Élections communales à Saint-Nicolas/septembre 2006

De Suffrage Universel
Révision datée du 25 janvier 2020 à 14:37 par Admin (discussion | contributions) (Page créée avec « '''Campagne personnelle interdite au PS de Saint-Nicolas''' RTBF Info - Source:info-radio - 13 sep 2006 11:04<ref>[http://www.rtbf.be/info/belgique/ARTICLE_040193 lien mo... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Campagne personnelle interdite au PS de Saint-Nicolas

RTBF Info - Source:info-radio - 13 sep 2006 11:04[1]

Peut-on interdire à un candidat aux élections communales d'utiliser sa photo personnelle pour faire campagne ? C'est la question posée par un membre du parti socialiste à Saint-Nicolas, dans la banlieue de Liège. Le comité électoral local du PS a interdit toute campagne personnelle, excepté celle de la tête de liste, le député bourgmestre Patrick Avril. Mais l'un de ses colistiers, Abdel Benmouna, se rebiffe. Il a décidé de mener malgré tout une campagne personnelle. imprimer envoyer à un ami

A Saint-Nicolas, le socialiste Abdel Benmouna affirme depuis longtemps qu'il est candidat bourgmestre. Dans cette commune, en 2000, le parti socialiste avait emporté la majorité absolue avec plus de 60% des voix. Champion incontestable des votes nominatifs, le député bourgmestre Patrick Avril avec pratiquement 3000 suffrages. Mais derrière lui, l'actuel échevin de la culture Abdel Benmouna en a récolté plus de 800. Et il espère faire beaucoup mieux en octobre. D'autant plus que l'hégémonique député-bourgmestre doit faire face depuis plusieurs mois à de nombreuses accusations politiques concernant sa dernière campagne électorale.

Pour les communales d'octobre, le parti a décidé de n'autoriser à Saint Nicolas que de grands portraits du mayeur sortant. Abdel Benmouna lui, entend mener une campagne personnelle. Comme le font les socialistes dans sa commune voisine de Liège. Il en appelle au nouveau code de démocratie locale. On sait qu'en Wallonie, le bourgmestre sera désormais choisi sur base des voix de préférence. Il faut dit-il, pouvoir informer le citoyen pour lui laisser le choix des candidats. Il a posé la question aux instances dirigeantes du PS.

A Saint-Nicolas, la tête de liste, Patrick Avril, qualifie son colistier de franc-tireur. Réunie lundi, la commission électorale de l'Union socialiste locale pourrait assouplir ses règles. Abandonnant peut-être l'héritage d'une pratique aujourd'hui archaïque.

Élections communales à Saint-Nicolas
  1. lien mort
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils