge "le plus crédible" pour la Ville, face à une liste Annonay pour tous (SE), considérée comme "raciste et d'extrême droite". Il estime par ailleurs ne pas pouvoir faire confiance à l'ancien maire, Claude Faure (DVD)."
  30. Manuel Pavard, "Municipales 2014 : Mungo Shematsi, réfugié politique d'origine congolaise et tête de liste FN aux municipales", 20 Minutes, 5 février 2014
  31. Listes de candidats aux municipales 2014 à Saint-Martin-d’Hères, Ministère de l'Intérieur
  32. Manuel Pavard, "1er tour des élections municipales: Le PCF en tête et grosse percée du FN dans la ceinture rouge de Grenoble", 20 Minutes, 23 mars 2014
  33. "Listes des candidats aux municipales à Echirolles en 2014", L'internaute, page archivée le 16 mars 2014
  34. "Liste des élus de 2014 aux municipales à Echirolles", L'internaute, 1er avril 2014
  35. Aurélie Lebelle, "Municipales : le parti des musulmans veut conquérir Bobigny. L'Union des démocrates musulmans français (UDMF) mise sur le vote communautaire.", Le Parisien, 6 février 2014
  36. "Dernière minute: Kamal Moumni invalidé des élections Municipales", site de l'UDMF, 6 mars 2014
  37. pas de renseignements quant à l'origine exacte de Kadour Derrar, Roger Naccache, Eddie Aït
  38. Michel Oriot, "La future maire est « une vraie mère »", Ouest-France, 2 avril 2014
  39. Sébastien Marti, « Pierre Cohen, le candidat PS côté cœur », La Dépêche du Midi, 2 janvier 2008
  40. "lssu d'une grande famille égyptienne, l'un de ses ancêtres était gouverneur d'Alexandrie. Aujourd'hui, il est le seul militant politique à la maison.", "Battu Nicolas Sarkozy, maire de Neuilly à 28 ans, battu le record de Jean-Marc Ayrault, élu le plus jeune maire de France à 27 ans", Canal + - Le supplément, le 22 juin 2012
  41. Samir Bouzidi, "Elections municipales en France : les villes gagnables par des Franco-tunisiens !", Tunisiens du monde, mars 2014
  42. Sébastien Blondé, "Yèbles : noire, musulmane et maire", Le Parisien, 29 mars 2014
  43. Laurence Boutreux, "Simon Worou, né à Lomé, séminariste, militaire et maire de village français", AFP, 11 avril 2014
Attention: cet article est en cours de rédaction, il s'agit donc d'une ébauche et certains éléments peuvent donc être prochainement modifiés suite à la consultation de sources supplémentaires.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils