Élections législatives belges de 1965

De Suffrage Universel
Révision datée du 14 décembre 2019 à 19:00 par Admin (discussion | contributions) (Page créée avec « {{belgique}} ==Témoignage d'un ex-futur candidat== source: Pierre-Yves Lambert, Courriel privé, diffusé (sans l'identité de l'interlocuteur, et le courriel original a... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Électrices et électeurs, candidat.e.s et élu.e.s d'origine étrangère ou binationales.aux en Belgique
en Région de Bruxelles-Capitale
Tractothèque (photos d'affiches, tracts scannés etc.) - Bibliographie - Résultats officiels des élections
modifier

Témoignage d'un ex-futur candidat

source: Pierre-Yves Lambert, Courriel privé, diffusé (sans l'identité de l'interlocuteur, et le courriel original a disparu dans un "crash") le 15 juin 2002 sur la liste de diffusion Suffrage Universel

MG - Je suis Marocain de la première génération, j'ai vécu à Bruxelles (Schaerbeek puis Ganshoren) de 1964 à 1974, maintenant j'habite en Flandres, j'ai faillit être le premier Marocain sur la liste électorale du PLP en 1965 sur les conseils du bourgmestre de Schaerbeek de ce moment-là qui était aussi rédacteur en chef de la Dernière Heure où je travaillais comme linotypiste. J'ai assisté a tous les meeting du PLP, mais à ce moment-là c'était un tabou, qu'un Marocain soit sur la liste. J'ai abondonné le parti libéral et la Dernière Heure après la guerre des Six Jours, parce que le journal et le parti prenaient cause pour Israël.

PYL - Hé bien, vous êtes un précurseur, 1965 c'était vraiment il y a longtemps (l'année de ma naissance !). Coment se fait-il que vous étiez déjà belge à l'époque, êtes-vous un descendant de ces Marocains arrivés dans les années 1920 en Wallonie ?

MG - Non non, je suis né en 1940, je suis arrivé tout seul comme un grand, je ne suis pas venu pour y rester, j'étais linotypiste à Tanger, je suis venu en vacances pour 15 jours, et puis le samedi suivant j'étais au dancing le Caprice d'Eve, rue Neuve, j'ai connu une fille là-bas et je ne voulais plus repartir, il y avait une annonce dans la Dernière Heure pour un linotypiste, je me suis présenté j'ai fait un test et je pouvais commencer le lundi suivant. J'ai habité d'abord au 530 de la chaussée d'Haecht dans la chambre du grenier, et puis à mon mariage j'ai déménagé au 171 de la rue Gallait au

1er. A l'aide d'un député je me suis naturalisé.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils